Éric Dupin : vivre et travailler autrement

-- Cultures --

Agenda de La liberté de l'esprit
Porte-parole: René Bantegnie

Publié le 26/01/15 10:23 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
Date de l'évènement : le 06/02/2015 à

Conférence-débat avec Éric Dupin le vendredi 6 février 2015 à 20h00 dans l'amphithéâtre de l'hôtel Mercure (face à la gare) à Quimper

36332_2.jpgÉric Dupin

Vivre et travailler autrement

Voyage chez les défricheurs du futur

Éric Dupin a travaillé pour de nombreux médias (Libération, Marianne…). Il collabore au Monde diplomatique et au magazine Slate (www.slate.fr ). Parmi ses derniers ouvrages, signalons : «Voyages en France» au Seuil (2011) et « Les Défricheurs : voyage dans la France qui innove vraiment » à La Découverte (2014)

Le journaliste Eric Dupin propose un tour de France des innovateurs sociaux, des alter-entrepreneurs. Loin des médias et souvent en rupture avec les valeurs dominantes de la société, ceux-ci expérimentent de nouveaux modes de vie et de travail dans l'agriculture, le social, les services…

Ils sont des centaines de milliers, peut-être des millions à créer leur emploi en dehors des sentiers battus, à développer de nouvelles activités, sur des territoires parfois isolés, en s'inspirant de valeurs sociales, écologiques…, souvent en rupture avec le système économique dominant.

Ces innovateurs, appelés aussi « créateurs culturels », défendent de nouveaux mode de vie, de produire et de consommer. Ils préfèrent notamment la coopération à la compétition, l'être au paraître, la connaissance de soi sur la domination des autres.

Éric Dupin en a rencontré 150 lors d'un tour de France. Avec lui, nous chercherons à mieux les connaître et à comprendre :

- Qui sont ces alter-entrepreneurs ? Quel est leur profil, leur projet ?

- Quelle est cette diversité d'innovations foisonnantes que l'on retrouve dans l'agriculture, le social, la culture, l'éducation… ?

- Quelle est la dimension politique et le sens de ces expériences ?

- Sont-elles porteuses de changement social ?

Entrée: 8 ¤ – 6¤ pour les adhérents – 3¤ pour étudiants et chômeurs

(voir le site)

Voir aussi :

mailbox imprimer
le but de "la liberté de l'esprit" est de contribuer au débat public sur le pays de quimper cornouaille et au-delà, sur les sujets de société (sociologie, psychologie, économie, innovations scientifiques, éthique…), sans esprit partisan et avec une volonté d’ouverture, d’anticipation, de meilleure information contradictoire des citoyens et de gouvernance des impacts des choix de société.

Vos commentaires :

Philippe Guilloux
Lundi 26 janvier 2015

Voilà une conférence qui dénote avec un autre article sur la consommation et la croissance, prenant en exemple les USA ou nos voisins allemands.

Imaginer que l'on puisse continuer à laisser les sociétés occidentales piller les ressources de la planète, à engendrer des pollutions qui conduisent à des catastrophes annoncées est un manque de clairvoyance d'autant que ce modèle est perverti par une recherche continuelle du profit qui précarise les salariés, engendre la délocalisation, passe pas un renimenent des acquis sociaux. Oui, il faut le dire, il y a d'autres choses à faire le dimanche que d'aller fréquenter les temples de la consommation.

Aujourd'hui l'économie sociale et solidaire, c'est 10 % du PIB, c'est 12 de l'emploi salarié en France. Bref, ca n'est pas un utopie. C'est une réalité porteuse d'avenir, notamment pour une région comme la notre qui ont tout à gagner dans un changement de modèle qui est victime de l'autre modèle : une agriculture productiviste destinée à fournir des produits bas de gamme, une précarisation des salariés de l'agro alimentaire, une délocalisation (CF abattoirs). Or, la Bretagne à de gros atouts, notamment celui d'avoir des jeunes bien formés qui quittent une région faut d'y trouver des emplois à la hauteur de leurs attentes.. Et la création de ces nouveaux emplois présente aussi un autre intérêt : ils sont localisables hors des métropoles.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 1 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.