Denise et Brigitte, la transmission au quotidien
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 23/01/15 18:25 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Brigitte n'aime pas les enregistrements. Elle préfère aller chez des gens, et apprendre avec eux.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Brigitte Kloareg chante en breton, gallois, français, anglais... Et elle aime apprendre ses chants avec des anciens qui lui transmettent leurs connaissances, le contexte dans lequel ces chants accompagnaient le travail ou la peine, le mariage, les premiers pas des enfants.

Elle organise ce vendredi une soirée autour de la transmission avec Denise Le Franc et d'autres passeurs de mémoire, à 20h00, à la maison des associations de saint Jacques à Clohars-Carnoët.

La petite vidéo jointe donne une idée de la complicité entre les deux femmes... et du nombre de chansons, comptines, ... que Denise, petit à petit, a réappris au fil des veillées ou à l'école Diwan de Quimperlé.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.