Finale de la coupe du monde : les Bretons ont soutenu les bleus jusqu'au bout
Dépêche

Publié le 11/07/06 2:56 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Notre photo : la place de l'hôtel de ville de Lorient remplie comme jamais, par près de 7.000 spectateurs. Tout le reportage photo : [photorama1]

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Ils étaient très nombreux sur les places des grandes villes bretonnes à être venus soutenir les bleus pour cette finale de la coupe du monde de football. Jusqu'à la dernière minute, les spectateurs massés devant les écrans ont vibré au rythme des attaques menées par l'équipe de France.

A Lorient, c'est place de l'hôtel de ville, devant l'écran qui avait déjà servi dans l'après midi à l'arrivée du tour de France que près de 7.000 lorientais se sont installés pour suivre le match.

La foule en délire s'est levée d'un coup à la 7e minute lorsque sur un penalty, Zidane met la balle au fond des filets italiens. Mais, quelques minutes plus tard, c'est la déception que l'on pouvait lire sur les visages après l'égalisation italienne à la 20e minute. Les minutes qui ont suivi ont été très longues pour les fans de foot. Malgré l'espoir du début de deuxième période, où les bleus ont montré une vigueur impressionnante, la fin du match a été douloureuse.

Jusqu'à la dernière seconde, ils ont espéré. Mais le dernier tir au but a signé la victoire de l'Italie. La place de l'hôtel de ville s'est rapidement vidée sans heurts ni débordements. Quelques-uns chantaient malgré tout, heureux d'avoir atteint un tel niveau, alors qu'il y a deux semaines on pensait être éliminé dès les huitièmes.

La tristesse se lisait dans les regards des supporters qui n'ont pas eu le coeur à rester fêter cette deuxième place si difficile à avaler.

JPT / ABP

Document PDF finalefoot.pdf . Source :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1071 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.