Les sociétaires du CMB ARKEA en Bretagne ont voté. Ils ont choisi l’indépendance de leur banque par 94,5% des voix.

Toutes les manœuvres en cours de la direction nationale, pour ne pas dire parisienne,  ne sont destinées qu’à retarder les effets d’un vote démocratique alors que le propre de la coopération, c’est le principe « un homme, une voix ». Respectons le !

D’ailleurs le  Ministère de l’économie et des finances a constaté la séparation entre les deux banques.

Enfin, l’agence de notation Standard and Poor’s a elle-même pris acte de cette évolution.

La situation actuelle ne peut pas demeurer. Il est impensable qu’ARKEA soit sous le contrôle de l’un de ses concurrents.

Au regard de ces éléments, Il faut que la Bretagne et ses élus soit unis pour défendre une banque dont l’intégralité des décisions se prennent chez nous. Pourquoi une grande banque française n’aurait-elle pas le droit d’avoir son siège en province et qui plus est en Bretagne ?

Cet article Crédit mutuel : la Bretagne doit garder ce centre de décision est apparu en premier sur Site de Marc Le Fur.Ce communiqué est paru sur Blog de Marc Le Fur

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Pierre
Jeudi 26 avril 2018

N'importe quoi. Que des contre-vérités de Monsieur le Député.

> "D’ailleurs le Ministère de l’économie et des finances a constaté la séparation entre les deux banques."

J'imagine que Monsieur Le Fur doit avoir des lectures très particulières car le Ministère de l’Économie a rappelé il y a une semaine à l'Assemblée nationale ("le truc" dont Monsieur Le Fur est membre) qu'il n'était pas favorable à la séparation...

> "l’agence de notation Standard and Poor’s a elle-même pris acte de cette évolution."

On ne doit pas avoir la même lecture. Standard and Poor's et Moody's ont annoncé une dégradation de la note du Crédit Mutuel Arkéa s'il devient indépendant. C'est donc un très mauvaise nouvelle, mais ce n'est pour le moment qu'une perspective, signe que les agences de notation n'ont pris acte de rien de définitif.

> "Pourquoi une grande banque française n’aurait-elle pas le droit d’avoir son siège en province"

Personne ne le conteste. Le Crédit Mutuel n'a pas de siège à Paris... que des sièges en province avec des milliers de salariés (Strasbourg, Lille, Laval, La Roche-sur-Yon, Nantes, etc. et Brest !). Le Crédit Mutuel à Paris, c'est une simple représentation avec 170 salariés.

Monsieur le Député, merci d'arrêter les Fake News. Ce n'est pas digne d'un parlementaire et ce n'est pas correct vis-à-vis des 100 000 salariés du Crédit Mutuel.

Bernard BELNOUE
Jeudi 26 avril 2018

Toujours la même rengaine de la concurrence du CM11 arguant que celui est propriétaire du CIC; n'est ce pas la même chose au CA propriétaire de CCL ou encore chez BPCE ? C'est sûr quand on emarge à 1,6 M€ par an, on peut avoir peur ?

Léon-Paul Creton
Vendredi 27 avril 2018

Monsieur Le Fur, est-ce que le Crédit Mutuel Maritime de Bretagne _dont cette appellation est plus ou moins conservée pour des raisons commerciales évidentes_, avalé dernièrement par la Banque Populaire ostensiblement affichée GRAND OUEST, ne présentait pas "les mêmes intérêts", aux yeux des élus, militants bretons et autres?

Le béotien, que je suis en matière de désorganisation bancaire, aimerait comprendre les différences qui justifieraient ce silence, ou "désintérêt"(?) entre ces deux "évolutions". Enfin si vous les connaissez ou les comprenez vous-même? Car l'on ne peut tout savoir, ce qui est de plus en plus "admis" par les élus, pour un tas de sujets! Les temps changent terriblement...

Les conditions et clauses de cette "association sanitaire" ne présentaient pas de raisons de s'y intéresser ...de près?

Je sais que vous ne répondrez pas, car je pense que vous ne me lirez pas. Tout comme je pense que sur votre blog vous n'écrivez pas grand-chose vous-même.

Mais personnellement, ça fait du bien quand on le dit et l'écrit!.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 7 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.