Inquiétude quant à l’ avenir de Diwan et de la langue bretonne au Pays de Galles
Communiqué de presse de Cymdeithas Cymru-Llydaw

Publié le 28/04/04 0:25 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de presse

Inquiétude quant à l’ avenir de Diwan et de la langue bretonne au Pays de Galles. Le Pays de Galles se mobilise pour Diwan: Cymdeithas Cymru-Llydaw (l’Association Pays de Galles - Bretagne), basée à Aberystwyth, s'était déjà réunie en fin d'année 2003 pour aborder le dossier des écoles Diwan et tient maintenant à assurer les parents et les élèves de ce réseau de son soutien sans faille.

Cymdeithas Cymru-Llydaw avait pris connaissance avec consternation des derniers développements du dossier Diwan. L’association qui disposait déjà d'un compte destiné à recueillir des fonds pour Diwan a décidé, devant la gravité de la situation, d'organiser une campagne d'information et de soutien direct à ces écoles. Pour ce faire, elle a multiplié les initiatives auprès des personnes privées, des associations, des autorités morales, politiques, administratives et universitaires du Pays de Galles.

Cymdeithas Cymru-Llydaw avait ainsi demandé aux Comités de jumelage, aux différents départements d'études celtiques de l’Université du Pays de Galles, au Gorsedd des bardes Gallois et au conseil de l’Eisteddfod, aux députés Européens Eurig Wyn et Jill Evans de faire part de leur indignation et d'écrire aux collectivités territoriales de Bretagne afin que celles-ci interviennent auprès du gouvernement français. Cymdeithas Cymru-Llydaw a trouvé une oreille attentive auprès des autorités du comtés de Gwynedd (les comtés correspondant en quelque sorte aux départements français). Celui-ci a souhaité informer les pouvoirs publics français, les nouveaux élus du Conseil Régional de Bretagne et les Bretons eux-mêmes de sa politique linguistique qui, depuis déjà de nombreuses années, favorise le bilinguisme tant à l’école que dans la vie publique.

Ces différentes démarches accomplies, Cymdeithas Cymru-Llydaw a ensuite pris contact avec les médias les plus importants du Pays de Galles et souhaite donc faire savoir aux Bretons que l’on parle bien de Diwan et de la langue bretonne hors des frontières de l’Hexagone. Cymdeithas Cymru-Llydaw pense que la France, par son refus obstiné de donner à la Bretagne et aux autres régions les moyens d'assurer la survie des trésors linguistiques situés sur son territoire, est en train de perdre toute sa crédibilité dans le combat qu'elle cherche à mener pour la diversité culturelle et linguistique dans le monde. Par son refus de donner un statut officiel aux langues de France, par son refus de signer la Charte Européenne des langues Régionales et Minoritaires, la France s‚est engagée dans une politique de mépris et d'ignorance qui ne peut que heurter la société civile bretonne et les consciences individuelles, en France évidemment, mais aussi en dehors de ses frontires.

(voir le site)

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.