Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Grèves des postiers : les grévistes au tribunal, le courrier livré par camion

Voilà près de 10 jours que la grève dure. Les facteurs vannetais réclament une réorganisation des tournées, et surtout la création d’une tournée supplémentaire. Ce problème vient en écho à la grève des facteurs d’Hennebont, il y a deux semaines, qui avaient les mêmes revendications. Le courrier à venir

pour ABP le 27/09/06 19:22

Voilà près de 10 jours que la grève dure. Les facteurs vannetais réclament une réorganisation des tournées, et surtout la création d’une tournée supplémentaire. Ce problème vient en écho à la grève des facteurs d’Hennebont, il y a deux semaines, qui avaient les mêmes revendications.

Le courrier à venir chercher au camion

Depuis que le mouvement a commencé, les Vannetais sont privés de courrier. Une situation qui n’est pas sans poser de nombreux problèmes aux entreprises, comme aux particuliers. Aussi, afin de commencer à se mettre à jour, la Poste a du mettre en place un système de distribution original. Depuis hier, les habitants de l’agglomération vannetaise sont invités à venir se présenter à l’un des quatre camions de la poste, munis d’une pièce d’identité, afin d’y retirer son courrier.

Cette opération, qui a commencé ce mardi, doit durer tout au long du conflit pour palier l’absence de distribution. Le système n’est cependant pas encore parfait, puisque la distribution prend beaucoup de temps, et laisse certaines personnes sur leur faim : le courrier n’est pas encore intégralement trié pour toutes les rues de la ville.

Les grévistes assignés au tribunal par la poste

La poste avait aussi assigné son personnel gréviste devant le tribunal ce mercredi matin pour entrave à la liberté du travail et à la circulation des biens. Contacté par téléphone, Sylvain Créac’h, délégué syndical Sud, a indiqué que si le mouvement entravait la circulation du courrier, les grévistes n’avaient jamais empêché les salariés de se rendre à leur travail.

L’audience de ce matin a duré près de 2h30. En effet, le juge s’est étonné de ne pas entendre un mot sur le dialogue social, dans la plaidoirie de l’avocat de la poste. Le tribunal a proposé un médiateur afin de tenter d’aboutir dans ce conflit. Une proposition rejetée par la poste, qui a mis comme condition préalable à la médiation, la reprise du travail. Le tribunal avait lui simplement demandé que le courrier puisse passer avant d’entamer la médiation. Finalement, face au blocage de la situation, c’est le tribunal qui a imposé la mise en place d’un médiateur. Il a nommé le directeur de l’inspection du travail de Vannes pour cette tâche.

Les salariés grévistes se disent « très satisfaits » de la nomination du médiateur. Ils estiment « être sorti la tête haute » du tribunal. Ils attendent maintenant d’être contacté par le médiateur. Une assemblée générale aura lieu ce jeudi à 6h45 dans les locaux de la poste de Vannes pour décider de la suite du mouvement.

JPT / SJ / ABP

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?