Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L'administration des Pays de Loire veut effacer l'identité des habitants de la Loire-Atlantique
L’administration des pays de la Loire veut effacer l’identité des habitants de la Loire-Atlantique et engage donc, à grands frais, des campagnes de communication visant à utiliser en permanence et de manière répétitive, le mot « ligérien » - exemples : cuisine ligérienne, habitant ligérien,
Henry Colliot pour Comité local Nantes Agglo-Bretagne Réunie CUAB le 9/02/07 19:59
ligeriose.jpg
Affiche Ligériose

L’administration des pays de la Loire veut effacer l’identité des habitants de la Loire-Atlantique et engage donc, à grands frais, des campagnes de communication visant à utiliser en permanence et de manière répétitive, le mot « ligérien » - exemples : cuisine ligérienne, habitant ligérien, société ligérienne, médecine ligérienne…

Le mot « ligérien » terme « prêt à parler » et « prêt à écrire » est le meilleur vecteur qui soit pour le « prêt à penser » officiel de la région, occultant ainsi le débat sur la réunification de nos 5 départements bretons.

D’après notre diagnostic, l’origine de la ligériose remonterait à une manipulation administrative qui a mal tourné.

La contamination se fait à petites doses à travers une campagne permanente de communication institutionnelle, de regroupement dans des unions régionales, des fédérations sportives, politiques, syndicales, associatives, d’informations dont la diffusion est calquée sur les limites de cette OGM (Organisation administrative Gravement Manipulée).

Le comité local de Nantes a donc engagé une campagne de « contre communication » appelée « ligériose » ayant pour objectifs de :

• sensibiliser les journalistes sur l’impact de l’emploi non maîtrisé du mot ligérien ;

• Informer les Bretons que la région pdl tente d’effacer méthodiquement la culture bretonne de la Loire-Atlantique pour installer une pseudo identité «ligérienne » ;

• préparer les Bretons à une éventuelle consultation populaire ;

• dynamiser les adhérents et les militants derrière un projet collectif animé par tous les Comités Locaux de Bretagne Réunie de Loire-Atlantique.

Avec l’aide des comités locaux de Loire atlantique, celui de Nantes a donc posé des panneaux « danger ligériose » aux entrées d’une cinquantaine de communes de Loire-Atlantique durant le dernier trimestre 2006.

Le comité local de Nantes a achevé cette action par une opération médiatique de décontamination du « Palais » de région des pays de la Loire le 1er février dernier.

Cette action, largement commentée par l’ensemble des médias locaux –presse écrite et télévisée et radiophonique, a été un vif succès dans notre lutte contre la ligériose.

Les comités locaux de Loire-Atlantique restent vigilants et vont poursuivre leur action de prévention contre la ligériose jusqu’à l’éradication complète du virus.

Paul Loret, secrétaire du comité local de Nantes

Document PDF ligeriose.pdf . Source :
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2404 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons