Facebook en breton

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de Office Public de la Langue Bretonne / Ofis Publik ar Brezhoneg. (OPLB / OPAB)
Porte-parole: Visant Roue

Publié le 12/03/12 16:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Après une semaine d'une campagne de lobbying intense qui a vu plus de 7.000 personnes rejoindre le groupe pour que l'interface Facebook soit disponible en langue bretonne, nous venons de recevoir la première réponse de Facebook par l'intermédiaire de la page de l'équipe qui gère les traductions. Le message, écrit en français, dit « Vous voulez un Facebook en breton. Message bien reçu. C'est dans la liste des langues à ajouter, comme tant d'autres. Encore un peu de patience».

25157_1.jpg

Nous sommes satisfaits de constater la réactivité de l'équipe Facebook, après seulement une semaine de campagne. Cela montre que nous avons bien travaillé. Nous savons maintenant que nous ne nous adressons pas à un mur. Nous sommes également satisfaits de l'annonce faite par Facebook à savoir que le breton est dorénavant inscrit dans la liste des langues à ajouter.

Néanmoins, nous nous inquiétons de l'absence de calendrier et de la référence à une longue liste de langues en attente. Nous réitérons donc notre volonté de voir aboutir notre demande le plus tôt possible.

C'est pourquoi nous restons tous mobilisés autour de notre groupe «Facebook e brezhoneg», jusqu'à l'intégration effective de la langue bretonne dans le réseau.

Merci à tous d'appuyer notre demande en rejoignant le groupe :

(voir le site)

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1069 lectures.
mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 4 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.