Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Danone explique la responsabilité sociétale des entreprises à Lorient

Une conférence débat s'est tenue ce jeudi à l'IUT de Lorient sur le thème de la responsabilité sociétale des entreprises. Organisée à l'initiative du Crisla-CRDD (centre de ressources sur le développement durable), cette rencontre a permis de développer au travers d'exemples le concept de responsabilité de l'entreprise envers la société. Invité

pour ABP le 21/12/06 23:07

Une conférence débat s'est tenue ce jeudi à l'IUT de Lorient sur le thème de la responsabilité sociétale des entreprises.

Organisée à l'initiative du Crisla-CRDD (centre de ressources sur le développement durable), cette rencontre a permis de développer au travers d'exemples le concept de responsabilité de l'entreprise envers la société.

Invité de la conférence, Bernard Giraud, directeur du développement durable du groupe Danone, a pu présenter les engagements que prend son groupe vis-à-vis de son environnement. Dans une intervention d'une demi-heure, Bernard Giraud a pu aborder le thème de l'environnement, au travers par exemple de l'intervention du groupe Danone en direction des agriculteurs qui le fournissent : la relation qui lie Danone à ses fournisseurs de matières premières, et notamment de lait, lui a permis de faire évoluer les techniques de productions vers des pratiques plus responsables qui tiennent compte du défi environnemental.

En aval de la production également, puisque Danone cherche l'innovation en matière d'emballage, avec une volonté de plus recycler et d'utiliser moins de matières. Enfin, Bernard Giraud a pu développer le thème de l'implication de son groupe dans l'aide aux pays pauvres. Même si " le business a une vocation économique ", Bernard Giraud précise que le projet d'usine que Danone à monté au Bengladesh, est " un projet à finalité sociale ". Monté en partenariat avec la " banque des pauvres " du dernier prix Nobel de la paix, ce projet d'usine vient d'aboutir avec un démarrage de l'activité la semaine dernière. Cette usine a été adaptée au mode de fonctionnement de ses pays et permet désormais de faire vivre plusieurs milliers de personnes.

En conclusion de son intervention, Bernard Giraud n'oublie pas que son groupe est avant tout un ensemble côté en bourse dont la vocation première est de faire de l'argent, mais il estime que " l'entreprise peut être aussi facteur de progrès ", elle ne doit pas se limiter " aux caricatures qu'on en fait trop souvent ".

Le reste du débat a permis à d'autres intervenants de prendre la parole sur ce même thème. Un thème qui visiblement n'a pas fortement mobilisé à Lorient où une trentaine de personnes seulement a fait le déplacement.

Texte : JP Tranvouez Photos: S Jolivel

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 6 ?