Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Dépêche -
Fête de l'huma Bretagne: Buffet veut rassembler la gauche anti-libérale
Fête de l'huma : Buffet veut rassembler la gauche antilibérale. Le parc des expositions de Lanester accueille depuis le vendredi la fête de l'humanité Bretagne. Ce dimanche, Marie-Georges Buffet a prôné le rassemblement de la gauche antilibérale devant un parterre de militants acquis à sa cause. La fête de let'huma fait
pour ABP le 26/11/06 19:47

Fête de l'huma : Buffet veut rassembler la gauche antilibérale.

Le parc des expositions de Lanester accueille depuis le vendredi la fête de l'humanité Bretagne. Ce dimanche, Marie-Georges Buffet a prôné le rassemblement de la gauche antilibérale devant un parterre de militants acquis à sa cause.

La fête de l'huma fait le plein de spectateurs

Ce sont près de 10000 personnes qui se sont pressées, depuis trois jours, dans les allées de la fête de l'Humanité 2006 à Lanester. La fête avait commencé vendredi par une grande soirée et#171; Vive le Front populaire et#187;, ou la chorale et#171; mémoire ouvrière et#187; a interprété de nombreux chants, suivi par le spectacle et#171; 36 n'est pas mort et#187;.

Samedi, outre les spectacles, concerts et fest-noz, ce sont les débats qui ont connu un grand succès. Parmi les nombreux thèmes abordés, la presse et l'information ont fait l'objet de deux rencontres : un débat sur l'idée : et#171; Quel avenir pour le pluralisme et pour la presse écrite ? et#187;, et une table ronde autour de l' et#171; Approche critique des informations télévisées et#187;. Les autres débats touchaient, par exemple, à la place des femmes dans la vie sociale, à l'avenir du Proche-Orient ou encore à l' et#171; éducation populaire en crise et#187;.

Ce dimanche, la vedette de la fête de l'huma était bien sur Marie-Georges Buffet. La secrétaire générale du parti communiste est arrivée en début d'après-midi au parc des expositions. Elle est venue à la rencontre des agriculteurs, et a pu aborder avec eux la politique agricole commune, et le développement durable. Puis, Marie-Georges Buffet a pris le temps d'arpenter les allées de la fête, partant à la rencontre des militants et sympathisants du Parti Communiste.

Marie-Georges Buffet prône le rassemblement de la gauche antilibéral Après une liaison en direct avec le navigateur Jo Le Guen, depuis son embarcation en plein océan Atlantique, Marie-Georges Buffet est monté à la tribune pour un discours de rassemblement.

La secrétaire générale du Parti Communiste a commencé par attaquer fortement le gouvernement actuel et principalement le duo Villepin-Sarkosy. La première salve est allée vers Jacques Chirac, et le vote à la commission européenne de la directive sur la libéralisation des services en Europe. Puis, c'est l'actuel ministre de l'intérieur qui a essuyé les attaques de Marie-Georges Buffet, au travers principalement de son projet de loi sur la sécurité intérieure. Avec des maires qui deviennent des "shérifs" , des travailleurs sociaux qui se retrouvent " délateurs " et la disparition de la prévention, Marie-Georges Buffet a fustigé Nicolas Sarkosy, estimant qu'il fallait maintenant " faire payer son bilan à la droite", et ne pas laisser " les clefs de la République au petit Bush à la française ".

Si les attaques contre l'UMP ont été franches, la secrétaire nationale du PC s'est aussi dite et#171; extrêmement préoccupée par le programme de la candidate du parti socialiste et#187;. C'est pourquoi elle en a appelé au rassemblement de et#171; ceux qui ont le coeur à gauche et#187;, craignant une droitisation du parti socialiste. Même si elle regrette le départ de la LCR, et le fait que José Bové baisse les bras pour le rassemblement, Marie-Georges Buffet pense être en position de mettre en oeuvre la et#171; dynamique et#187; pour rassemblement les forces de la gauche antilibérale autours d'un projet commun. Par cette action, la secrétaire nationale du PC veut aussi éviter de et#171; tomber dans le piège du bipartisme et#187;.

Après les critiques, place au programme

Marie-Georges Buffet n'est pas venue à Lorient qu'avec des critiques, mais aussi avec de nombreuses propositions sur la plupart des sujets qui inquiètent les Français. Elle a commencé par pointer du doigt les inégalités, expliquant que d'un côté et#171; la France est très riche et#187;, et de l'autre et#171; 7 millions de Français vivent avec moins de 800 euros par mois et#187;. Pour palier à cela, la candidate du PC à la présidentielle propose d'augmenter le SMIC à 1500 euros, et augmenter globalement les salaires et les minima sociaux, afin que et#171; les loyers ne représentent pas plus de 30% des budgets des familles et#187;.

Autre dossier, celui de l'agriculture, ou Marie-Georges Buffet souhaite que l'on aide plus les agriculteurs qui préservent l'environnement. Elle a aussi demandé à que l'on et#171; sorte l'agriculture de l'OMC et#187; afin qu'elle puisse et#171; échapper au secteur marchand et#187;. Sur le thème de l'environnement, la candidate PC a rappelé qu'elle avait signé la charte de Nicolas Hulot, tout en précisant que l' et#171; écologie n'est pas neutre et#187;, et que le et#171; gouvernement actuel joue contre l'environnement et#187;.

Sur la formation (initiale et continue), Marie-Georges Buffet a souhaité que chaque citoyen ait un accès et#171; égal à l'école et#187;. Plus globalement, elle a prôné la création d'un grand secteur public de qualité dans les secteurs de l'énergie, de la santé, de l'éducation. Pour cela et#171; la gauche devra entrer en conflit avec l'Union Européenne et#187; et et#171; exiger une autre Europe et#187;. Elle souhaite d'ailleurs profiter de la présidence française de l'Europe au second semestre 2008 pour mettre en place un et#171; traité du progrès social, de la démocratie et de la paix et#187;. Au niveau national, elle souhaite également et#171; créer la VIe République, pour donner plus de pouvoir aux salariés dans les entreprises et#187;.

Afin de financer toutes ces mesures, Marie-Georges Buffet met en avant l'absence des revenus financiers du barème de cotisations sociales. Elle voudrait aussi pénaliser les entreprises qui et#171; préfèrent la bourse à l'emploi et#187;. Le public a souvent applaudi sa candidate, et a soutenu sa candidate en entonnant à la fin de son discours, l'Internationale.

Texte : Jean-Philippe Tranvouez / Photos : Serge Jolivel

Cet article a fait l'objet de 1380 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons