Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
De la Méditerranée au Spitzberg : Alcyon est arrivé à Camaret !
De la Méditerranée au Spitzberg : Alcyon est arrivé à Camaret ! Alcyon, un ketch norvégien de 14 mètres appartenant à l'Association Participe Futur, est arrivé le 26 avril à Camaret (Brest) ! Vous pouvez contacter l'équipage au : 06 24 47 94 88 et venir les rencontrer. Il restera
Christel Leca pour Participe Futur le 28/04/05 15:01

De la Méditerranée au Spitzberg : Alcyon est arrivé à Camaret !

Alcyon, un ketch norvégien de 14 mètres appartenant à l'Association Participe Futur, est arrivé le 26 avril à Camaret (Brest) ! Vous pouvez contacter l'équipage au : 06 24 47 94 88 et venir les rencontrer. Il restera à Camaret quelques jours.

Alcyon est parti le 20 mars de Port Saint-Louis-du-Rhône vers Longyearbyen, au Spitzberg. Il l'atteindra cet été, via Valence, Cadiz, Lisbonne, Vigo, Brest, Londres, Bergen, Trondheim, Tromso... Et reviendra en décembre à son port d'attache, après des escales à Inverness, Dublin, Roscoff, La Rochelle, La Corogne, Peniche, Gibraltar, Palma de Majorque, Marseille...

- Une plate-forme pédagogique et scientifique

Entre temps, il aura parcouru 7 500 milles nautiques (13 500 kilomètres), en sensibilisant les élèves, notamment par l'intermédiaire du Réseau Educapole de la Fondation Polaire Internationale, à l'environnement marin et polaire, grâce aux données écologiques et scientifiques accessibles sur son site : (voir le site)

Tout au long du trajet, Alcyon participera à des protocoles scientifiques visant à recenser, identifier et localiser les différentes espèces, et principalement les cétacés : toute présence acoustique (un hydrophone est à bord) ou visuelle sera enregistrée (photo-identification) et signalée sur le site (voir le site)

Au Spitzberg, Alcyon travaillera pendant quatre semaines avec le Groupe de Recherche en Ecologie Arctique (Grea), sur deux espèces d'oiseaux nicheurs, le guillemot de Brunnick et la mouette tridactyle, et sur l'effet du réchauffement climatique sur leur répartition. Les données recueillies compléteront une étude en cours depuis plus de 10 ans.

- Une équipe confirmée

Entre temps, il aura accueilli à chaque escale des coéquipiers, biologistes, pédagogues, journalistes, en plus des quatre membres permanents de l'expédition :

* Jacques Landron, le capitaine, engagé depuis 20 ans dans la protection des cétacés avec de nombreux programmes de recherche (Physalus de l'EPHE, Circé du CNRS, l'Université de Gênes, Swiss Cetacean Society...) ; * Olivier Suquet, co-skipper, patron de plaisance professionnel depuis 1994 ; * Valérie Burgener, biologiste suisse chargée de programmes de recherche sur les cétacés de Méditerranée (avec le Pelagos Cetacean Research Institute, l'International Fund for Animal Welfare, Tethys Research Institute...) ; * et, à l'aller, Sylvie Loignon, second de Jacques depuis la création d'Alcyon, et, au retour, Sandrine Truchot, licenciée en biologie, enseignante et spécialiste de la vulgarisation scientifique dans le domaine de l'environnement.

- Une aventure qui se raconte

On trouve aujourd'hui sur www.participefutur.org des dossiers pédagogiques, d'une quinzaine de pages, destinés aux enseignants de primaire et secondaire, sur la biodiversité marine et polaire, le climat et le réchauffement climatique, la pollution marine, les régions polaires, les eaux et les glaces sur la Terre, les énergies fossiles et renouvelables, le soleil, les éclipses et les phénomènes astronomiques, l'aventure des hommes dans les régions polaires, la faune et la flore du Spitzberg...

On y trouve chaque semaine, mis à jour par l'équipage et, à terre, la commission scientifique de Participe Futur, une océanographe basée en Suisse et le responsable pédagogique d'Educapoles :

* le journal de bord, récits personnels de l'équipage et des passagers, photos insolites et séquences filmées des rencontres, péripéties et joies du voyage ; * le compte-rendu, accompagné de photos, des espèces rencontrées, oiseaux et cétacés en tête ; * des mesures océanographiques régulières (chlorophylle, température, salinité...) ; * des informations océanographiques (phénomènes hydrologiques, météorologiques...) sur les zones traversées ; * le répertoire des menaces et sources de pollutions observées (filets dérivants, nappes d'hydrocarbures, perturbations sonores dans l'eau, déchets flottants, trafic maritime...) ; * des croquis et aquarelles sur la navigation, l'astronomie, la voile, réalisés par le capitaine, architecte et peintre.

Si l'histoire vous séduit, vous pouvez :

- consulter le site www.participefutur.org

- contacter l'équipage par téléphone : 06 24 47 94 88,

- en parler autour de vous, le dossier de presse est en ligne...

Document PDF dossier_presse_PF.pdf . Source :
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons