Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Exposition " Jean Bouchaud, peintre voyageur " 19 juin - 2 octobre au Faouët

Bretagne, Afrique, Asie : Bouchaud, un Nantais peintre-voyageur. Né à Saint-Herblain près de Nantes en 1891, Jean Bouchaud découvre dès son plus jeune âge l'exotisme des colonies dans l'ambiance animée de ce port de commerce où son imagination d'enfant est celle d'un artiste en herbe.

Jean-Guillaume Bouchaud pour Club de Bretagne le 18/05/05 16:12

Bretagne, Afrique, Asie

Né à Saint-Herblain près de Nantes en 1891, Jean Bouchaud découvre dès son plus jeune âge l'exotisme des colonies dans l'ambiance animée de ce port de commerce où son imagination d'enfant est celle d'un artiste en herbe.

Sa vocation est confortée par les récits familiaux d'un grand-père peintre, ami de Corot et d'Harpignies, qui voyagea aux Amériques et le souvenir lointain de Julie Bouchaud des Hérettes, Créole de Saint-Domingue plus connue pour l'histoire sous le nom d'Elvire, muse de Lamartine.

Ainé d'une famille de 10 enfants, les arts seront cultivés par trois autres de ses frères : Pierre, chanoine à Nantes qui réalisa une trentaine de fresques dans les lieux de cultes du Pays Nantais, Etienne Bouchaud peintre-graveur, enfin Michel, peintre-illustrateur.

Jean Bouchaud maîtrise parfaitement le dessin et son sens de l'harmonie des couleurs et de la composition lui valent de nombreux succès dès 1913. Son attrait pour l'exotisme et la lumière est comblé par de multiples voyages en solitaire en Afrique du Nord, Afrique Noire, Indochine et Chine. L'artiste affectionne aussi la Bretagne, tout particulièrement le Morbihan et le Finistère, terroir de sa femme Marielle de Ferré, même si cette part de sa production est moins connue car plus intimiste.

Avec de vastes compositions réalisées pour l'exposition coloniale de 1931, pour le Pavillon Breton de l'exposition de 1937 à Paris et pour le paquebot Normandie, Jean Bouchaud s'impose par ailleurs comme illustrateur talentueux au service des Lyautey, Farrère, de la Compagnie Générale Transatlantique ainsi que la revue l'Illustration.

Peintre de la marine puis membre de l'Institut en 1951, Jean Bouchaud au crépuscule de sa vie reprendra ses couleurs pour peindre Clisson, perle néo-classique de la Bretagne et le pays guérandais.

Il s'éteindra à Paris en 1977, sous le vocable de "peintre voyageur".

MUSÉE DU FAOUËT 1 rue de Quimper - 56320 LE FAOUËT tél : 02 97 23 15 27 - fax 02 97 23 36 74 - musee.du.faouet [at] wanadoo.fr

Ouvert du 19 juin 2005 au 2 octobre 2005, tous les jours de 10h à 12h et de 14h à 18h

Voir aussi :
mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?