Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Enseignement public bilingue : l'UDB soutient l'action de Div Yezh et demande un transfert de compétences de l'Etat vers la Région
L'Union Démocratique Bretonne (UDB) apporte son soutien à la manifestation organisée par Div Yezh (association des parents d’élèves de l’enseignement bilingue public) le mercredi 23 mars devant l’Inspection académique à Quimper. L’UDB dénonce les carences de l’Education nationale qui, avec une obstination coupable, se refuse à construire un enseignement bilingue
Hervé Le Gall pour UDB Penn-ar Bed/ Finistère le 20/03/05 20:42

L'Union Démocratique Bretonne (UDB) apporte son soutien à la manifestation organisée par Div Yezh (association des parents d’élèves de l’enseignement bilingue public) le mercredi 23 mars devant l’Inspection académique à Quimper.

L’UDB dénonce les carences de l’Education nationale qui, avec une obstination coupable, se refuse à construire un enseignement bilingue de qualité dans l’enseignement secondaire. C'est ainsi que, pour la première fois depuis la création de la filière bilingue publique en 1983, alors que la progression des effectifs se poursuit dans le premier degré, le nombre des élèves inscrits en collège est en baisse (5,13%). Mais, sans doute est-ce le but recherché…

Pour l’UDB, le problème du recrutement des collèges demande le développement d’une politique soutenue d’ouverture d ‘écoles bilingues dans le premier degré. Seul un maillage important d’écoles bilingues sur le territoire breton pourra permettre d’augmenter les effectifs des collèges bilingues. Nous aurons ainsi un enseignement bilingue populaire de qualité et ouvert à tous.

L'UDB soutient pleinement la revendication de création de sites en collèges dès la rentrée 2005 afin que les enfants des classes bilingues de Douarnenez, Concarneau, Scaër, Guipavas, Plougastel-Daoulas (pour ce qui concerne le seul Finistère) aient la possibilité de suivre une sixième bilingue dans leur collège de proximité.

Sur un plan général, l’UDB constate avec regret que le plan de développement de l’enseignement du breton voté à l’unanimité par le Conseil régional de Bretagne en décembre n’est aucunement pris en compte par le Rectorat, pas plus d'ailleurs que n'est respectée la convention additionnelle au contrat de plan Etat-Région. Compte tenu de la mauvaise volonté patente de l'Education nationale, l'objectif affiché par le Conseil régional d'atteindre à l'horizon 2010 les 20000 élèves dans l’enseignement bilingue, apparaît d'ores et déjà comme des plus hypothétiques.

L’UDB rappelle qu'elle demande un transfert de compétences à la Région, dans le cadre du droit à l'expérimentation, pour l'enseignement bilingue breton-français dans les trois filières existantes (Diwan, Div Yezh, Dihun) ainsi que pour les cours facultatifs ou optionnels de breton. Pour l'UDB, c’est aux Bretons et à eux seuls qu’il appartient de décider de l’avenir des langues de Bretagne.

Bernard Le Mao, responsable de la fédération du Finistère, 02 98 64 29 56

Herve Le Gall, porte-parole pour la langue bretonne, 02 96 24 25 09

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons