Tantôt soumise à la tutelle suédoise, puis russe, la Finlande n’est devenue souveraine qu’en 1917. Depuis, ce « petit » peuple de 5 millions d’âmes s’est imposé comme l’une des nations les plus dynamiques et des plus avancées tant par sa réussite économique que par son système scolaire, l’un des plus performants au monde, au service d’une société d’ancienne tradition démocratique.

44967_1.pngHistoire de la Finlande

Ignorée de l’Europe pendant des siècles, la Finlande est demeurée en dehors des grands courants qui ont traversé l’histoire européenne et mondiale. Malgré son ancienneté, la nation finnoise a cependant été absente de la grande famille des peuples qui produisirent, au milieu des guerres et du chaos, des œuvres maîtresses dont s’enorgueillissent les lettres et les arts du vieux continent.

Prise dans un étau entre deux États impérialistes, la Russie et la Suède, elle leur a servi de champ de bataille. C’est sur son territoire que se sont affrontées leurs rivalités et leurs ambitions, de sorte que, constamment envahie et ravagée, elle a en quelque sorte oublié d’exister.En célébrant le centenaire de son indépendance en 2017, la Finlande, longtemps contrainte à une politique prudente en raison du voisinage menaçant de la Russie soviétique, aura réussi, en moins d’un siècle à se faire une place parmi les nations européennes par son courage exemplaire face à l’adversité, et à jouer désormais pleinement son rôle au sein de l’Union européenne.

Bernard LE CALLOC’H, diplômé de l’INALCO (Langues’O, Paris), notamment en hongrois, finnois, russe et serbo-croate, ancien professeur au lycée français de Gödöllo (Hongrie), ancien secrétaire à la Légation de France, est l’un des plus grands spécialistes français des peuples finno-ougriens. Auteur de nombreux articles et ouvrages, ses Csángós de Moldavie et Sicules de Transylvanie,  la collection « ont obtenu le Grand Prix 2007 de la Société de Géographie pour Voyages d’étude, missions et Travaux. Il est l’auteur d’une récente Histoire de la Hongrie (Armeline). Il a reçu du gouvernement hongrois la Croix d’Or de l’ordre du Mérite pour l’ensemble de son œuvre.

Broché 15,5x22cm

280 pages

Cartes et nombreuses illustrations en  noir et blanc

mailbox imprimer