Des vieux qui se vendent à l'encan : le beau spectacle de la compagnie Adhok
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 3/09/13 23:54 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Sept vieux qui s'évadent de la maison de retraite pour retrouver le soleil et la liberté

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Ils viennent de Paris et étaient tous comédiens professionnels. Des vieux qui parlent de vieux ? Peut-être, mais dans cette déambulation à la sortie de la maison de moyen séjour de Quimperlé où les spectateurs étaient pour certains des maisons de retraite avoisinantes, la pièce était grinçante.

Evadés avec leurs plateaux, bol de ratatouille froide et yaourt, ils en disent plus en une demie heure sur la condition des personnes âgées dans notre douce France que de nombreux discours et études. Fragiles et fascinants, ces comédiens ont fait pleurer et rire tour à tour, c'était un des plus grands coups de coeur du festival des Rias 2013.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.