Garmenig, d'un salon du livre à l'autre, accueillait à son stand avec un sourire et toujours la Bretagne au cœur. Ses écrits, ses traductions, son propos avec la même passion, allaient vers ce Pays qu'elle voulait mieux préserver afin qu'il soit vraiment lui-même. Généreuse, son rêve dessinait son contour à la mesure des livres qu'elle lui a consacré. Bretonnante, écrivain dans sa langue première, et en français, elle traduisait aussi et donc, a largement passé le flambeau d'une langue à l'autre.

44870_1.jpgGermenig Ihuellou-Le Menn

Et puis, comment ne pas souligner sa complicité avec le monde animal en Bretagne qui a bénéficié, en breton et avec humour, de ses parfaites connaissances de ses habitudes ou de ses travers.

Mais on ne peut évoquer Garmenig sans rappeler sa place auprès de son époux Gwenole Le Menn, cet universitaire qui nous a quittés déjà depuis quelques années et qui a tant apporté à la connaissance de la culture en Bretagne.

Garmenig Le Menn s'est éteinte, mais restent tous les écrits qui ont enrichi sa vie avec en filigrane son regard de femme bretonnante sur notre quotidien.

©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1027 lectures.
mailbox imprimer
logo

Le Collectif breton pour la démocratie s'est constitué le 28 octobre 1999 à Carhaix, à l'initiative d'un groupe de citoyens de l'ensemble de la Bretagne. Il propose que se joignent à son appel toutes celles et ceux qui font vivre la Bretagne d'aujourd'hui. En respectant les principes fondamentaux de la démocratie, des Droits de l'Homme et de l'attachement à la diversité et l'expression culturelle de tous les peuples. N'est donc pas concernée par cet appel toute personne dont les actes ou les propos relèvent du racisme et n'accepte pas la différence culturelle.

Vos commentaires :

Naon-e-dad
Mercredi 25 avril 2018

Garmenig Le Menn - qui avait un nom si identifiable, évidemment associé à celui de Gwenole Le Menn - faisait pour moi partie de ces personnes en avant de moi - des jeunes adultes qui savaient tant de choses en matière de culture bretonne, quand je n'étais encore qu'enfant - et qui surtout , chose étrange et qui me paraissait inaccessible connaissaient le breton! Ces ainés, je les voyais nimbées d'un prestige inaltérable et sans égal...C'étaient de vrais Bretons - en tout cas des Bretons complets - fussent-ils, du fait de la dure loi économique, contraints d'habiter en région parisienne.

Alors que Gwenole Le Menn publiât, le premier un" Guide des prénoms bretons", qui défrichât un sujet aujourd'hui très à la mode, Garmenig publiât par la suite un "Guide des noms de maison en breton" . Du simple, du solide, du sûr.

On peut trouver, sur internet, le .pdf de la première édition:

(voir le site)

Cet opuscule rendra encore de nombreux services, non seulement pour donner des idées, mais aussi pour éviter les fautes de syntaxe, assez fréquentes chez ceux qui se contentent de parcourir un dictionnaire sans connaître les règles de base de la langue.

Mersi braz deoc'h Garmenig. Ma n'am eus ket anavezet ac'hanoc'h e bro Bariz, e veze hoc'h añv brav em c'halon. Hag ouzhpenn-se, liammet e oa hoc'h añv bihan, em spered, ouzh hini ma mamm a oa hi ivez ur vrezhonegerez a-vihanik!

Jean Raynaudon
Vendredi 27 avril 2018

Souezhet on da lenn Garmenig Le Menn pa oa evidon Garmenig Ihuellou. Evel-se e oa skrivet ivez war gemennadenn Ouest-France. Ar pezh a zo reizh e-keñver al lezenn hag ivez ar mod da envel ar maouezed e Breizh.Ne gomprenan ket.

Ma gwellañ gourc'hemennoù a gengañv d'he familh.

Naon-e-dad
Mercredi 2 mai 2018

Ouaouhh! "publiât" am eus skrivet! Ha re skuizh e vefen deuet da vezañ! Lakomp "publia" kentoc'h!

L'indicatif suffira, pas besoin de subjonctif. Ah l'internet et la recomposition à la volée des phrases, sans parler du fenêtrage commentaire un peu petit qui ne facilite pas la clarté rédactionnelle.

Bref, berrig-berr setu div chomlec'h hag a vo talvoudus evit gouzout hirroc'h (e brezhoneg) diwar-benn Garmenig Ihuelloù - Le Menn:

.

. pennad ar Gedour: (voir le site)

.

. pennad wikipedia: (voir le site)

An daou bennad a ziskouez ar memes vrav a luc'hskeudenn...

spered dieub
Mercredi 2 mai 2018

Mat tre peus graet sklaerad an traou Naon e dad ,me oa e obidou

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.