-- Politique --

Guy Hascoët : Et si on passait enfin au vert ?

«Et si, pour dessiner enfin une société plus solidaire et moins ravageuse pour la planète, nous passions tous au vert ?», lance Guy Hascoët, conseiller régional et leader d'Europe Écologie Bretagne. Tout un programme que l'ancien secrétaire d'Etat de Lionel Jospin a développé sous forme d'idées et de propositions dans un livre sorti ces derniers jours.

«Homme de gauche sûrement, écologiste de toujours», aime-t-il à se définir. On s'en rend compte en lisant ce livre où il trace des pistes pour passer à l'ère du développement durable. La santé, les services publics, la protection sociale, les ressources énergétiques, les transports, la production, la consommation... Guy Hascoët passe tout en revue avec une grille d'analyse très écologiste qui a été façonnée par trente ans d'engagement politique. Les crises climatiques et financières, les défis environnementaux sont là. Il faut agir.

Les propositions d'un écologiste chevronné

«Nous devons arrêter de nous plaindre de la mauvaise gouvernance des autres pour mettre en avant celle que nous proposons», écrit l'élu costarmoricain qui joint la parole aux actes.

«La politique agricole commune est mauvaise ? Il nous revient de conduire le débat dans l'opinion sur les critères permettant de soutenir l'agriculture dans une logique différente, et de définir la PAC Alter de 2013.»

«Nous voulons rendre performants les usages énergétiques partout ? Décrivons le chemin qui y mène.»

«Nous voulons les thermies et les kilowattheures comme les emplois d'une autre politique énergétique ? Décrivons celle-ci filière par filière, dans ses potentiels et ses mises en oeuvre.»

Les dessous de la fusion ratée avec la liste Le Drian

Guy Hascoët comptait publier son ouvrage avant les élections régionales de mars 2010. Il a un peu tardé, ce qui nous vaut un chapitre sur la campagne qui s'est soldée par la fusion impossible au second tour avec la liste de Jean-Yves Le Drian. Le leader d'Europe Écologie Bretagne a de l'ambition pour son mouvement : «Nous devons nous considérer comme une formation capable de jouer de grands rôles et être investis de l'idée qu'il nous appartient, plus qu'à toute autre famille politique, de pousser les feux et de débroussailler les sentiers de l'avenir.»

«Et si on passait enfin au vert ?», Guy Hascoët, édition Les Petits Matins, 240 pages, 16 euros

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1022 lectures.
mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.