Dédicace : Ouest-France et la question coloniale

-- Cultures --

Agenda de Librairie L'Encre de Bretagne
Porte-parole: Bruno Duval

Publié le 18/11/14 10:28 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La librairie reçoit Jacques Thouroude le samedi 22 novembre à 16h30 pour son ouvrage «Ouest-France et la question coloniale 1945-1962» paru récemment aux éditions Goater.

Présentation de l'éditeur :

Ouest-France et la question coloniale est le fruit d'un long travail de recherche de Jacques Thouroude. Au moment où l'on célèbre les 70 ans de la libération et du quotidien Ouest-France, il est utile de plonger dans son histoire.

Cette étude se propose d'analyser, de manière exhaustive, comment le premier quotidien régional français, de tendance démocrate chrétienne, aborda dans ses colonnes la question coloniale au cours de ces deux décennies. Fut-il fidèle à

la devise : Justice et liberté ? Se fit-il le porteur ou se démarqua-t-il de l'idéologie coloniale qui imprégnait la société française ? Joua-t-il pleinement son rôle d'information ?

mailbox imprimer
L'Encre de Bretagne, librairie spécialisée Bretagne et pays celtiques.
La librairie se situe à Rennes, 28 rue Saint Melaine, à deux pas de la place Hoche et du centre commercial "La Visitation".
02 99 63 98 35

Vos commentaires :

Patrick Yves GIRARD
Mardi 18 novembre 2014

La question coloniale ne s'arrête pas en 1962. Il serait aussi intéressant de s'occuper de la manipulation des esprits en Bretagne après cette date dû, en grande partie, pendant une première période, au formatage national républicain de ses rédacteurs puis, depuis l'"aide" à la presse ou financement publique, au rapport financier que ce quotidien entretient avec le pouvoir colonial.

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner