De Hong Kong à la Chine, la face cachée d’un Empire
Agenda de La liberté de l'esprit

Publié le 3/11/21 21:49 -- mis à jour le 03/11/21 21:49
Date de l'évènement : le 19/11/2021 à 19 h
53787_1.jpg
Kenneth Yeung

Conférence animée par Kenneth Yeung, Hongkongais résidant à Paris, ancien tuteur en philosophie à Hong Kong Baptist University, il est actuellement doctorant en philosophie politique à l’Université de Paris, et porte-parole du Comité pour la Liberté à Hong-Kong depuis 2019.

Le régime de Xi Jinping a étendu de façon impressionnante le contrôle du Parti sur la société chinoise, y compris à Hongkong où, à la faveur de la Covid 19 , « toutes les libertés qui faisaient sa spécificité ont été supprimées entre juin 2020 et l’été 2021 » (Jean Philippe Béja, Le Monde du 22 août 2021)

Quel est l’impact politique du régime de Xi Jinping sur les libertés et le développement de la société civile à HongKong, en Chine et ailleurs ? Quelles sont les méthodes, les stratégies et les ambitions du pouvoir chinois, à l’intérieur comme à l’extérieur ?

Comment caractériser ce régime politique inédit conjuguant un capitalisme sauvage avec un contrôle grandissant des sociétés civiles ? Où va la Chine et où nous emmène-t-elle ?

Entrée 8 €, adhérents 5 €, étudiants et demandeurs d’emploi : gratuit (avec Passe-sanitaire).

René Bantegnie

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Le but de "La liberté de l'esprit" est de contribuer au débat public sur le Pays de Quimper Cornouaille et au-delà, sur les sujets de société (sociologie, psychologie, économie, innovations scientifiques, éthique…), sans esprit partisan et avec une volonté d’ouverture, d’anticipation, de meilleure information contradictoire des citoyens et de gouvernance des impacts des choix de société.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.