Gwenn-Aël Bolloré : gentleman, industriel, éditeur, scientifique et écrivain

-- Histoire de Bretagne --

Dépêche
Par Ronan Le Flécher

Publié le 5/09/10 19:55 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Né à Ergué-Gabéric, près de Quimper, le 4 septembre 1925, Gwenn-Aël Bolloré n'avait que 17 ans et demi lorsqu'il s'embarqua avec quelques compagnons pour l'Angleterre. C'était le 6 mars 1943 à Carantec sur un vieux cotre de 6,70 mètres.

Après un bref séjour dans la marine il s'engage dans dans les Forces britanniques spéciales. Et, le 6 juin 1944, il fit partie des 177 Français qui débarquèrent à Ouistreham avec le commando Kieffer.

Entré comme technicien en 1945 dans l'entreprise familiale, les papeteries Bolloré, il en devint directeur technique en 1959. L'oncle de Vincent Bolloré (tonton Gwenn, l'appelait le célèbre industriel) resta à ce poste jusqu'en 1945. Après la guerre il s'intéresse à l'édition, devient administrateur de la librairie Plon, mais rejoint bientôt les éditions de la Table Ronde, dont il allait être le PDG durant de longues années tout en étant aussi vice-président des Papeteries Bolloré de 1952 à 1974..

Passionné d'océanographie, il mena également plusieurs expéditions scientifiques à travers le monde, obtint un doctorat de sciences et créa un musée océanographique à Érgué-Gabéric. Écrivain aux talents très variés, poète, romancier, nouvelliste et auteur d'ouvrages sur la pêche et la gastronomie, il fut l'un des fondateurs du salon du livre maritime de Concarneau.

Gwenn-Aël Bolloré mourut à Quimper le 12 juillet 2001.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2258 lectures.
mailbox imprimer

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.