Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Gwenn-ha-du déployé pour Nantes
La nouvelle carte des régions doit être votée dans les prochaines semaines par le Parlement. Aussi faut-il montrer à nos élus bretons félons notre détermination pour la Réunification des 5
Angèle Jacq Par Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme le 27/10/14 19:30

La nouvelle carte des régions doit être votée dans les prochaines semaines par le Parlement. Aussi faut-il montrer à nos élus bretons félons notre détermination pour la Réunification des 5 départements bretons.

Que chacun d'entre nous installe un Gwenn-ha-Du bien en évidence, dans son jardin, à son balcon, à sa fenêtre, flottant au vent ou derrière les vitres, ce Gwenn-ha-Du rappellera que les Bretons veulent enfin être entendus.

Rappelons toutefois le vote du 23 juillet dernier de la carte territoriale dessinée à la va-vite sur un coin de table un certain soir de juin par le président dit “de la république” et son premier ministre. Dit “de la république” car cette démarche outrancièrement dictatoriale, relève plutôt d'une décision de ”soviet” ! Sans l'avis du citoyen, où se loge la démocratie républicaine? En effet, les traités internationaux signés par la France, reconnaissent le devoir de respect du territoire des peuples !

Puis une poignée de “godillots” “présents” le 23 juillet, élus assortis à ce pouvoir qui n'a plus rien d'universel, a examiné nuitamment et voté… ce qui n'était pas tout à fait dans la ligne du parti !

En effet et pour rappel :

Ce mercredi 23 juillet, les députés ont adopté, le premier volet de la réforme territoriale et la nouvelle carte de France qui réduit le nombre des régions. Le résultat est révélateur de la mauvaise conscience de l'Assemblée nationale sur cette réforme controversée.

Sur 577 députés que compte l'Assemblée nationale :

261 ont voté pour,

205 ont voté contre.

85 se sont abstenus.

205 + 85 = 290 n'ont pas voté pour.

Vue sous cet angle, cette carte n'a pas recueilli la majorité et compte des abstentions socialistes.

Depuis lors à Nantes, 40 000 Bretons ont dit combien ils refusent ce sur quoi ils n'ont jamais été interrogés : or, Nantes est en Bretagne, un point c'est tout.

Il y aura donc prochainement – car notre refus n'est pas le seul de l'hexagone ! - un autre examen de réforme territoriale à l'assemblée et au sénat.

Aussi pour montrer notre volonté à recouvrer notre territoire, entier, installons un Gwenn-ha-Du au vent, ou à l'intérieur de la maison, derrière les vitres.

Gwenn-ha-du déployé, les Bretons veulent la réunification.

logo
Le Collectif breton pour la démocratie s'est constitué le 28 octobre 1999 à Carhaix, à l'initiative d'un groupe de citoyens de l'ensemble de la Bretagne. Il propose que se joignent à son appel toutes celles et ceux qui font vivre la Bretagne d'aujourd'hui. En respectant les principes fondamentaux de la démocratie, des Droits de l'Homme et de l'attachement à la diversité et l'expression culturelle de tous les peuples. N'est donc pas concernée par cet appel toute personne dont les actes ou les propos relèvent du racisme et n'accepte pas la différence culturelle.
Voir tous les articles de Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme
Vos 4 commentaires
jean michel barret Le Mardi 28 octobre 2014 10:08
celui qui ce bat n'est pas sur de gagner, mais celui qui ne ce bat pas a déjà perdu.
(0) 

Louis Le Bars Le Mardi 28 octobre 2014 13:05
Le drapeau breton est-il devant la mairie de Nantes ??
Promesse de campagne de la candidate socialiste Johanna Roland, mars 2014.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 29 octobre 2014 02:23
La Bretagne bat le recours : une guerre de 225 ans ( depuis la Revolution francaise )?????
encore combien de X 100 ans ????
Le constat: nous ne gagnons pas , car nous n'avons pas encore trouve le moyen de gagner . Nous n'avons pas encore trouve un Rassembleur , un grand chef,la grande majorite de notre peuple est sympathisant mais ne veut pas etre actif ,trop de petits chefs qui defendent "leur "Bretagne .
Si 80 % des 4 millions de Bretons ( 3 millions 200 000) etaient determines , les choses se passeraient en effet differemment .
C'est simple NON ... alors il faut attendre , attendre encore attendre que des elements nouveaux apparaissent :
Mise en faillite de la FRance , par exemple .
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 29 octobre 2014 19:30
Comme d'habitude , j'ai ete hier prendre mon Café" Au Bon Choix "le meilleur espresso de Brisbane . Une nouvelle serveuse 23 - 25 ans . francophone . Je lui demande de quelle Region , reponse je suis Nantaise. Elle etait en Australie depuis 5 mois . La France m'a t-elle dit est invivable , elle n'en pouvait plus , climat social tendu , agressivite des gens .... beaucoup de jeunes partent .... souvent pousses par leurs parents .Pas d'avenir en France.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 6 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons