Conférence-débat de M. Loïg Chesnais-Girard en ouverture du Festival Interceltique
Agenda de Institut Culturel de Bretagne

Publié le 12/07/22 15:22 -- mis à jour le 13/07/22 11:01
Date de l'évènement : le 05/08/2022 à 17 h

Alors que l'Europe est aujourd'hui à la croisée des chemins,

suite au Brexit et face au péril de la guerre à ses frontières,

la Bretagne se retrouve confrontée à de  nouveaux défis.

Son président, M. Loïg Chesnais-Girard, reviendra sur le rôle et la place de la    Bretagne dans l'écosystème européen, soulignant l'importance d'un partenariat renforcé avec les autres nations celtiques – tant économique, universitaire que culturel - et l’hypothèse d'évolutions institutionnelles pour répondre aux enjeux auxquels font face les Bretonnes et les Bretons.

Il rappellera également la force de la vitalité culturelle et associative en Bretagne, facteur de rayonnement, d'attractivité de la région, bien au-delà de ses frontières,

et l'importance du combat pour la transmission de ses langues qui participent de son identité singulière.

La conférence-débat est organisée par l'Institut culturel de Bretagne, dans le cadre du 51e festival Interceltique de Lorient. Elle se tiendra dans le salon d'honneur de l'Hôtel de Ville de Lorient le vendredi 5 août, à partir de 17h. Le débat sera animé par Christian Gouerou, journaliste.

Entrée libre, confirmer sa présence avant le 1er août.

Contact : armelle.le-guillou [at] skoluhelarvro.bzh ou 06 09 71 01 91

Armelle Le Guillou

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
logo
Institut Culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro. Développement et diffusion de la culture bretonne à l'ensemble de la Bretagne. Colloques, conférences, journées de travail, publications.
Vos 4 commentaires
jakez Lhéritier de St Nazer de Bretagne
2022-07-12 23:16:09
Réunification,Réunification....
(1) 
Pcosquer
2022-07-17 13:04:25
Il me semble maintenant urgent de constituer l'assemblée de Bretagne ( intégrant la Loire Atlantique). Il doit y avoir un statut juridique qui doit pouvoir être reconnu par le droit international... C'est le devoir de nos elus. S'appuyer sur les nations Celtiques est une évidence. Cela fait 7 ans qu'on attend et ce qui se passe aujourd'hui est catastrophique.
(1) 
Thomas
2022-07-18 01:07:16
@Pcosquer
Il y a plein de possibilités de l'assemblée de bretagne à l'epci en passant par des actions communes ponctuels.
Si seulement les grandes villes bretonnes avaient été ou étaient toutes du même bord politique
Ainsi il me semble qu'avant de parler de partenariat avec les nations celtes voisines il conviendrait que monter un partenariat avec les villes voisines
(1) 
Pcosquer
2022-07-23 22:19:04
@Thomas. Vous avez probablement raison sur les solutions juridiques... Mais cela reste la problématique de nos élus. C'est leur devoir. Je pense que les Bretons sont pour une bonne part acquis à ce projet ; c'est donc aux élus de faire leur travail.
Si je parle ici de l'assemblée de Bretagne c'est tout simplement que le premier ouvrier de ce chantier c'est le Président de Région et personnellement j'aimerais voir ce thème évoqué et même creusé en matière de stratégie et même de calendrier. La Bretagne n'est sûrement pas une région.Son histoire le démontre. Il faut comprendre ici, qu'elle a besoin de quelqu'un à la hauteur des enjeux. Le Président de région, Mr Loïg Chesnais-Girad est-il ce quelqu'un? C'est la question.
Pour ma part je pense que cela va bien au-delà des stratégies des simples collectivités et doit se déterminer aussi sur un projet porter par des relations internationales. Il est tout de même question d'une autonomie.
Et ce qui se passe en ce moment est un signe que les choses du Monde ne vont pas rester telles qu'on les connaît auhourd'ui. Il vaut donc mieux prendre l'initiative du changement. Trapoù kelienn n'omp ket ha lonkerien komzoù toull kenebeut!
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.