Dimanche la Nouvelle-Calédonie votera pour ou contre l’indépendance

-- Politique --

Dépêche
Par La rédaction

Publié le 1/10/20 1:13 -- mis à jour le 01/10/20 01:13
51008_1.png
...

Le 4 novembre 2018, les électeurs calédoniens avaient voté en faveur du maintien de l'archipel au sein de la République française plutôt que de se diriger vers un état indépendant. Ce dimanche 4 octobre 2020, un deuxième référendum est organisé sur la même question. Il pourra être suivi d'un troisième, conformément aux accords de Nouméa.

Voir aussi :
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

Léon-Paul Creton
Jeudi 1 octobre 2020

Quelques points qui m'intéressent beaucoup sur les questions d' Indépendance soumises "à un Peuple" sont: " Quelles sont les personnes autorisées à voter ? Quelles sont les conditions exigées pour exercer ce droit de vote?

Et bien entendu: "Qui organise, décide de la "composition" de l'électorat?". Après concertation ou non avec les premiers concernés? Évidemment!

Qui sont?...

Killian Le Tréguer
Jeudi 1 octobre 2020

31 ans pour organiser un référendum, c'est plus que long.

Je crois que pas grand chose n'a été respecté en fait.

Et faire 3 fois le même référendum à quelques mois d'intervalle (mais 31 ans après les accords), est-ce que c'est démocratique ?

Fred B.
Dimanche 4 octobre 2020

Ce documentaire (2018) présente un point de vue engagé sur la situation politique en Kanaky :

(voir le site)

Rafig
Dimanche 4 octobre 2020

Si le OUI l'emporte çà sera bien la première fois que la France décolonise sans répression militaire, ni guerre coloniale de plusieurs années.

Mais le Non l'emportera car la France a rendu les Kanacs dépendants de la structure étatique métropolitaine et en plus d'avoir un contingents de français sur place. Les enjeux sont trop grands pour que la France tolère un tel séparatisme ... tient une loi est en cour.

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.