Fêtes maritimes de Douarnenez : un bilan difficile
Dépêche

Publié le 9/08/06 23:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Hors-série numérique, toutes le photos : [photorama1]

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Les fêtes maritimes de Douarnenez célébraient cette année leurs 20 ans. Un anniversaire en demi-teinte, au regard de la fréquentation du site qui se situe loin en dessous des prévisions. Le nombre de fêtes maritimes organisées chaque été en Bretagne, et plus largement en France, est-il la cause de ce manque d'intérêt du public. Ou peut être, les tarifs de ces fêtes sont-ils la raison du désengouement du public. En tout état de cause, les organisateurs de ce genre de manifestations risquent à l'avenir de devoir faire face à des difficultés financières importantes mettant en cause l'équilibre des comptes.

Malgré tout, cette nouvelle édition des fêtes maritimes a permis de mettre en valeur des hommes exceptionnels : les sauveteurs de la SNSM. Dès l'inauguration, Dominique Perben, venu pour l'occasion n'a pas manqué de saluer le courage des bénévoles de la SNSM. Dans le même temps, il annonçait la contribution financière de l'Etat dans l'équipement des canots hauturiers de la SNSM en systèmes d'identification automatique.

Les festivités ont été l'occasion de découvrir les bateaux de sauvetage d'hier et d'aujourd'hui. On notera la présence sur terre et en mer du plus ancien canot conservé, un bateau de 1901.

La région Bretagne, représentée par son président Jean-Yves Le Drian, a elle aussi mis l'accent sur la sécurité en mer. Le stand de la région présentait le "VFI", "Vêtement à Flotabilité Intégrée". Ce nouveau gilet, encore trop peu répandu en France, permet pourtant de sauver des vies.

Quant aux bateaux, ils étaient eux aussi présents, à terre comme en mer. Des plus petits aux plus imposants, en passant par le célèbre "Pen Duick" d'Eric Tabarly, ils ont émerveillé le public tout au long du week end...

JPT / ABP

Document PDF abp060731douarnenez.pdf . Source :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.