Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Dépêche -
CPE : Les lycéens lorientais toujours mobilisés
La vie des lorientais a encore été rythmée par les blocages des manifestants anti-CPE ce jeudi. Ce sont les principalement les étudiants et les lycéens qui ont animés cette journée. Les étudiants des Beaux Arts de Lorient ont entamé la journée par une action symbolique : la mise en place d'un
pour ABP le 6/04/06 22:52

La vie des lorientais a encore été rythmée par les blocages des manifestants anti-CPE ce jeudi. Ce sont les principalement les étudiants et les lycéens qui ont animés cette journée.

Les étudiants des Beaux Arts de Lorient ont entamé la journée par une action symbolique : la mise en place d'un barrage filtrant sur l'une des entrées de Lorient. Toute la matinée et une partie de l'après midi, le rond point de la base sous-marine a été partiellement bloqué. Les étudiants ont procédé à une distribution de tract expliquant leur mouvement aux automobilistes lorientais.

La circulation a été déviée. Automobilistes et routiers ont du emprunter les routes du port de pêche et du port de commerce afin de gagner la ville. Les étudiants ont occupés les rues désertes en y organisant des courses en sac, ou même une mise en scène de charge de CRS. L'ambiance bon enfant n'a pas été entamé de la journée, et on ne signale aucune violence, ni aucun heurt avec les forces de l'ordre, qui se félicitaient de ce type d'action symbolique et non violente.

Lanester vient soutenir les Beaux Arts

Les lycéens de Lanester, en grève également ce jeudi, on décidé pour leur part de manifester dans les rues et de rejoindre le blocus des étudiants des Beaux Arts. Près de 200 lycéens ont ainsi emprunté la rue Jean Jaurès à Lanester, vers 10 h. Cependant, afin d'éviter tout risque de détournement du mouvement par des casseurs, ils ont choisi d'emprunté un itinéraire qui, bien que plus long, permettait d'éviter la gare SNCF de Lorient.

C'est déjà là que mardi dernier des casseurs avaient harcelé et caillassé les policiers pendant plus de 4 heures. C'est aussi là que mercredi, un petit groupe de casseurs avait pris position, attendant l'arrivée d'une manifestation pour agir. C'est donc afin de préserver leur mouvement, qu'ils souhaitent pacifique, que les lycéens ont traversé tout Lorient par un trajet original. Le défilé, comme la jonction avec les étudiants, s'est déroulé sans heurts.

La gare encore bloqué !

Malgrè les précautions des lycéens et des étudiants, un groupe d'une centaine de personnes a tenté encore une fois de bloquer les voies SNCF au niveau du passage à niveau du cours de Chazelle. Ce rassemblement, principalement composé de lycéens de Lorient et Lanester, n'a pas réussi à atteindre son but. Mal encadré et sans véritables leaders, le groupe a vite été délogé par les policiers présents. Ceux-ci ont pu regrouper tous les manifestants sur le cours de Chazelle, et éviter ainsi les perturbations du trafic SNCF. C'est derrrière un cordon de policers en tenu de maintien de l'ordre que les lycéens ont regardé passer le TGV de Paris, puis les TER.

Arrivés vers 14h, les manifestants se sont dispersés vers 16h30 sans qu'aucune grenade lacrimogène n'ait été lancée. La seule présence des forces de l'ordre et le peu de motivation du groupe ont suffit à avoir raison de ce mouvement improvisé, qui n'était soutenu ni par la coordination étudiante ni par les délégués lycéens.

Des actions prévues pour vendredi 8

D'autres actions sont prévues pour la journée de vendredi 8 avril : les étudiants et lycéens ont prévu de se retrouver à midi devant la sous-préfecture de Lorient pour un déjeuner improvisé sur la place Jules Ferry. On apprend également ce jeudi soir que les lycéens du lycée Dupuy de Lôme à Lorient, réunis en AG aujourd'hui ont voté le blocus de leur lycée. L'Assemblée Générale, qui a réunie près de 650 élèves, a débattu et voté à une majorité de 71% le blocus. On ne peut que saluer le travail des lycéens qui ont préféré la voie démocratique à l'arbitraire dans la mise en oeuvre de ce blocus.

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons