Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Grève de la faim pour avoir son enfant
Jérôme Le Huec livre son ultime combat contre une décision calibrée en « justice familiale », qui dénature sa vie de famille et viole les principes républicains d’égalité et de liberté parentales. Ce père de famille demandait à une justice à laquelle il croyait encore de lui reconnaître la liberté d’être co-parent, et d’élever lui aussi son fils malgré
Bernard Chapalain pour i comme identité le 11/06/06 10:08

COMMUNIQUE DE PRESSE 10/06/06

Association « i comme identité » (voir le site)

Monsieur Jérôme le Huec entame son 32ième jour de grève de la faim.

Toutes celles et ceux qui sont venus le soutenir derrière le pôle d’affaires judiciaires de Rennes ont pu voir sa pauvre voiture, dernier lieu de son combat, et les pensées fort justes et humaines qu’il a rédigé sur des pancartes de fortune.

Jérôme Le Huec livre son ultime combat contre une décision calibrée en « justice familiale », qui dénature sa vie de famille et viole les principes républicains d’égalité et de liberté parentales.

Ce père de famille demandait à une justice à laquelle il croyait encore de lui reconnaître la liberté d’être co-parent, et d’élever lui aussi son fils malgré l’attitude possessive de la mère de l’enfant, largement influencée par le milieu judiciaire.

Sa revendication légitime n’étant pas du goût des conformistes aux affaires familiales, une enquête sociale à la Outreau fut ordonnée. Ceci conforta le chiffre d’affaire de l’expert social rendant un rapport psychologique, mais fut l’alibi pour conforter l’élimination paternelle programmée.

Ce qu’est devenu « la justice » décourage les parents d’exercer leurs prérogatives naturelles, et les incite à se comporter en adversaires dont l’une doit obligatoirement gagner et l’autre obligatoirement perdre, au mépris du respect des enfants concernés, instrumentalisés par la machine à broyer.

C’est pourquoi l’association « i comme identité » (président : Amédée Piromalli), qui soutient depuis toujours ce pauvre père de famille transformé en justiciable expertisé, a obtenu le soutien de l’association paritaire « APRES » (Saint-Brieuc) , de « l’Alphabet du Respect des Enfants » (Plaintel), du collectif REPARE , et de Bruno lagadec, père résistant ayant été condamné à tort une centaine de fois. La famille de Jérôme le Huec soutient également leur fils et frère, victime résistant pacifiquement et au mépris de sa vie à ces violences institutionnelles banalisées.

I comme identité.

Cet article a fait l'objet de 1610 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons