Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Démocratie réelle ou faux semblants ?
Le débat interne au Parti Socialiste a permis notamment à Mme Royal de promouvoir l'idée de « jurys populaires » ; pourtant cette proposition ne répond pas aux véritables enjeux démocratiques de notre société.
pour Askol le 15/11/06 10:36

Le débat interne au Parti Socialiste a permis notamment à Mme Royal de promouvoir l'idée de « jurys populaires » ; pourtant cette proposition ne répond pas aux véritables enjeux démocratiques de notre société.

L'idée promue par Mme Royal a le mérite d'attirer l'attention sur les profonds problèmes de la démocratie en France. Cependant, cette proposition bien qu'intéressante reste insuffisante compte tenu des enjeux démocratiques actuels.

Les jurys populaires peuvent certes trouver leur place ponctuellement et localement dans des démocraties plus abouties que la démocratie française. Mais l'enjeu pour la démocratie française n'est pas encore de proposer un contre-pouvoir citoyen mais un véritable contre-pouvoir démocratique, c'est-à-dire un contre-pouvoir structurel.

Nos voisins européens ont répondu à cette nécessaire évolution de leur démocratie en accordant de très larges autonomies d'action à leurs régions ou à leurs communautés. C'est le cas au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne et en Italie pour ne citer que nos principaux voisins.

Ces larges autonomies portent leurs fruits non seulement sur le plan démocratique mais également sur le plan économique.

C'est pourquoi Askol, association des Elus Bretons pour la Démocratie, appelle à un débat pragmatique et ambitieux sur ces questions visant à redonner à la Bretagne le pouvoir de gérer elle-même ses propres affaires, notamment :

- de maîtriser sa fiscalité pour doper son développement économique et social

- d'adapter les lois et les directives européennes à la réalité bretonne

- de gérer directement les fonds européens

- le regroupement des diverses structures intercommunales au profit d'organisations plus larges avec élection au suffrage universel des représentants.

Nous savons très bien, par expérience, que dans l'état actuel de nos institutions, des jurys populaires ne viseront jamais les responsabilités au sommet, mais feront des élus locaux de parfaits boucs émissaires.

Commençons donc par le commencement, rapprochons le pouvoir vers les citoyens en instaurant une véritable démocratie locale accompagnée des pouvoirs nécessaires ; c'est ce que les élus d'Askol réclament pour la Bretagne à l'instar de ce qui a été mis en place dans d'autres pays.

Pour Askol, Le vice-président, Jean-Claude Rivallain Conseiller municipal de Vigneux de Bretagne (voir le site)

Cet article a fait l'objet de 1579 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons