Des pommes de terre pour les cochons, les épluchures pour les Bretons !

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 17/02/11 15:43 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Déjà dans les années 1930 l'intelligentsia parisienne distillait la finesse de son humour cocardier envers les Bretons ; on est en 2011 et cet humour populiste perdure… emblème rayonnant de la culture française et du bon goût!… Même au prix d'un racisme sournois et forcément condescendant, il est toujours de bon ton d'insulter les Bretons !

Une campagne publicitaire caricaturale

En 2011, à la veille du "Salon de l'Agriculture" et de plusieurs échéances électorales, "France Nature Environnement" réalise un coup médiatique en lançant une campagne publicitaire insultant l'ensemble de la Bretagne. Ces officines parisiennes avec l'appui des Pouvoirs Publics (qui financent à 50 % cette campagne !) attaquent un modèle agricole breton qui a été mis en place dans les années 1970 justement pour procurer aux Français des biens alimentaires de qualité et à un prix abordable.

Après ces bons et loyaux services alimentaires, la Bretagne ne bénéficie toujours pas de la "reconnaissance du ventre"… L'ingratitude est même grimpée d'un cran puisque c'est l'ensemble du peuple breton qui est désigné "Coupable" d'un crime de lèse majesté ! Le verdict implacable est tombé, condamné sans jugement, la peine s'affichera dans le métro parisien…Pauvre de nous ! Derrière cette campagne d'affichage, se cache une attaque en règle de notre économie et de nos emplois, 30 % pour l'agriculture, 10 % pour le tourisme… plus de 200.000 emplois touchés, par cette campagne de dénigrement et déjà des millions d'euros de manque à gagner… ! Trugarez vras, Mariana douz !

Une autre vision bretonne

La Bretagne paye aujourd'hui les résultats d'une politique de type colonial. Les gains de productivité imposés à nos agriculteurs ont eu pour conséquences une dégradation grave de notre environnement, de la santé financière de nos agriculteurs et de notre cohésion sociale. La servilité de nos structures et le conservatisme de nos représentants ont fait le reste!

Oui les algues vertes sont bien le symbole d'un immense gâchis… gâchis humain, économique, social, environnemental, culturel… tout ça pour satisfaire le panier de la "ménagère française" ! C'est cher payé ! Ces algues vertes sont aussi et avant tout pour nous une insulte à notre dignité de Bretons… Même si notre prise de conscience a été tardive, nous n'avons aujourd'hui à recevoir de remarques de personne…

Depuis plus de 20 ans nos agriculteurs ont investi massivement pour améliorer leurs pratiques et souvent au détriment de leur santé financière ; la stigmatisation de cette profession est difficilement supportable, les crises se succèdent et le moral dans les campagnes est au plus bas. Le dialogue est cependant renoué entre les protecteurs de l'environnement et les agriculteurs et nous sommes en passe de gagner cette bataille environnementale… qu'en est-il de la région parisienne et de ses nappes phréatiques gravement et durablement polluées ? On n'en entend jamais parler !!! Pas plus d'ailleurs que les subventions octroyées aux céréaliers Beaucerons qui ne connaissent pourtant pas la crise…deux poids, deux mesures!

Une gouvernance problématique

France des privilèges et de la corruption, ta république parisienne est pourtant moribonde… Comme toute république bananière en fin de vie, tu penses que ça va durer !!! Aujourd'hui tu n'es plus pour la Bretagne un partenaire fiable et sache qu'après l'insurrection des consciences il sera difficile d'échapper à la révolte… le monde est en train de craquer, le tien est en sursis !

Nous ne partageons plus les mêmes valeurs !

Une prophétie biblique ne dit-elle pas : "Qui sème le vent récolte la tempête" ?

Aujourd'hui les Bretons que nous sommes sont rouges de colère !


Hervé Le Quéré, chargé des affaires agricoles au Parti Breton

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 4590 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.