Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
Jean-Yves Le Drian demande des comptes au Recteur d'Académie
Par courrier en date du vendredi 20 octobre, le Président du Conseil régional, M. Jean-Yves Le Drian, écrivait à M. Jean-Baptiste Carpentier, Recteur de l'Académie de Rennes. Nous la reproduisons ci-dessous en intégralité.
pour Oui au breton le 25/10/06 12:32

Par courrier en date du vendredi 20 octobre, transmis ce matin par le Cabinet du Conseil régional, M. Jean-Yves Le Drian, Président du Conseil régional de Bretagne écrivait à M. Jean-Baptiste Carpentier, Recteur de l'Académie de Rennes. Nous la reproduisons ci-dessous en intégralité (C'est nous qui soulignons).*

J'ai été récemment saisi des difficultés rencontrées pour l'enseignement bilingue dans plusieurs écoles de la région, en particulier Bulat-Pestivien et Languidic.

Comme vous le savez, je suis très attaché à ce que tous les moyens puissent être mis en œuvre afin de sauver la langue bretonne. Parmi ceux-ci figure évidemment la préservation, ou la création, d'une offre d'enseignement adéquate. Il est bien évident que, s'agissant d'une action volontariste, une étude précise de chaque situation est imprative et que des solutions doivent être trouvées sans demander plus d'exigences que pour toute autre ouverture de classe.

Je tiens à vous rappeler l'importance que le Conseil Régional de Bretagne accorde à l'avenir de la filière bilingue dans notre région. Nous sommes attentifs pour que les jeunes et les familles concernées puissent exercer leur choix dans de bonnes conditions.

Je vous remercie donc de bien vouloir étudier avec la plus grande attention la situation de l'enseignement bilingue afin de reconsidérer les décisions prises, notamment pour les deux écoles précitées.

Il me sera précieux également que vous puissiez que vous puissiez rapidement me faire parvenir un état des lieux concernant l'enseignement bilingue sur l'académie après cette rentrée scolaire.

En vous remerciant,

Veuillez croire, Monsieur le Recteur, en l'assurance de mes salutations les meilleures.

J.Y Le Drian

COMMENTAIRE

La réponse de Jean-Baptiste Carpentier, Recteur d'Académie, est désormais connue.

Nous ne disposons pas de la réponse écrite de M. Jean-Baptiste Carpentier, Recteur d'Académie, pour autant qu'il en existe une. Cependant, sa position irréductible a été confirmée par l'intermédiaire des Inspecteurs d'Académie du Morbihan et des Côtes d'Armor, MM. le Bohec et Gauduraud, qui, hier et avant-hier, ont reçu les parents pour leur confirmer les refus d'ouverture des classes bilingues à Languidic et Bulat-Pestivien.

C'est inadmissible !

Plus que jamais, il faut continuer de soutenir les parents des deux écoles de Bulat-Pestivien et de Languidic pour obtenir l'ouverture des classes bilingues demandées.

Nous saluons tous ceux qui, citoyens, élus, associations... ont déjà apporté leur soutien aux parents. Le recteur d'Académie, valet du Ministre de l'Education, Gilles de Robien, doit céder et créer les classes bilingues demandées.

Nous appelons toutes les associations et tous les élus qui sont favorables à l'enseignement du breton à l'école publique en Bretagne à publier des comuniqués de soutien sur le site de l'Agence Bretagne Presse, à transmettre leurs communiqués à l'AFP* à Rennes et à tous les journaux locaux et nationaux.

Continuez de soutenir les parents en signant la pétition en ligne sur le site Ouiaubreton.

(voir le site)

PS. Dans ses pages Bretagne, OUEST FRANCE, dans un article "Le breton à l'école, haro sur le rectorat" publié ce mercredi, rapporte les propos de plusieurs élus du Conseil régional sur la question linguistique, tenus lors de la dernière séance pleinière début octobre. (voir le site)

* adresse mail de l'AFP Rennes : afprns at afp.com (remplacer le at par @)

Cet article a fait l'objet de 1389 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons