Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Compte rendu de la festi manif du 20 septembre
Le samedi 20 septembre, 10000 de nos compatriotes ont foulé le pavé nantais pour dénoncer les attaques répétées de l'État français contre notre culture, notre langue, en un mot notre
pour Adsav!, Strollad pobl vreizh le 24/09/08 10:27

Le samedi 20 septembre, 10000 de nos compatriotes ont foulé le pavé nantais pour dénoncer les attaques répétées de l'État français contre notre culture, notre langue, en un mot notre identité bretonne. Si la raison initiale de ce rassemblement était la défense du monde associatif breton face au projet de loi visant à « encadrer les pratiques amateurs », il fut aussi question de la défense et de la promotion de notre langue nationale toujours insidieusement en proie à l'acharnement de l'État français, l' exemple de l'école de Merville à Lorient en étant en cette rentrée scolaire un exemple emblématique.

Il fut également, bien sûr aussi rappelé au cri de « Naoned e Breizh » et « hep Naoned, Breizh ebet ! », la bretonnité du pays nantais et l' attachement de tous les Bretons à leur ancienne capitale.

Parmi la foule des anonymes présents et au milieu des Gwenn-ha-du et de nos différents drapeaux bretons, les militants d'Adsav! le parti du peuple breton, étaient bien entendu présents en nombre, la plupart défilant au milieu de leurs associations respectives.

Contrairement à d'autres, Adsav! avait fait le choix de ne pas défiler sous ses propres couleurs afin que cette manifestation reste celle de tous et ne soit pas confisquée par quelques uns pour servir des intérêts étrangers aux revendications bretonnes.

Si l'insipide tiédeur régionaliste des discours n'était pas faite pour enthousiasmer les nationalistes que nous sommes, la chaleur humaine et la volonté de défense et de promotion de la culture bretonne manifestées par cette marée humaine rassemblée place de petite-Hollande ont ragaillardi les cœurs.

Cette journée a permis de rappeler à l'État français ses devoirs envers une nation bretonne bafouée depuis bien trop longtemps. Les militants d'Adsav! espèrent toutefois que cet évènement ne sera pas un feu de paille. Le combat culturel doit se poursuivre sur le plan politique, ou alors, il aura été mené en vain... Sans l'indépendance et la liberté politique, l'identité bretonne et les revendications culturelles resteront à jamais soumises au bon vouloir de Paris.

Kuzul Meur Adsav ! Le bureau politique

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons