Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
DESORDRES A RENNES EN MARGE DES TRANSMUSICALES
DESORDRES A RENNES EN MARGE DES TRANSMUSICALES BILAN DE SITUATION DEPUIS JEUDI 8 DECEMBRE 2005 Affluence en ville, manifestation du samedi après-midi et retour au calme Depuis jeudi soir, début des Transmusicales, le centre ville de Rennes voyait se concentrer plusieurs centaines d’individus (public des Transmusicales, des Bars en Trans, habitués des jeudis soir
Ille-et-Vilaine Préfecture pour Prefecture d'Ile-et-Vilaine le 11/12/05 17:45

Communiqué de presse

DESORDRES A RENNES EN MARGE DES TRANSMUSICALES BILAN DE SITUATION DEPUIS JEUDI 8 DECEMBRE 2005

Affluence en ville, manifestation du samedi après-midi et retour au calme:

Depuis jeudi soir, début des Transmusicales, le centre ville de Rennes voyait se concentrer plusieurs centaines d’individus (public des Transmusicales, des Bars en Trans, habitués des jeudis soir et déçus de l’interdiction du teknival). A l’appel du collectif contre les violences policières et du collectif des sons de l’Ouest Korng’heol, une manifestation a été organisée samedi après-midi à partir de 15 h 00. Partie de la mairie de Rennes, elle s’est dirigée vers la préfecture Martenot où 600 personnes se sont rassemblées devant les grilles. Les manifestants ont rapidement procédé à des jets de bouteilles, de pavés, incendié des poubelles en s’en prenant aux forces de l’ordre qui ont déployé un dispositif visant à rétablir l’ordre dans le secteur.

Les manifestants ont été repoussés jusqu’au pont Pasteur où les échauffourées se sont poursuivies jusqu’à 1 heure 30 du matin. Après avoir été dispersé par les forces de l’ordre, une partie d’entre eux a regagné le centre ville où se sont progressivement installé des groupes d’individus s’adonnant à la boisson ainsi qu’à des dégradations sur la voie publique.

Afin de rendre le centre ville accessible aux habitants en tout début de matinée, l’évacuation des places et rues occupées, essentiellement Place Sainte-Anne, place Saint-Michel et place des Lices, les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation des lieux, en dispersant quelques centaines de personnes, très alcoolisées et virulentes. Cette évacuation a nécessité l’utilisation du canon à eau qu’un groupe d’individus agressifs a tenté de bloquer en dressant des barricades, brûlant des poubelles et jetant divers projectiles sur les forces de l’ordre., rendant nécessaire le recours aux grenades lacrymogènes. 53 grenades ont été utilisées. Le calme est maintenant rétabli dans le centre ville, l’ensemble des voies et places sont rendues à la circulation des véhicules et des habitants.

Bilan des blessés:

Depuis le début des évènements, deux personnes ont été légèrement blessées parmi les forces de l’ordre. Les quelques évacuations sanitaires faites dans le public par les pompiers sont liées aux alcoolémies massives et à l’hypothermie.

Bilan provisoire des dégradations:

Actuellement, on dénombre une dizaine de vitrines dégradées, des vols, 2 abribus cassés, 4 véhicules endommagés et quelques trottoirs en partie dépavés. Ce bilan est provisoire et sera actualisé rapidement.

Bilan des interpellations:

Une trentaine de personnes ont été interpellées depuis le début de l’événement dont 25 au cours de la manifestation.

Cet article a fait l'objet de 1094 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons