Paul Molac : L’Etat doit sauver Brittany Ferries

-- --

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac
Porte-parole:

Publié le 26/08/20 13:24 -- mis à jour le 28/08/20 17:17

La compagnie Brittany Ferries, durement impactée durant le confinement, vient de décider de suspendre ses activités en raison de la décision du gouvernement britannique d’imposer une quatorzaine à l’ensemble des passagers provenant de France. De plus, une troisième crise est à prévoir pour la compagnie, en raison de la mise en application du Brexit au 1er janvier 2021.

Au mois de juillet, Brittany Ferries a enregistré une baisse de fréquentation de 70% par rapport à l’an dernier, si bien que la pérennité de l’entreprise est désormais menacée. Pourtant, elle bénéficie de nombreux actifs : le matériel est de bonne qualité, la main d’oeuvre est qualifiée et compétente : tout est donc prêt pour reprendre l’activité dans de bonnes conditions afin d’assurer les liaisons maritimes vers l’Irlande, la Grande-Bretagne et l’Espagne.

Pour les salariés, le coup est rude. Le chômage partiel qui touche déjà 500 collaborateurs pourrait concerner désormais 1000 personnes. Pire, c’est bien la pérennité des emplois qui est aujourd’hui en jeu.

J’en appelle à l’Etat et l’ensemble des collectivités territoriales, pour sauver la Brittany Ferries et l’ensemble des emplois qui s’y rattachent durant cette période provisoire de crise. Abandonner la Brittany serait un gâchis monumental pour l’avenir, que l’on espère radieux pour le transport maritime.

Paul Molac

Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :
mailbox imprimer

Vos commentaires :

penn kaled
Mercredi 26 août 2020

Enfin on se réveille ,mieux vaut tard que jamais .A mon avis prenez l'initiative avec le président du conseil régional de prendre contact en urgence avec le gouvernement anglais ,quitte à dépasser les prérogatives .car je ne pense pas que l'avenir de notre compagnie bretonne , une des seules opportunités qui nous reste vers l'"océan de la liberté .... soit la première préoccupation du gouvernement français .Cette action permettrait de débloquer la situation , de surcroit c'est une occasion de faire revivre la Bretagne et de renouer des relations avec son alliée ancestrale ....

jakez Lheritier de St Nazer
Jeudi 27 août 2020

Ce serait le moment de faire intervenir la commission européenne.

L'ensemble Collectivités bretonnes plus Europe me semble naturelle comme démarche, puisque la France ne suit pas.elle préfère son industrie d'armement aux activités primordiales pour la Bretagne.

penn kaled
Jeudi 27 août 2020

La commission européenne ,oui bien entendu il faut tenter également ,mais je commence à avoir des doutes sur le consortium franco allemand que devient l'Europe jour après jour .Les régions d'Europe devraient s'unir aux petits pays ,tels le Danemark ,le Portugal ...pour faire face à cette mastodonte hégémonique .Sans être partisan du libéralisme anglo saxon ,je pense que la Bretagne doit jouer la carte de Londres et y implanter un puissant lobby ,ce sera le début du renouveau de notre nation ,et un terreau pour le renouveau de notre culture des deux cotés du channel .

penn kaled
Jeudi 27 août 2020

Rappel des faits qui mettent en danger la pérennité de Britany ferries ? C'est le dernier facteur aggravant ,le coup de massue pour la compagnie ,c'est un problème anglais et non européen .

En proie à de grosses difficultés liées à la crise du Covid-19, accentuées par la « quatorzaine » décidée par le gouvernement anglais, Brittany Ferries réduit la voilure. Son directeur général, Christophe Mathieu, réclame une aide urgente de l’État.

Pour faire concret

Vu que la Bretagne est bien moins contaminée ,que d'autres régions françaises par le covid , vu l'importance économique du trafic maritime avec l'Angleterre , lors d'éventuels pourparlers via le conseil régional, demander au gouvernement anglais une mesure d'exception qui concernerait les cinq départements Bretons .

penn kaled
Mardi 1 septembre 2020

Devezh mad an aoutrou Molac

Je constate que mes derniers commentaire n'ont pas paru ,peu importe ,cependant je vous demande de prendre en compte le dernier qui préconise des actions concrètes ,prendre contact avec le gouvernement anglais pour exempter la Bretagne des mesures de quatorzaine .

a galon

penn kaled
Samedi 5 septembre 2020

Trugarez vu que vous avez publié mon dernier commentaire . jJespère que vous en avez pris bonne note .J'ajouterais que cette démarche inciterait aussi le gouvernement français à aider davantage cette entreprise vous comprenez pourquoi ...En fait , c'est une certaine réactualisation de la politique habile des ducs de Bretagne ...reprendre le jeu d'équilibre

ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.