En décembre 2015, notre chance, l'Indépendance

-- Politique --

Communiqué de presse de Gwened / Vannes 2014
Porte-parole: Bertrand Deleon

Publié le 12/08/15 19:12 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Pour l'emploi, le dynamisme de notre société

En préparation des élections de décembre, la surenchère régionaliste est déjà à son comble de la part de mouvements qui favorisent la France plutôt que la Bretagne. Nous souhaitons que l'électorat ne soit pas trompé. Les partis siégeant à Paris et leurs alliés n'offrent rien de constructif pour l'emploi, la santé, la justice sociale, l'aménagement du territoire et le respect des Bretons. Un exemple, les agriculteurs meurent littéralement de notre dépendance à Paris. Indépendants, nous pourrons promouvoir aussi notre fort réseau de PMI-PME.

En conséquence, une véritable liste bretonne indépendantiste est en cours de constitution pour les Régionales de 2015.

L'indépendance, une revendication légitime et un besoin économique

La Bretagne fut indépendante pendant des siècles. Elle était prospère et arbitrait la diplomatie européenne. Sa souveraineté est légitime et doit être récupérée démocratiquement. Tandis que plusieurs nations et de nouvelles unions apparaissent de l'Ecosse à la Catalogne, entre 33 % et 53 % des 18-24 ans, selon les sources, sont favorables à l'indépendance de la Bretagne.

A nous de satisfaire l'ensemble des électrices et des électeurs. L'Etat français est en faillite et n'offre aucune perspective (chômage, dettes, inflation, impôts, corruption…). Il est incapable de se réformer et nous entraîne dans son naufrage. Nous devons reprendre nos affaires en mains, trouver notre place dans la dynamique de l'arc atlantique.

Avec un PIB de 115 milliards d'euros, soit 25 500 euros par habitant, la Bretagne est plus riche qu'onze autres pays de l'Union Européenne. Avec 4,6 millions d'habitants, elle est plus peuplée que sept Etats de l'UE et que des dizaines de pays indépendants dans le monde. Nous possédons un fort potentiel économique et humain (agricole, maritime, industriel, formation) qui ne demande qu'à être libéré.

Pour Notre Chance, l'Indépendance,

Pierre Toullec, chargé des relations presse.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1400 lectures.
Vos 56 commentaires
konan Lasceau
Mardi 18 janvier 2022
Profitons de l'élan Ecossais et Catalan pour envoyer un message clair aux Bretons et Bretonnes :
l'Indépendance.
Le score dépendra des arguments et de la clarté du message. Mais d'autres élections suivront et la pente ne peut être qu'ascendante.
Breizh Dieub, Bretagne Libre !
(0) 
Fañch Ar Vilin
Mardi 18 janvier 2022
Setu aze ur c'heloù mat rak ne c'helled ket ober fiziañs ken el listenn ”Oui à la Bretagne” evit difenn e gwir mad ar Vretoned en dilennadegoù o tont.
Voilà une bonne nouvelle car il devenait franchement impossible de faire confiance dans la liste “Oui à la Bretagne” pour défendre réellement les intérêts des Bretons aux prochaines élections.
Ya da Vreizh, DIEUB EVEL JUST !
(0) 
leguern patrick
Mardi 18 janvier 2022
Je reste persuadé qu'il s'agit de la bonne démarche, les Ecossais nous l'ayant prouvé. Demandons l'autonomie et nous n obtiendrons rien (netra tout), demandons l'indépendance et au mieux nous aurons notre autonomie.
En fait ne demandons rien, prenons ce qui nous revient de droit, de manière démocratique et au regard du droit international.
(0) 
donbzh
Mardi 18 janvier 2022
Une liste indépendantiste permettra à tous ceux , qui ne se retrouvent pas dans une liste UDB, de pouvoir voter Breton....
Québécois , Catalans, Flamands, Basques, Ecossais ...sont à tout le moins ou nationalistes ou indépendantistes...
Il est temps de prendre nos droits...
Dommage, vraiment que certains ,une fois de plus, ont joué la gôche plutôt que l'alliance que tout le monde appelait de ces voeux...
BEVET BREIZH
(0) 
Eric Simon
Mardi 18 janvier 2022
C'est une erreur car :
1. Cette liste si elle voit le jour n'a aucune chance
2. Elle enlèvera les quelques miettes qu'elle fera à la liste Troadec (ou une partie des miettes, certains étant surement prêts à me rétorquer qu'ils ne voteront pas Troadec quoi qu'il arrive). Si cette dernière reste sous la barre des 10%, ce sera vraiment au détriment des intérêts bretons et ladite liste indépendantiste sera coupable.
Je salue le Parti Breton qui prend ses responsabilités en appelant à voter Troadec malgré la frustration légitime que je devine. Bravo, chapeau ! (L'UDB me déçoit avec son intransigeance de gauche déplacée : sans Troadec elle serait de nouveau condamnée à un score inférieur à 3%, soyons réalistes ; là, la liste va (j'espère) flirter avec les 10% mais c'est parce que C. Troadec est là.
(0) 
Momo
Mardi 18 janvier 2022
Excellente nouvelle ! L'imposture UDB s'en portera d'autant plus mal.
(0) 
Fañch Ar Vilin
Mardi 18 janvier 2022
A Eric Simon
Le problème c'est que la liste « Oui à La Bretagne » a démontré qu'elle ne représentait pas les intérêts bretons mais les intérêts de quelques personnes et de l'UDB qui préparent un ralliement au PS au second tour en vue d'une place au CR. Dans le cas contraire il n'y avait aucun problème pour ouvrir cette liste au PB et à d'autres.
Effectivement, quoiqu'il arrive et bien que me situant plutôt à gauche je ne voterai pas Troadec. Je l'aurai fait de tout volontiers dans un autre contexte.
Je ne partage pas votre opinion : Cette nouvelle liste n'est pas une erreur mais le résultat d'un torpillage politique dont on commence à comprendre l'origine.
Une vrai liste bretonne a désormais toute sa raison d'être.
(0) 
Kris Hepanv
Mardi 18 janvier 2022
Cher Eric Simon,
Il y a un moment où il faut arrêter de tolérer les multiples trahisons de l'UDB. A chaque élection c'est le même couplet, l'UDB trahit les intérêts de la Bretagne pour s'assurer quelques postes et quelques rentrées d'argent.
Et à chaque élection, il y a quelques personnes comme vous, pour dire en substance qu'il faudrait laisser le champ libre à ceux qui sont les plus irresponsables, sous prétexte que ça permet de ne pas diviser les voix.
1/ L'UDB est irresponsable et anti-breton, il est hors de question de les laisser à chaque élection L'UDB représenter le mouvement breton sous prétexte que comme ils trahissent tout le monde c'est aux autres d'être responsables. Ils avaient là l'opportunité historique de faire un pas dans la bonne direction, ils ont choisit une fois de plus de trahir les intérêts bretons.
2/ L'UDB est un repoussoir, quand elle se présente seule sans soutien du PS ou de EELV (ou là de Troadec), elle frôle les 1 ou 2%, ce parti n'attire pas les Bretons.
3/ Les Bretons qui ne se reconnaissent pas dans cette gauche hypocrite ont le droit d'avoir un vrai choix électoral, et non pas un choix par défaut.
Je ne voterai pas UDB aux régionales, plus jamais de ma vie. C'est aussi le cas autour de moi d'énormément de militants bretons, alors on fait quoi ?
Soit on vote Le Fur, soit on nous propose enfin une liste bretonne sincère.
Que Troadec fasse 10% est une logique de militant de l'emsav qui se dit qu'il vaut mieux un Troadec qu'un élu PS, sauf que la liste Troadec ce sont tous des anciens PS (voir certains qui siègent actuellement avec le PS).
La vérité, c'est que les gens comme vous (probablement sincère), freinent l'émergence d'un réel courant politique breton depuis des décennies, à vouloir toujours voter par défaut, à vouloir toujours privilégier cette gauche sectaire et irresponsable qu'est l'UDB, à ne jamais vouloir prendre le moindre risque.
Nous avons le droit d'avoir des vrais hommes et femmes politiques bretons sincères, qui servent les intérêts de la Bretagne. Nous en avons marre de n'avoir pour seuls politiques bretons que des traîtres à la solde du PS.
Alors râlez si vous voulez, mais il est grand temps que l'UDB disparaisse, et si Troadec a été assez naif pour s'associer à son sectarisme, alors qu'il disparaisse avec elle.
(0) 
Eric Simon
Mardi 18 janvier 2022
Chers Fanch et Kris,
Le problème est que les partis régionalistes / autonomistes / indépendantistes depuis l'après guerre ne rassemblent à chaque élection que 2 à 3% des voix grand maximum. Ca n'a JAMAIS décollé (je ne compte pas les scores de l'UDB associée aux Verts par exemple) SAUF avec Christian Troadec dernièrement qui s'est fait un nom. Franchement je ne vois aucune raison pour qu'une liste indépendantiste fasse plus de 1,5% des voix dans le contexte actuel. Tant mieux si je me trompe mais au-delà du petit nombre de personnes comme vous et moi qui suit les affaires politiques bretonnes de près, les gens vont naturellement vers l'offre politique "standard" qui leur est proposée : les partis nationaux, y compris le FN de plus en plus malheureusement ou désormais Troadec qui a réussi à sortir de la marge. Les partis bretons restent très marginaux en Bretagne, c'est frustrant mais c'est comme ça. Le pragmatisme impose donc de voter Troadec qui seul à la capacité, j'en suis convaincu, à faire émerger une force politique bretonne qui pourra peser pour qu'enfin la réunification ait lieu. Or les régions viennent d'être redécoupées, c'est maintenant qu'il faut que les Bretons se montrent unis et forts dans la revendication. Ce n'est pas Le Fur malgré sa sincère volonté de réunifier également qui y pourra quelque chose dans son parti jacobin.
Bien à vous
(0) 
konan Lasceau
Mardi 18 janvier 2022
@ Eric Simon
il n'y a rien de déshonorant à voter pour une liste souveraine, au moins les choses sont claires !
La Nation Bretonne a les mêmes droits que la nation française, ni plus, ni moins.
Nous sommes Bretons depuis 2.000 ans, la nation française n'existait pas contrairement aux dires d'un jean marie.(qui à débuté à moins d'1 % pour son parti français)
Donc tant qu'à voter, VOTONS BRETONS
arrêtons les humiliations Françaises
(0) 
Fañch Ar Vilin
Mardi 18 janvier 2022
@ Eric Simon
Vous m'avez mal lu. La liste de Troadec ne représente pas les intérêts bretons, mais un moyen de négocier auprès du PS des sièges au Conseil Régional.
Ce que vous appelez « pragmatisme », on le sait maintenant, est un poison pour la Bretagne et a empêché les avancées qu'ont obtenues les autres nationalités d'Europe.
Vous semblez penser que l'histoire est figée. Je pense au contraire qu'au vu du contexte, une liste bretonne indépendantiste est plus que jamais d'actualité et peut désormais avoir un écho au-delà du militantisme breton.
(0) 
Le Denmat
Mardi 18 janvier 2022
En tout état de cause ce sera la seule nouveauté dans l'offre politique de ces élections.
N'est-ce pas Alain Glon qui disait "notre problème c'est la France".
L'actualité lui donne une nouvelle fois raison, malheureusement.
(0) 
SPERED DIEUB
Mardi 18 janvier 2022
N'est-ce pas Alain Glon qui disait "notre problème c'est la France".
Sous réserve de conflits d'intérêts.Par exemple l'élevage laitier économique et écologique à base de l'herbe pâturée ne va pas dans le sens de ses intérêts alors que c'est un atout pour la Bretagne
Le système qu'il préconise ce sont des fermes usines ,robots systèmes très gourmands en intrants et aliments du bétail
Ceci dit heureusement que à la fin des années soixante qu'il y a eu des chefs d'entreprise bretons audacieux comme lui A l'époque le développement de l'élevage hors sol (petites unités) a permis de freiner l'hémorragie des campagnes bretonnes ,et freiner les desseins maléfiques du pouvoir parisien à notre égard
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 18 janvier 2022
Bertrand DELEON . J'ai vu des periodes preindependances , nous n'en sommes helas pas encore la . Biensur il faut comparer ce qui est comparable.
Il n'y a pas encore dans la population Bretonne la "Masse Critique " quand aux elus Bretons , je prefere ne pas en parler .
VIETNAM DOC'LA' Independence du VietNam , cela je l'ai entendu , sur place .Je retourne une fois de plus au Viet NAM après Noel .Jý suis tres attaché.
Algerie Independante . J'ai entendu cela aussi.
Je vois la preparation de ces elections Regionales ... pour moi du archi classique , la rubrique des chiens ecrases , les Bretons ne se sont pas debarasses de leurs demons ...... ou alors ... il y a une grande strategie .. et je ne l'ai pas comprise.
J'ai mis mon fils dans l'avion aujourdhui , il va a CHICAGO pour 3 ans + 2 . Transfere par sa Societe Anglo-Australienne de Beijing aux USA ( a sa demande , que j'avais bien sur approuvee )Il a 31 ans , une Reference USA est un plus sur un CV . Il va connaitre le capitalisme pur et dur .
(0) 
Ker itron al lann
Mardi 18 janvier 2022
Qu'est ce que je fais de mon épouse? Elle est du Perche?
(0) 
donbzh
Mardi 18 janvier 2022
On lit beaucoup que l'offre de OLB est pragmatique, mais le pragmatisme n'aurait-il pas du pousser à un autre choix, en se dirigeant vers tous ces Bretons que le mouvement des bonnets rouges ont réveillés...
Pour en connaitre quelques uns ce ne sont pas des udbistes convaincus...
Et dans ceux que j'ai pu croiser , qui espéraient enfin une alliance Bretonne, depuis la déclaration du PB, la déception et l'incompréhension sont plutôt de mise....
(0) 
leguern patrick
Mardi 18 janvier 2022
Un des problèmes en BZH n'est-il pas que les bretons ne connaissent pas l'offre politique bretonne. Faites un sondage dans la rue et demandez à ce que l'on vous cite des partis politiques: mis à part les partis nationaux français, très peu de chance que l'on vous évoque UDB, PB, Breizh Europa, AFB, EAB, Breizistance et autres mouvements (désolé pas tous en tête). Adhérer et envoyer sa cotisation, faire des réunions c'est bien,mais là où il faut être c'est dans la rue. Hormis les convaincus qui lisent ABPresse, on ne peut pas compter sur le Télégramme ou O.France pour diffuser cette offre. C'est aux militants (es) d'investir la rue, là où est le peuple. Je n'ai pas souvenir d'en avoir croisé. .....1. La volonté de se battre est-elle bien présente?
(0) 
Ar Vran
Mardi 18 janvier 2022
@KAL
"Qu'est ce que je fais de mon épouse? Elle est du Perche?"
Jouez à chat perché avec elle et comme cela vous lui décrocheriez la lune...
(0) 
Yann le Bleiz
Mardi 18 janvier 2022
@ leguern Patrick
Vous avez raison mais j'espère que vous connaissez la raison: Il n'y a en Bretagne aucune élection d'importance démocratique.
Le budget c'est l'indice du pouvoir donné aux élus donc de son importance à agir pour le peuple : Un lander dispose de 7 à 8 fois le budget par habitant de la Bretagne, le Pays de Galles et la Catalogne 16 fois le budget et l'Ecosse 18 fois le budget.
Donc une élection pour l'Écosse est 18 fois plus démocratique qu'une élection en Bretagne.
Voter pour les conseillers régionaux ne change rien à la vie des Bretons, cela ne sait qu'à offrir des postes et des retraites à de gentils défenseurs des valeurs de la République.
Tant que les Bretons accepterons le viol de leur démocratie, voir les paysans qui courent après le Ministère français de l'agriculture celui-là même qui les a laissé tomber dans la gestion des quotas, il ne faut pas s'attendre à une évolution.
D'ailleurs poser la question à des Européens sur leur compréhension de la réforme territoriale française, ils ont souvent bien mieux compris que nous que le but 1er de cette réforme est d'éloigner encore plus le citoyen du pouvoir, alors que nombre de Bretons et de Français pensent que c'est un pas vers une organisation moderne de la vie publique.
(0) 
Louis Le Bars
Mardi 18 janvier 2022
Compte-tenu du système électoral français (qui n'est pas celui du Royaume-Uni, de l'Allemagne ou de l'Espagne) et compte-tenu de l'urgence et du comportement anti-breton atavique des partis parisiens, seule l'émergence de deux blocs bretons (un de droite et un de gauche) stables et totalement affranchis des partis parisiens est une voie d'avenir. C'est l'évidence.
Ce projet (pour la droite) semble aller dans la bonne voie.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 18 janvier 2022
J'attends les resultats des elections de Decembre 2015, pour me faire , je dis bien ME faire, un etat actualise , des sentiments Bretons et de la maturite politique Bretonne fin 2015, sur les grandes orientations qui sont du choix ou de la volonte de la Bretagne.
Encore une fois les electeurs Bretons l'ont -ils compris ?????.Pour certains cela est sur , pour d'autres , cela l'est moins.
(0) 
Lucien Le Mahre
Mardi 18 janvier 2022
Accourant au secours de OLB dont l'orientation éradicatrice et sectaire jusque là tenue secrète vient de faire son "coming out" dans la presse concernée, la qualification de PRAGMATIQUE me chiffonnait. PROSAÏQUE me semblait convenir nettement mieux à la situation.
Pour être sûr, quelques clics et nous voici à la définition du dictionnaire :
PRAGMATIQUE = réaliste. pratique. qui cherche l'efficacité.
PROSAÏQUE = banal. commun. matériel. terre-à-terre. vulgaire
Où en est-on, dans le cas qui nous concerne ?
A la recherche d'une certaine efficacité politique... pour la Bretagne évidemment vu le slogan mis en avant par les leaders ou aux arrangements terre-à-terre habituels, non chez les militants bénévoles, mais chez ceux qui vivent et prospèrent de la politiquerie française ?
Sans vouloir mettre tout le monde dans le même panier, ce qui est toujours injuste et réducteur, je crois quand même qu'une des deux options se dégage majoritairement d'elle-même.
La façon de se comporter d'un appareil et d'une nomenclature politique préfigure le système de gouvernance qu'elle aura en cas d'accession au Pouvoir. Et de ce point de vue, l'exemple que vient de nous donner OLB n'a vraiment rien pour inspirer la joie d'un renouveau quelconque, ni régional, ni démocratique.
Sans forcer le trait de beaucoup, on y verrait plutôt un rapport avec le syndrome de Stockholm où l'otage tresse des couronnes à son geôlier pour deux cigarettes ou une boite de raviolis.
Concernant la question de statut, je suis personnellement pour une France Fédérale avec contrat à la carte par Région autonome, mais devant le piétinement politique qui nous fait stagner en queue du peloton européen, je comprends que certains puissent vouloir demander plus, ne serait-ce que pour avoir moins...
Y compris l'électrochoc de l'offre indépendantiste, alors que les Bretons, sont encore bien loin de toutes ces problématiques, privés qu'ils sont des grands moyens d'information ainsi que d'enseignement systématique de leur Histoire et de leurs langues.
De plus, nous n'avons pas réussi à dégager une classe politique ayant largement intégré l'idée même d'autonomie, même si on le voit encore aujourd'hui, une partie d'entre elle s'en réclame à chaque prise de parole.
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 18 janvier 2022
Ker Itron Al Lan .
C'est ou le PERCHE ??
Where could we located "Le Perche ".
Wo den Perch stellen kann ??
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 18 janvier 2022
Ker Itron Al Lan .
C'est ou le PERCHE ??
Where could we located "Le Perche ".
Wo den Perch stellen kann ??
(0) 
Le Denmat
Mardi 18 janvier 2022
@ Louis le bars
Olb-udb n'est une liste de gauche mais une liste gauchiste avec un pin's Glenn ha du
Il y a de la place pour une liste démocrate et bretonne regroupant la la gauche modérée /gauche chrétienne et la droite modérée.
Mais je ne sais pas si j'ai bien compris vos propos
(0) 
Louis Le Bars
Mardi 18 janvier 2022
@ Le Denmat. Pour la Gauche, il faudrait un Parti breton-structuré et stable non associé à des Partis parisiens. Troadec n'a pas de Parti structuré, et lui-même et l'UDB sont affiliés très régulièrement au PS.
Quant aux bidules centristes ils n'ont strictement aucun avenir avec le système électoral et les modes de scrutin français. Sans compter le vide souvent abyssal sur le plan des programmes des partis centristes et leur grande instabilité (alliances avec n'importe qui, n'importe quoi, scissions, recréations permanentes...).
Une droite bretonne démocratique doit faire partie d'un Parti politique de droite bretonne qui se présente aux élections CQFD
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 18 janvier 2022
Bertrand DELEON . Depuis le tout debut de ma position un peu plus militante , j'avais base mon attitude sur l'Europe aux 100 drapeaux . J'etais moi meme tres concerne , la guerre d'Algerie se terminait par un fiasco total de la politique francaise . Trop de mensonges , trop de reniements ... j'etais pret pour la Bretagne ... que je voyais :Reunie Biensur ,avec une large autonomie..... a ameliorer .
... 55 ans plus d'un demi siecle ... RIEN .
Si des discussions du Café du Commerce et de l'Industrie , les memes qu'il y a 50 ans . Des declarations dans les journaux , les memes qu'il y a 50 ans , des manifestations"patriotiques "les memes qu'il y a 50 ans .
Je ne suis pas un politicien,mais un officier et un Ingenieur et bien sur, je raisonne comme j'ai ete formate . 1 + 1 = 2.
Dans une Bretagne plus libre , je pourrai facilement participer a une reunion , par exemple sur l'energie marine , ou l'exploitation miniere en Bretagne .Je pourrai creer , ameliorer une organisation . Je pourrai negocier un contrat avec un fournisseur etranger ............ mais il ne faudrait jamais me proposer une reunion politique , avec alliance de partis , magouilles internes .JE N'Y CONNAIS RIEN .... et de plus j'ai un mepris pour la politique .
En Algerie , la Legion etrangere avait decouvert des inscriptions romaines qui disaient : Pendant que nous mourrons , que nos os blanchissent loin de ROME , pour defendre l'Empire , nous apprenons qu'a ROME , les senateurs ne pensent que,jouissance, Influence , corruption . Que ces senateurs craignent un jour la colere des Legions ( romaines )
Chez beaucoup de Bretons , la majorite sont senateurs romains . Peu sont dans les cohortes.
C'est mon constat 55 ans après .
(0) 
An Floc'h
Mardi 18 janvier 2022
"En conséquence, une véritable liste bretonne indépendantiste est en cours de constitution pour les Régionales de 2015."
Et la réalité tombera comme un couperet, de telle liste il n'y aura pas.
C'est quand même affolant de penser que son suffrage soit un truc si important pour ne pas vouloir le donner à OB. D'autant que c'est un suffrage de VeRF...
Pourquoi ?
Pour ne pas laisser l'idée bretonne aux mains des gauchistes ?
Mais, d'une, si l'idée bretonne a du potentiel et qu'on est en droit d'en espérer beaucoup, il ne faut pas se mentir non plus: elle ne pèse au jour d'aujourd'hui pas grand chose.
Si on veut qu'elle prenne du poids, il faut que la seule liste avec "Bretagne" dans le nom (les soi-disantes analyses de ceux qui voient plus loin que les autres, c'est bon, mes années collèges, je les ai faites, merci) fasse un bon score. Là, on est sûr qu'on en entendra parler.
Dans le cas contraire, vous croyez vraiment que ce sera parce que les électeurs se sont dit "on ne vote pas pour cette liste bretonne parce qu'elle ne va pas assez loin dans l'indépendance" ? Mais alors là, on est dans le monde comme si ! Vraiment !
Au mieux, une liste avec un bon score prendra la confiance et se présentera comme fédéraliste après s'être dit régionaliste (je l'espère en tout cas, le "régionalisme" ne vaut pas grand chose en lui-même), puis, pourquoi pas, indépendantiste.
Si le pari Troadec échoue, ok, une réaction rapide sera souhaitable. Mais attendons déjà décembre, puis une candidature ou non à la présidentielle.
Une proposition indépendantiste arrive trop tard ou trop tôt. Elle a raté le coche, ça ne sert à rien de mettre des bâtons dans les roues.
Il faut savoir être patient. Et ne pas se rêvez en Ecossais ou Catalans qui ne sont pas nés et été élevés, ni vivent en RF. Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes (et la Bretagne et les Bretons sont des torchons à ce niveau, j'en suis désolé, c'est beaucoup à cause du maître de maison aussi, mais être capable de le reconnaître est la première étape indispensable pour espérer mieux).
Dans l'absolu, il n'y aura pas d'autre liste.
Ou alors je serais bien curieux de savoir qui est capable de mobiliser aussi vite du monde et de l'argent. Il serait alors effectivement temps que que ces personnes se fassent connaître. Elles étaient où avant, ces personnes avec une telle latitude ?
A quoi sert alors cette initiative à part occuper ses dimanches, sa conscience, ses rêves ?
Enfin surtout cette annonce publique, à cet instant T. Penser à l'après en cas d'échec de cette liste, c'est évidemment loin d'être idiot en soi. Mais dans le cadre des Régionales 2015 ? N'est-ce pas faire un travail de sape qui au final ne servira que LRPSFN ?
Le PB a les pieds sur terre, lui.
Que les personnes derrière tout ça garde leur énergie et leurs idées pour le bon moment. Qu'elles commencent aussi à faire preuve de patience (4 mois !), ça sera le meilleur moyen de démontrer qu'elles sont fortes.
Parce que là, c'est de l'immaturité.
La passion pour la Bretagne a bon dos. Il faut qu'elle arrête de servir les rêves de certains qui n'ont encore rien prouvé.
Troadec se sert évidemment de la Bretagne, lui aussi. Mais au niveau électoral, il a jusqu'à maintenant un minimum de légitimité pour paraître plus sérieux.
Quant à sa solidité remise en cause par l'UDB, on peut en être déçu. J'en suis. Mais pour que cette déception soit si grande, il fallait s'en étonner. Il n'y avait franchement rien de surprenant à ce que la course ralentisse à un moment.
Surtout quand on est conscient depuis longtemps que le cheval Troadec est parti pour une course de fond.
Ca fait maintenant deux ans qu'il l'a clairement exprimé pourtant.
(0) 
Louis Le Bars
Mardi 18 janvier 2022
Je ne comprends pas le sens de votre pavé An Floc'h.
Non seulement la liste sectaire de l'UDB-Troadec n'intègre pas des régionalistes-centristes qui lui mangent dans la main, mais en plus il faudrait que des indépendantistes de Droite (qualifiés de nazis ou extremistes en temps oridinaires) ne se présentent pas devant les électeurs et votent pour les affidés du Parti Socialiste français ??
En plus vous estimez que ces mouvements de droite ne se présenteront pas, donc où est votre problème ??
Personnellement, je voterai blanc ou contre le PS et ceux qui s'en approchent. Ce serait un non-sens, un suicide total que de voter pour les alliés du PS après cette mascarade territoriale !!
(0) 
Ar Vran
Mardi 18 janvier 2022
@An Floc'h
Vous savez bien que la politique est un art de la guerre.
Si une liste indépendantiste voit le jour en Bretagne (en espérant qu'elle est pu trouver les individus et l'argent nécessaire à sa constitution d'ici là, ce qui est loin d'être gagné) cela peut servir à la "cause" de la Bretagne. Je ne parle pas ici des arguments en faveur de l'indépendance de la Bretagne mais de sa peur que cela va engendrer parmi les Bretons, qui sont dans leur immense majorité encore drogués au mythe républicain français.
Dans ce cas, la liste OLB pourra se présenter comme la liste des Bretons qui veulent rester dans la république en proposant une alternative aux Bretons qui ne soit ni nationaliste ni soumise aux diktats des partis parisiens.
En outre, la constitution d'une liste "nationaliste" bretonne permettrait aux Bretons de connaître enfin ce que cela veut dire, et donc de faire tomber un tabou.
Bref, cette hypothèse est valide dans le cas où la Liste Troadec ne s'affiche pas trop de la Gauche sectaire, pour glaner des voix au centre. Sinon si elle reste dans sa posture UDBiste de GOCHE, elle risque elle-aussi d'être un repoussoir pour de nombreux bretons, lesquels preferront soir les extrèmes (type FN) ou la liste LE FUR.
Le problème de cette liste est qu'à côte d'authentiques Bretons, il y a de nombreux apparatchiks qui préfèrent défendre le parti de Paris que la Bretagne.
A moins que cela change d'ici là. Ne pas oubliez que 'on est en plein mois d'Août et que la campagne électorale n'est pas commencée. La rentrée politique d'automne risque de connaître des vents agités avec beaucoup de coups de Trafalgar et cela pas seulement pour le mouvement breton...
(0) 
François Léon
Mardi 18 janvier 2022
J'espère que Troadec a bien réfléchi à ce qu'il faisait et qu'il n'a pas seulement "foncé". Pourquoi ceux qui soutiennent sa liste commenceraient à avoir peur maintenant d'une liste indépendantiste ? En tous les cas, il est symptomatique de constater que les commentaires qui ne plaisent pas commencent à être censurés par OLB.
(0) 
Le Denmat
Mardi 18 janvier 2022
@ an Floc'h
La démarche entreprise par OLB, à savoir un ralliement au PS et ce quel que soi les coups de mentons anti PS que cette liste pourrait tenir, est à l'opposé d'une ligne de rassemblement et de la genèse d'un mouvement autonome.
C'est à mon sens le plafond de verre de l'initiative de c. troadec, a l'origine ambitieuse qui semble aujourd'hui faire pschitt.
Encore une fois un faux nez du PS est en marche qui crée une illusion contre-productive et sans intérêt.
40 ans d'une même stratégie pour l'échec retentissant du PS face à la réunification et on nous propose de continuer dans la même ligne; non merci, très peu pour moi.
« Errare humanum est, perseverare diabolicum »
(0) 
Paul Kerguelen
Mardi 18 janvier 2022
@ An Floc'h
"Et ne pas se rêvez en Ecossais ou Catalans qui ne sont pas nés et été élevés, ni vivent en RF."
Si l'on raisonne ainsi, alors autant laisser l'idée d'autonomie ou d'indépendance. La France n'accepte cette idée que dans un rapport de force et non démocratique.
Pourtant, l'Ecosse comme la Catalogne sont dans le même cas que la Bretagne. Elles sont toutes sous la tutelle d'un autre pays.
Chaque pays à sa propre histoire. La Catalogne n'est pas l'Ecosse, et la Grande-Bretagne n'est pas l'Espagne.
Et pourtant, la Catalogne comme l'Ecosse sont sur la voie de l'indépendance, et ce tôt ou tard.
A noter aussi que l'Espagne est à ce niveau plus proche de la France que de la Grande Bretagne en ce qui concerne l'indépendance des pays sous tutelle...
Donc, oui nous pouvons parfaitement nous inspirer de ce qui ce fait en Catalogne, en Ecosse.. et oui s'il existe une différence, il existe aussi des similitudes. Alors autant s'inspirer de ce qui se fait ailleurs et qui marche.
Car jusqu'à présent à force de se dire qu'il n'y a pas de similitudes donc rien dont on puisse s'inspirer, nous en sommes toujours au même point: plusieurs partis faisant passer leur idéologie avant en se disant que les Bretons les rejoindront sur cette base.
Alors inspirons nous de ce qui se fait ailleurs et qui marche, apprenons d'eux, comment ils ont réussi à rallier la population à leurs idées d'indépendance, apprenons à communiquer, à démontrer en quoi la Bretagne à gagner à être indépendante, etc.. au lieu de se dire qu'il n'y a rien de comparable car ils n'ont pas grandit en France...
(0) 
leguern patrick
Mardi 18 janvier 2022
Dans tous les cas cet article ne laisse pas indifférent. 845 lectures ce lundi 17/08 et je pense que ces lectures ne proviennent pas toutes de la DCRI dont les serveurs ont du s'affoler dès que ça a "matché" sur le terme "indépendance" !!!!!!!
(0) 
An Floc'h
Mardi 18 janvier 2022
@Louis Le Bars
"Je ne comprends pas le sens de votre pavé An Floc'h.
Non seulement la liste sectaire"

A partir de là, aucun échange n'est possible.
Sont tellement sectaires l'UDB et Troadec qu'ils se sont alliés alors qu'ils se détestent.
On est toujours le sectaire de quelqu'un.
Moi cette liste, UDB-Troadec + d'auters ou pas, jusqu'à Adsav, je vote pour elle.
@Ar Vran
@Tugdual Radiguet
Mauvais timing.
Puis mauvais esprit. C'est-à-dire qui ne fait pas passer la Bretagne avant tout. Le label "indépendantiste", c'est bien joli. Facile de reprocher le label "Bretagne" à d'autres comme le font certains.
Le résultat des Régionales est dans 4 mois.
A part la satisfaction d'un ego, je ne vois aucun autre intérêt à faire des communiqués à 4 mois d'élection. Surtout si rien n'en sortira.
On ne monte pas une liste aussi vite. Et si pourtant une telle liste arrive à se présenter, je me demande qui, combien et quel argent.
Dans ces conditions, les initiateurs ne pensent pas "Bretagne" mais "taper UDB-Troadec".
C'est incroyablement puéril. C'est affolant même.
J'ai déjà assez de mal à ne pas être dégouter de l'idée politique bretonne par la liste "Oui la Bretagne", ça n'en fait qu'en rajouter une couche. Encore plus épaisse parce qu'à part un groupuscule et un discours de collégien, rien de concret.
Reste bien que le PB de valable. Enfin, nombres dirons que ce sont des lâches, des cocus blabla...
Quelle misère...
"Si l'on raisonne ainsi, alors autant laisser l'idée d'autonomie ou d'indépendance."
Si l'on raisonne autrement, on ne se rend pas compte du chemin à parcourir.
La Bretagne indépendante, concrètement, dans le coeur des habitants ? Pas avant un effondrement soudain de la RF.
Les Ecossais connaissent leur Histoire. Les Catalans, leur langue, en plus.
La Bretagne n'est même pas réunifiée...
La Bretagne, et nous les Bretons, sommes des nains face à eux.
Alors oui, les prendre pour modèle. Mais s'aligner, c'est d'une arrogance dont nous n'avons pas le luxe.
Même pas capable de faire une vraie liste d'union.
Même pas capable de faire preuve de pragmatisme sans liste d'union.
Quand on sera dans le mur ? Ah bah ça sera la faute à Troadec, aux gauchistes, à la Jacobinie.
Jamais la faute des Bretons.
Et on repartira dans les rêves.
@Le Denmat
Le plafond de verre de Troadec, c'est la présidentielle.
"40 ans d'une même stratégie"
Il ne vous aura pas échapper que nous sommes en 2015.
Voyez le marasme politico-politcien français. Même sous la IVeR, ce n'était pas pire (parce qu'à l'époque, l'économie allait bien).
Ca change tout.
Bon, évidemment, si cette liste ne fait pas assez de voix, l'opportunité sera ratée.
Par contre, un succès peut redistribuer pas mal de cartes.
Un échec, bah, le mouvement politique breton sera encore plus bas qu'avant.
Certains se remettront à rêver en pensant "ah mais c'est parce que les Bretons veulent l'indépendance". Yen a vraiment qui vivent en Bretagne ?
"non merci, très peu pour moi."
SUPER.
Ne pas glisser un bulletin dans une boîte. Perdre 1/4 d'heure de sa vie.
Vous diriez que l'on vit en démocratie ?
Si non, pourquoi donner autant d'intérêt à un bulletin ? Qu'est-ce que ça coûte ?
Si, symboliquement, je comprends tout à fait une personne qui se refuse de voter tout court parce qu'il considère que c'est une arnaque; une personne prête à voter mais qui met un veto sur une liste, je ne vois pas la cohérence. Une fois qu'on se fait arnaquer, il n'y a pas grande dignité à sauver.
Enfin, bon, la conscience de chacun...
Si oui, fermez le ban. Les Bretons ne veulent pas de la Bretagne.
Autant aller à la pêche. Parce que c'est mieux, la pêche (sans ironie).
Si on est si sûr que OB va s'allier avec le PS, pourquoi ne pas voter pour elle ? Au moins, on y verra plus clair.
@leguern patrick
Waouh ! Le tsunami !
En décembre, vote indépendantiste en Bretagne: 0%
(0) 
Léon-Paul Creton
Mardi 18 janvier 2022
François Léon, faites donc quelques commentaires, volontairement un peu farfelus, un peu mal fagotés ou seulement rédigés "à la va vite" et vous constaterez que pour des raisons que vous ne pourrez pas clairement cerner, mais supposer (la forme ou le fond), vous ne les retrouverez pas sur le site.
Au bon plaisir, aux intérêts, et disposant « d'un petit pouvoir » de vie ou de mort sur « l'expression populaire », des "modérateurs" de diverses associations et partis qui utilisent l'ABP, vous donneront déjà une idée de l'aptitude d'avenir à la censure dans une Bretagne indépendante (Formatage de l'héritage français vaut grand risque?).
En indiquant en bas d'articles la mention : « L'auteur a décidé de ne pas accepter de commentaires », nous pouvons aussi apprécier le nombre d'organisations et personnes qui anticipent les commentaires, ou n'en veulent pas. Par mépris de l'opinion qui importerait peu ? Ou simple « ennui » que peut procurer la gestion d'une modération trop astreignante ?
Personnellement j'aurai souhaité qu'ABP ait un forum avec une place où les commentateurs (qui doivent être assez nombreux) puissent faire paraître ces réflexions qui bien souvent doivent être dérangeante. Et pour ménager les sensibilités des uns et les intérêts supposés des autres, il ne serait pas nécessaire d'indiquer les articles et « modérateurs » concernés…
Comme vous voyez nous sommes quelques uns qui, comme vous Bertrand Deléon, envisageons la Bretagne de demain ! Indépendante ou non !!! En scrutant ses « promoteurs politiques et autres» de maintenant. Et si l'adéquation des mots aujourd'hui, et des actes, peut-être demain, seront l'Image exacte ou du moins positive renvoyée de la Promesse!
« Tu veux savoir si la chaîne tient ? Alors mords là ! ». Disait quelqu'un.
Nb : Je m'attends un peu à ce que ce commentaire-ci fasse partie de la charrette…Mais j'ai bien entendu, comme le plus souvent, conservé un double
(0) 
Le denmat
Mardi 18 janvier 2022
@an floc'h
Nous nous sommes mal compris ou je me suis mal exprimé.
Quand je parle de "plafond de verre"je signifie qu'en choisissant le ralliement au PS des aujourd'hui , Cela signifie que ce mouvement est mort-né. Le plafond de verre étant la genèse d'un mouvement autonome.
Après vous enjoignez à voter OLB par dépit , après tout y a un pin's breton.
Comme déjà exprimé, cela relève du choix de second tour et non de premier tour ou l'on doit pouvoir faire un choix de c½ur.
Vous considérez qu'OLB est une espèce de vote utile. Moi non, puisqu'il maintient l'idée que la BZH serait défendue alors que les composantes d'OLB sont déjà dépendantes du PS qui malgré les plein pouvoir (présidence Rf, gouvernement, assemblée, sénat, la quasi totalité des régions et des grandes villes, la moitié des départements qui non seulement n'a pas fait la réunification mais aaccouché d'une sinistre réforme territoriale qui rend encore plus difficile celle-ci). et vous voudriez que je vote pour leurs inféodés ?
Par ailleurs, une liste qui exclut des partenaires pour des raisons pseudo-idéologiques,, qui s'attache à plaire au PS, n'apparaît pas crédible dans sa capacité à faire des choix de gestion non doctrinaires.
Encore une fois, un choix pour la Bretagne doit pouvoir s'exprimer;
(0) 
Paul Kerguelen
Mardi 18 janvier 2022
@ An Floc'h
1 point pour vous: Il est tard pour ce genre de liste.
Une campagne se prépare longtemps en avance et en amont.
Il faut aussi une communication efficiente.
Mais pour ma part, même si je suis un des premiers à appeler à une réelle liste d'union, je ne voterai pas pour O-l-B.
Contradictoire me direz-vous?
Pourtant, je ne considère pas cette liste comme étant une liste d'union, mais une liste déguisée:
Déguisée car ce n'est autre qu'une liste UDB avec Troadec comme tête de liste, déguisée car sous couvert de la Bretagne, elle ne travaille pas pour, mais contre, déguisée car ce n'est qu'une liste qui appellera (par pragmatisme, le mot est à la mode en Bretagne) pour s'allier avec le PS contre le FN et la liste de Le Fur.
Alors oui, je préfère qu'elle ne fasse pas de score pour une redistribution réelle de la politique en Bretagne. De plus, je ne vois vraiment pas en quoi cette liste serait utile pour la Bretagne, l'UDB ayant plus d'une fois démontrer qu'elle ne travaillait pas réellement pour la Bretagne mais pour le PS.
Parce qu'il y a Troadec? Troadec avait NTFB qui était en pleine expansion. Son choix de s'allier avec l'UDB sans le PB et BE est une erreur. Le choix qui a été fait est de se couper sciemment d'une partie de la population Bretonne. Dont moi. Je ne voterai donc pas pour cette liste uniquement parce qu'il y a Troadec dans cette liste, le reste de la liste étant soit UDB, soit PS, qui tous 2 travaillent contre la Bretagne.
Et oui, je préfère mettre mes espoirs dans ce genre de liste. Ne serait-ce par ce que je ne suis pas autonomiste, mais indépendantiste.
L'idée d'indépendance existe si l'on en croit les sondages. Mais elle n'est pas représenter dans les résultats de vote. Il doit bien y avoir une raison non?
Une des raisons, à mon humble avis est l'éparpillement de listes proposant non pas le but d'autonomie ou d'indépendance, mais une idéologie, alliée à une mauvaise communication.
La demande est là, mais pas l'offre.
Cette liste peut donc être l'offre attendue...Bien que venant tardivement et là, on revient à ce que vous disiez.
(0) 
Fañch Ar Vilin
Mardi 18 janvier 2022
La liste indépendantiste ne serait pas arrivée tardivement si Troadec avait annoncé franchement ses intentions dès le lancement d'OLB. En ce qui me concerne,c'est une raison supplémentaire pour ne pas voter pour lui.
(0) 
Léon-Paul Creton
Mardi 18 janvier 2022
Je dois dire qu'en lisant depuis des années, et des mois et des mois beaucoup de commentaires, pas spécialement sur cet article de Bertrand Deléon, mais il n'en manque pas non plus, je ne CROIS pas en l'Avenir des Bretons juché sur les épaules de C.Troadec et autres désunionistes bretons même se réclamant, la main sur le c½ur, de la tarte à la vieille crème (démocratie) ! Et c'est peu dire, à lire ceux qui (dorénavant ce sera comme d'habitude) voteront suivant les vieux critères enfoncés solidement entre les synapses… en dépit de…, malgré que…, et parce qu'il n'y a que…, et qu'il y a surtout C.Troadec…
En passant je dirai que je partage totalement le commentaire de Tugdual Radiguet !
Ne vous inquiétez pas, n'ayez pas peur, l'herbe repoussera sous ses sabots là il sera passé, les Vieilles Charrues auront toujours une belle pelouse « into wild » pour accueillir la jeunesse insouciante dans un bordel acoustique dénué de message, ou incompréhensible. Elle sera même à peine couchée (l'herbe) ! Ce ne sera pas le cas pour tout et tous, durant et après ces élections !
Même si d'après certains, l'UDB voudrait vite la lui couper (l'herbe) sous ses botoù koad au moment opportun, et je ne doute pas que C.Troadec lui de son côté voudrait bien les raser de près. Chacun donc dans son pré carré ne demande qu'à tondre l'autre. Komzit eus ar politikerezh diouzh ar mintin betek en noz, « …la Bretagne passera après ! » pour plagier un peu Gilles Servat.
La revendication d'Indépendance elle, est sans ambiguïté (ou presque) quant à l'engagement ! En faire son combat, la réclamer, l'exiger qui plus est à visage découvert c'est passer, de l'autre côté de l'hésitation et des calculs collaborationnistes, un point de non retour difficile à négocier par la suite, quoique !…
Ce choix vous rend « malade de la peste », pas fréquentable (en principe ! Mais peut-être moins aujourd'hui ?) pour le consortium LRPRSFN et autre corps Francs.
C'est donc, à mon avis, plutôt un gage …je dirai de confiance que les Bretons un peu avertis, ne peuvent plus accorder sans garanties sérieuses, à tous ceux qui ont pataugé allègrement dans les différentes écuries franciliennes, pendant tant d'années ! Ne pas négliger les sus cités.
Cette revendication et les actions éventuelles qui vont avec, relativise beaucoup le « combat auto-revendiqué de toute une vie » bien plus bobo que pop, que nous constatons comme étant d'une stérilité affligeante après plus d'un demi siècle d'agitation désordonnée, qui ne trouve ni résultats pour la Bretagne et les Bretons !
À cette étape arrivé depuis pas mal de temps dans ma réflexion, je voterai pour votre formation, si en Finistère elle était présente en Décembre 2015, je peux vous l'assurer !…Indépendance sinon …rien ! Bertrand Deléon vous nous en direz plus je pense ?
(0) 
Léon-Paul Creton
Mardi 18 janvier 2022
Tugdual Radiguet. Indépendance et Autonomie? C'est un débat d'importance qui mériterait de ne pas disparaître d'ABP! Toujours bien présent et visible, depuis le temps qu'on en parle...si mal!...Si incomplètement ..À souhait peut-être?
C'est un débat de fond qui ne devrait, ne doit pas quitter le devant de la scène d'ABP!
De mon "pooint de vu" bien entendu...
(0) 
Paul Kerguelen
Mardi 18 janvier 2022
@ Léon-Paul Creton
Parfaitement d'accord avec votre dernier commentaire.
Personnellement, je me pose la question: faut-il demander l'autonomie, comme premier pas vers l'indépendance, ou demander l'indépendance pour espérer l'autonomie.
Les deux ont leurs avantages et leur inconvénients.
Car ne nous le cachons pas non plus, si les pourcentages dans les différents sondages sont quand même plus ou moins favorable pour, l'esprit français est quand même bien présent.
Demander l'indépendance directement est prendre le risque de se couper de ceux qui ne veulent que l'autonomie. Beaucoup pensent en effet que la Bretagne ne peut se passer de la France...
Il y a donc beaucoup de travail à faire. Beaucoup de communication, et démontrer en quoi la Bretagne est viable indépendante.
Personnellement, je suis indépendantiste et non autonomiste. Je suis donc pour que la Bretagne retrouve tous ses pouvoirs régaliens et me désespère de voir l'éparpillement, l'incapacité des différents mouvements à s'allier et mettre leurs forces en commun afin d'atteindre ne serait-ce l'autonomie. Tous en parle, mais font passer leurs chapelles avant ce but.
Car bien qu'étant indépendantiste, je me contenterai à minima d'une autonomie.... En espérant qu'elle soit le premier pas vers l'indépendance.
Mais je vois aussi une date à valeur psychologique se profilant à l'horizon et qui approche à grands pas: 2032
(0) 
An Floc'h
Mardi 18 janvier 2022
@Le denmat
@Tugdual Radiguet
Voilà: vote utile.
Je comprends complètement la plupart des réserves de la plupart des commentateurs. Je les trouve même très importantes.
Mais, désolé, refuser de glisser un bout de papier dans une boîte, ça me dépasse encore et toujours.
C'est sans doute ma conscience du vote RF qui me fait penser ainsi.
Je ne lui accorde qu'une valeur très relative. J'accepte complètement que les politiciens puissent se torcher avec. C'est comme ça depuis 150 ans de toute façon.
L'abstention ? Ca m'arrive souvent mais je n'ai pas l'impression non plus de me voir comme un résistant ou faire un acte d'une grande noblesse.
Ma définition de la citoyenneté et de la démocratie n'est de toute façon pas celle de la RF. A partir de là, j'ai du mal à voir pourquoi y mettre autant de coeur.
Est-ce que vos idées, vos actions (vous-même !) doivent autant souffrir de glisser un papelard qui ne correspond pas assez à vos convictions profondes ? Ou dépendent autant de ne pas en glisser un pour se sentir en accord avec soi-même ?
Je le comprends. Mais je trouve ça dommage. la majorité des commentateurs ici valent mieux.
Ensuite, je suis persuadé que, tous autant que nous sommes, nous sommes facilement aveuglés par nos opinions et convictions.
Elles nous font souvent oublier que nous sommes des marginaux institutionnels.
Il faut malgré tout crédibiliser l'idée bretonne, dans les institutions de la RF et ses suffrages proposés. Les dés ont beau être pipés, de base, cela reste une petite ouverture que cette messe du dimanche.
Cette liste permet d'y passer un pied.
Dans la bonne direction ? Avec une ampleur suffisante ?
Certainement pas.
Mais est-ce que cette liste est un cul-de-sac ? Je ne crois pas.
Mettons qu'elle se retrouve au 2nd tour et finisse en alliance avec le PS (possible mais rien ne l'assure non plus) ?
Est-ce que l'idée bretonne sera pour autant spoliée ? Non, parce que la réalité est que cette idée ne se limite justement pas aux vues de cette liste.
Les commentaires ici suffisent à le prouver. Et les critiques sont très importantes justement.
Troadec en est conscient. L'UDB, moins, mais il n'y a pas que des cerveaux délavés (d'autant qu'un bon résultat réveillera des ambitions, donc des contradictions).
Qu'aura gagné l'idée bretonne ? Au moins à être vue par les électeurs (et les media, et les politiques) comme une idée qui compte. Ce qui n'a jamais vraiment été le cas. Même si ce n'est qu'une facette de cette idée.
Alors, oui, le potentiel avec une vraie alliance aurait été plus large.
Mais c'est du passé. Pour ces élections.
A quoi bon ne pas voter pour elle ?
Un mauvais résultat de cette liste fera conclure beaucoup trop de gens que l'idée bretonne n'a aucun poids politique. Qu'elle n'est pas désirée.
De mon point de vue, un bon résultat d'une liste avec un pins breton, gauchiste, avec une attitude méprisable, voir jacobine si on veut, serait beaucoup plus positif à l'émergence d'autres listes recouvrant les autres facettes de l'idée bretonne qu'un résultat minable.
Je comprends aussi la colère. Cette liste me déplait alors que je suis de tendance écolo. C'est sans doute beaucoup plus facile pour moi d'avaler les couleuvres dans ces conditions.
Mais je fais sincèrement abstraction de ça.
Une liste, revendiquée de droite, avec une grande gueule médiatique, si c'était la seule avec le pins breton, je n'hésiterais pas une seconde. Vraiment.
(J'ai soutenu à fond les Bonnets Rouges alors que je suis un fervent partisan d'une écotaxe !!! Seulement, pas celle de la RF.)
Il se trouve que c'est l'inverse qui se présente. Pour les Régionales 2015. C'est comme ça. Ce n'est pas la fin.
Ne pas voter pour cette liste, c'est faire passer deux messages.
Un message, c'est que l'idée bretonne ne peut se résumer à une tendance. C'est vrai et c'est pour ça que l'idée bretonne est riche et précieuse.
Mais qui l'entendra ? Notre microcosme.
L'autre message, c'est qu'une liste avec un pins breton, donc aussi l'idée bretonne, peu importe qu'elle soit complète ou non, ne mobilise pas.
Qui l'entendra ? Beaucoup plus de monde.
Et là, c'est très négatif.
Alors oui, il y a une certaine prise en otage très inconfortable. Mais quand on est pris en otage, il vaut mieux faire ce que dit le geôlier dans un 1er temps plutôt que lui cracher à la gueule de suite si on veut se laisser le temps de s'échapper.
On part de zéro (bon, 1 je veux bien, pour la nostalgie NTFB, mais c'est du passé, donc 0).
On veut arriver à 10 (disons, l'autonomie).
OLB au 2nd tour, on va dire qu'on monte à 2 (peu importe qu'on pense qu'on aurait pu monter à 3 ou 4, sur cette élection, c'est le passé).
Un mauvais résultat, on repart de 0.
Je ne crois pas qu'un bon résultat aliénera l'idée bretonne à une seule vue de la Bretagne.
L'idée bretonne n'est pas prisonnière d'une liste. L'idée bretonne est prisonnière de la RF.
Au contraire, je pense qu'un bon résultat permettra une synergie et remotivera l'idée bretonne "de droite".
D'autant que l'incertitude de l'époque élargit le champs des possibles.
Sauf que le champ des possibles, en voyant que les amoureux de la Bretagne pourrait voter LR ou s'abstenir (et du coup, faire le jeu de tous les autres partis et sans doute du FN en 1er lieu), bah, il va pas être très fertile.
(0) 
SPERED DIEUB
Mardi 18 janvier 2022
Vu ce qui va se passer ici et dans le monde ce n'est pas certain que ces élections aient lieu Globalement la population sera de plus en plus méfiante, voir allergique vis à vis des politiques de tous bords qui surfent sur leurs problèmes dans le but de satisfaire leur orgueil ,leurs égos , se servir au lieu de servir d'en tirer profit personnel ,d'assouvir leurs soif d'idéal même celui ci est noble à l'instar de la cause bretonne . Ceux d'entre eux qui ne sont pas ne sont pas un peu désintéressés ne vont pas surfer sur celle ci, vu que jusqu'à présent elle n'est pas très porteuse ,hormis ceux qui ont été mis à l'écart de près ou de loin des grands partis hexagonaux ,et là nous devons être vigilants .....
(0) 
Fañch Ar Vilin
Mardi 18 janvier 2022
Pour vous rassurer An Floc'h, si la liste indépendantiste ne pouvait malheureusement pas se présenter aux élections j'irai tout de même "glisser un bout de papier dans une boîte". Et ce papier sera ... un Gwenn-ha-Du.
(0) 
Paul Kerguelen
Mardi 18 janvier 2022
@ An floc'h
Je comprends parfaitement ce que vous écrivez,
J'y souscrirai même, si la situation était parfaitement nouvelle.
MAIS! car il y a un grand mais! quand une "coalition" existe, on la rejoint et non y fait son trou en excluant les membre existants.
En le faisant de 1 nous sommes revenus à 0 au lieu d'aller à 2. Et ce n'est pas reculer pour mieux sauter. Quand bien même Troadec y soit.
Comme déjà dis, je ne tape pas sur l'UDB pour taper sur l'UDB et je suis pour un regroupement de parti, allant jusqu'à inclure Breizhistance et ADSAV (et oui c'est possible) à condition que celui-ci fasse passer la Bretagne avant leur chapelle.
J'aurai applaudi une liste O-l-B constituée de NTFB + l'UDB.
Mais là, il est clair que je préfère voter pour une autre liste se présentant.. Car comme déjà écris, cette liste n'est qu'une liste déguisée prenant l'excuse de la Bretagne.
A noter que je pense quand même que certains membres de l'UDB sont des autonomistes convaincus et sincères et sont les premiers floués dans cette histoire.
Je connais en effet des membres de l'UDB ayant rejoint cette formation pour la "machine" UDB et espérant faire vote utile.
Point de vue que je ne partage plus, surtout vu les derniers éléments et comportements de la liste OLB
(0) 
An Floc'h
Mardi 18 janvier 2022
@Fañch Ar Vilin
Ca ne me rassure pas...
Je veux bien applaudir la beauté du geste mais ça reste de la poésie.
Le dépouilleur, qui peut bien écouter du Tri Yann et gueuler plus souvent qu'à son tour sur Paris, ya autant de chances qu'il interprète ça comme vous pensez qu'il faut l'interpréter ou comme "bah ya pourtant une liste bretonne, pourquoi il a pas voté pour elle ?" (et il ne fera pas forcément l'effort de chercher à comprendre, d'autant que le dépouilleur, il fait souvent partie de l'espèce du républicain légitimiste).
@Tugdual Radiguet
"Mais là, il est clair que je préfère voter pour une autre liste se présentant."
Une liste indépendantiste ?
Si je pouvais choisir (parce que je suis paydeloirien, d'où aussi ma relative colère envers ceux qui se disent "breton d'abord" mais serait finalement capable de voter LR ou FN ou s'abstenir sans se rendre compte du luxe qu'ils ont, finalement), j'hésiterais.
Je ne suis pas indépendantiste (opinion que je respecte énormément, étant plus intéressante, et viable, que 90% des choses qu'on nous propose) mais voter pour demander un bras et avoir un doigt, ça me semble logique.
Moralement, je pourrais être tenté de faire un doigt à Oui la Bretagne et son arrogance.
Stratégiquement, je me dirais que mes concitoyens bretons, humains mais en plus abreuvés plus qu'ailleurs de l'Homme providentiel, sont plus à même d'écouter une figure médiatique avec un passif intéressant. Même sans l'idée hypothétique des présidentielles derrière.
Plus le fait que niveau financier, de réseaux et d'expériences de campagne, je doute qu'une telle liste soit si efficace qu'OLB lors de son baptême du feu (mais il faudrait bien les encourager).
J'hésiterais.
Maintenant, elle est où cette liste ?
Pas là.
Si elle émerge effectivement, les voix critiques sur OLB auront été productives.
Si non, elles seront tombées dans un travail de sape parallèle à celui d'OLB.
Alors si elle émerge, c'est clair que je ne viendrais plus déposer des commentaires appelant à voter exclusivement pour OLB.
Dans ce cas, je comprendrais la cohérence.
Sauf que nous sommes le 21 août, il n'y a qu'une liste avec le pin's, et le vote indépendantiste est à 0%.
@SPERED DIEUB
"Vu ce qui va se passer ici et dans le monde ce n'est pas certain que ces élections aient lieu"
Possible.
Mais on ne le saura clairement que quand ça sera là.
Mais comme l'idée d'un gros krach se fait de plus en plus prégnante, je pense aussi que les idéologies et sectarismes actuels ne peuvent qu'évoluer.
Si un gros krach arrive effectivement, l'idée bretonne n'en sera que plus légitime qu'elle ne l'est déjà. Autant profiter du système en place pour la diffuser et qu'elle se fasse connaître parmi les alternatives évidentes. Même dans le pessimisme, il y a une porte.
Bien que si on se refait la crise de 29, j'ai bien peur qu'en plus des énormes difficultés quotidiennes, ça ne soit politiquement une sorte de nouvelle IIIe Répu coalition Mélenchon-Le Pen qui en sorte (avec Chevènement comme président d'apparat et Philipot en PM).
(0) 
SPERED DIEUB
Mardi 18 janvier 2022
AR FLOC H
Trugarez evit pes peus responted dim
Je partage votre conclusion pour preuve mon commentaire du 25 février 2015
(0) 
SPERED DIEUB
Mardi 18 janvier 2022
commentaire du 25 février 2015
sous cet article
(voir le site)
(0) 
Léon-Paul Creton
Mardi 18 janvier 2022
Il y a de quoi vous répondre (an) Floc'h à chaque phrase, avec pour chacune un commentaire long comme le bras...mais qui ne serait que répétition de milliers de commentaires qui plus ou moins ont déjà traités ces thèmes sous une forme ou une autre!
Donc on tourne en rond, car seuls comptent les constats des attitudes, et résultats d'hier (disons...60 années) et les choix évidents qui en découlent! Conclusion ?
Par rapport à l'UDB et Troadec, pour moi définitivement il n'y a plus rien à dire, ni a espérer!
C'est brûler le temps utile dans d'autres directions et pour d'autres projets. Ou l'hibernation jusqu'au messie …
Demander de voter pour eux avec tant d'insistance? Pour eux qui demanderont en Décembre, au deuxième tour, d'élire pour la énième fois les uns ou les autres de nos oppresseurs pour une continuité désastreuse pour la Bretagne (à cinq)? Cela relève de motivations obscures qui m'échappent, sinon que cela est stratégiquement l'objectif du LRPSFN & C°.
L'on peut donc "s'autoriser" à se poser des questions sur ceux qui avec tant de "persévérance" tentent d'enfoncer les clous...
L'UDB de 1964 à 2015? Combien de divisions? Quelle extension? Quel bilan???
Je regarde ce qui se passe en France de temps en temps et je vois un Parti qui veut changer les choses avec ses motivations, avec sa vision, ses choix et les moyens qu'il se donne pour y arriver...Le FN! Ce sacré FN...
Créé en 1972 le FN devenu depuis des années l'arbitre de la plupart des élections françaises. FN parti incontournable et bien utile dans les stratégies politiciennes de la "gauche" comme de la droite françaises! Le comble, il me semble que lui, le FN français, ne s'est jamais allié à un parti français!
L'UDB ??? Idem pour C.Troadec??? Et même10 ? 20% à qui cela profiterait-il ?
Pour voter aujourd'hui il faut juger HIER, et les pratiques qui ne changent pas aujourd'hui! Et non spéculer, théoriser stérilement décennie après décennie, comme cela se fait si souvent ici. Comme si Hier était vide et que la virginité des partis bretons se régénère après …chaque élection comme si de rien était! Donc pas de cocus?
Poésie? Il a bien des Monsieur Jourdain qui en font sans le savoir! Et peut-être sur commande...
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 18 janvier 2022
J'habite Brisbane juste en face de la Nouvelle Caledonie .J'y vais souvent , car suis certains projets lies au Nickel .
La NC ( Nouvellle Caledonie ) est un territoire francais d'Outremer et a ce titre a une certaine independance . Les lois,non regaliennes, votees en France ne sont applicables en NC qu'apres vote du Congres ( Parlement local ).
Il y a 3 usines de Nickel en NC pour traiter le minerai , plus une Usine en Coree qui traite le minerai NC.(investissements NC)
La Chine veut egalement importer le minerai et faire l'usine de traitement en Chine . Ce projet est sur le Bureau du Congres qui delibere et qui prendra la decision au nom de la NC.
Si nous pouvions avoir ce statut en Bretagne , j'en serai heureux pour l'immediat .
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 18 janvier 2022
LP CRETON . 3eme paragraphe : dans 2000 ans a Jerusalem . Donc tranquille on a le temps .
Je me prepare sur des resultats decevants en Decembre 2015 ... pour moi , car les Partis (sic) Bretons vont tous crier :Victoire ". Moi je mettrai sur mon balcon a Brisbane , le drapeau Breton en "berne" halfmast .
Excellente reference au FN . J'ai connu son "
President d'honneur " vieux grognard de l'Empire ( avec prudence et calculs ). Il a joue sur plusieurs facteurs pour batir son Parti ; L'Empire colonial , les anciens combattants de cet Empire , l'Algerie Francaise ( mais lui ne s'est pas engage jusqu'au bout,comme d'autres ,pas du genre :jusqu'au bout de mes idees ) son champ de bataille etant limite aux Champs Elyses.Puis ...... après ce qui marche helas toujours en France ???? la Grandeur de la France , la France seule , le Patriotisme FrAAAAAAAncais .
JMLEPEN pour sa defense (sic) ne voulait pas le Pouvoir ( il s'en sentait incapable ) ce qui lui plaisait , lui plait encore : la provocation .Sa fille par ailleurs , je ne peux meme pas la voir en peinture ,est plus dangereuse : elle veut le pouvoir , tout en etant aussi incapable .
On entendra encore parler de JMLEPEN , son exclusion : un crime , non plus grave une faute ( comme l'a dit Talleyrand a Napoleon après l'execution du Duc d'Enghien ), qu'importe si en final , le FN disparaisait .
Quand a la Bretagne ???????je ne sais plus quoi penser .Je pense que malgre tout dans le peuple Breton, il y a un besoin de Bretagne ......... mais ce besoin n'est jamais le bon . Une malediction
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 18 janvier 2022
TITRE MAGNIFIQUE ..... mais a t-on analyse HONNETEMENT , les moyens actuels pour aboutir a notre but ???????? a t- on analyse HONNETEMENT , les moyens de nos adversaires ( les jacobins ) pour nous empecher d'atteindre ce but (magouille comprise ).
A CHAQUE PROBLEME , IL Y A UNE SOLUTION ( le probleme c'est de trouver LA solution ) . Les manifestations , les defiles ne marchent pas . C'est ringard.
Soyons honnetes , une grande partie du probleme est la motivation tres faible de la population. Et la ..... c'est grave .
(0) 
leguern patrick
Mardi 18 janvier 2022
Un financement participatif a été mis en place par cette liste, je dis "bien vu"...
(0) 
PIERRE CAMARET
Mardi 18 janvier 2022
Bertrand DELEON . Sans vous connaitre , je vous estime .Je pense que vous etes honnete , tres droit ... pour moi c'est parfait , les "a cote"sont negligeables et discutables .
Je suis pour l'Independance , après ( si possible ??) une phase autonomie ... pourquoi .. pour apprendre tout simplement .
Qui donc, dans le cas d'autonomie temporaire, s'occuperait des pouvoirs Regaliens ... La France ????? helas , trois fois helas . Si nous avions a choisir je prefererai l'Allemagne , ou le Royaume Uni, ou Bruxelles UE.
L'independance - a l'interieur de UE - nous posera une autre dimension , exemple actuel : les migrants la Bretagne souveraine devra participer aux discussions et a la solution du probleme .
Le ( les ) problemes agricoles, nous serons a la grande table a Bruxelles , avec nos experts et trouverons des solutions , bien evidemment , avec des compromis.
Il nous faut des experts ( nous en avons ) des negociateurs ????( je ne sais pas ) et surtout des gens multiculturels pour discuter , car cela ne sera pas a sens unique , il faudra tenir compte de l'attitude des autres . Defi , Defi ,Challenge, Challenge , Herausforderung , Herausforderung .
Comment dit on "Defi"en Breton .
C'est formidable , en vous ecrivant cela , je viens de perdre 50 ans d'age.
(0) 
Konan Lasceau
Mardi 18 janvier 2022
les Ecossais sont en passe de le faire,
les Catalans avec Artur Mas et l'extrème gauche sont en passe de le faire par leur victoire du 27 septembre 2015.
Ces 2 peuples ont des représentants "qui en ont...", ce qui n'est pas le cas des "élus Bretons".
Bonne chance à Bertrand DELEON, c'est dans l'unité des Bretons hors parti français, que la Bretagne a une possibilité de retrouver ces droits, la pente ne peut être qu'ascendante !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.