Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Désinformation malveillante, ou incompétence ?
Désinformation malveillante, ou incompétence ? Quand Madame Stoller affirmait, sans preuves quelques heures seulement après l'attentat de Quevert ,au mois d'avril 2000, que les explosifs utilisés étaient ceux qui avaient été dérobé à Plevin elle se lancait dans une vaste campagne de désinformation. Campagne de désinformation pour condamner
Philippe Argouarch pour Dorn-ha-dorn le 14/03/05 19:41

Désinformation malveillante, ou incompétence ?

Quand Madame Stoller affirmait, sans preuves quelques heures seulement après l'attentat de Quevert ,au mois d'avril 2000, que les explosifs utilisés étaient ceux qui avaient été dérobé à Plevin elle se lancait dans une vaste campagne de désinformation.

Campagne de désinformation pour condamner des militants bretons avant même que l'affaire de Quevert soit jugée par la cour spéciale antiterroriste de paris en Mars 2004 .Nous pensions que l'arrêt de cette cour, innocentant les quatre militants renvoyés devant elle pour complicité dans le toujours mysterieux attentat de Quevert, mettrait fin à ces allégations médiatiques

Plus de cinq ans après profitant de l'annonce officielle du procès de Plevin cette campagne de désinformation est relancée.

Une depêche de Agence France Presse datée du vendredi 11 mars 12h 05 affirme que sept indépendantistes bretons avaient été condamnés en mars 2004 pour cet attentat à des peines allant jusqu'à 11ans de réclusion criminelle. Cette information est reprise par le Télégramme dans son édition du 13 mars. Elle contredit ce qu'écrivait ce même quotidien annonçant l'acquittement des quatre militants poursuivis, à l'issue du procès,le samedi 27 mars 2004.

Le président Verlenne ,de la cour spéciale antiterroriste dans sa session de mars 2004, appréciera moyennement le cas que font les médias à l'arrêt de la cour qu'il présidait.

Désinformez, désinformez il en restera toujours quelque chose.Il serait intéressant que ces media nous donnent le nom des personnes qui ont été condamné pour appuyer leurs affirmations

Est-ce aux médias de juger de la culpabilité des citoyens? Si c'est le cas la justice ne sert plus à grand chose.

Pour Dorn-ha-Dorn

M . Herjean

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons