Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Il y a vingt ans Kristian Ar Bihan nous quittait
C’est une cinquantaine de personnes qui a pris part au rassemblement devant le tribunal de Gwengamp samedi 11 juin 2005 à l’appel conjoint de la Coordination anti-répressive de Bretagne, d’Emgann-MGI, et de Treger Disuj. À l’occasion de « Devezh ar Vro » les organisateurs ont souhaité rappeler leur solidarité avec les Bretons actuellement jugés par une cour d’assises spéciale française
Jean-Marie Salomon pour Emgann-MGI le 12/06/05 13:00

C’est une cinquantaine de personnes qui a pris part au rassemblement devant le tribunal de Gwengamp samedi 11 juin 2005 à l’appel conjoint de la Coordination anti-répressive de Bretagne, d’Emgann-MGI, et de Treger Disuj.

À l’occasion de « Devezh ar Vro » (la fête nationale du peuple Breton) qui coïncide avec la victoire de Nominoe sur les Francs en 845 et l’insurrection des Bonnets Rouges au XVIIe siècle, les organisateurs avaient souhaité rappeler leur solidarité avec les Bretons actuellement jugés par une cour d’assises spéciale française. Ce fut aussi l’occasion de rendre un hommage à Kristian Ar Bihan, jeune militant nationaliste breton, décédé il y a tout juste vingt ans à l’occasion d’une opération clandestine visant le tribunal français de cette ville.

Klaod An Duigoù (pour la CARB) et Jan Mai Salomon (pour Emgann-MGI) ont évoqué ce jeune militant mort à 28 ans pour que notre pays puisse un jour maîtriser son destin national. Kristian Ar Bihan, comme le rappelait déjà Emgann-MGI en 1985, avait choisi d’agir de façon désintéressée par solidarité avec les ouvriers d’Alcatel-CIT frappés par une dure vague de licenciements à cette période.

De nombreux membres de la presse étaient présents, les forces de police françaises surveillaient de près ce rassemblement digne et pacifique. Malgré leurs présence, les militants ont pu poser une plaque en hommage à Kristian Ar Bihan à l’endroit même ou celui-ci est décédé. L’acte s’est terminé par le « Kan Bale An ARB », après le dépôt d’une gerbe d’ajoncs dédiée à tous les militants décédés tels Yann-Kel Kernaleguen et Jean Groix qui, à l’instar de Kristian Ar Bihan, ont payé de leur vie leur engagement pour le peuple breton.

Emgann-MGI, tient à remercier tout ceux et celles qui ont pris part à cet hommage politique, et invite les Bretons à amplifier le mouvement de solidarité avec les militants indépendantistes bretons actuellement jugés à Paris, ce qu’il est possible de faire en participant aux initiatives de la CARB et en faisant parvenir une solidarité financière à Skoazell Vreizh : (voir le site)

Pour Emgann-MGI : Jan Mai Salomon.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1353 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons