Comité De Pilotage Du Parc Naturel Marin - Communiqué De Presse Commun De La Préfecture Du Finistère Et De La Préfecture Maritime De L'atlantique

-- Mer --

Communiqué de presse de Prefecture Maritime de l'Atlantique
Porte-parole: Maritime Prefecture

Publié le 29/03/06 14:14 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le 17 mars 2006 a eu lieu, sous la co-présidence de Gonthier Friederici, Préfet du Finistère, et de l'Amiral Laurent Mérer, Préfet Maritime de l'Atlantique, une réunion du comité de pilotage du projet de parc naturel marin d'Iroise en présence d'un représentant du ministère de l'écologie et du développement durable.

Cette réunion est intervenue un an après celle du 25 mars 2005 au cours de laquelle la majorité des intervenants avait exprimé, au regard des inconvénients supposés d'un parc national, un intérêt en faveur d'un parc naturel marin permettant à la fois la préservation de l'environnement et le développement durable des activités.

Une présentation de la loi permettant la création de parcs naturels marins a été faite en séance par le représentant du ministère de l'écologie et du développement durable. Ce projet de loi a été voté par l'Assemblée Nationale et le Sénat. La loi sera bientôt promulguée. L'avant-projet de décret d'application de la loi est en cours de rédaction.

Le parc naturel marin, créé pour répondre d'abord au contexte de l'espace maritime de l'Iroise qui abrite un patrimoine naturel exceptionnel mais aussi des activités économiques et de multiples usages qu'il convient de préserver et de développer, permet aux collectivités bordées par l'espace marin concerné, au premier rang desquels les îles, aux représentants des socio-professionnels, des usagers de la mer et des associations de protection de la nature de participer au Conseil de Gestion et d'influer auprès des autorités compétentes sur la gestion de l'espace marin.

Le Parc naturel marin est créé après enquête publique.

Au cours de cette réunion, les membres du comité de pilotage ont étudié les modalités d'organisation de l'enquête publique qui doit se dérouler à l'automne.

Une démarche en 2 phases : donner au parc le temps de convaincre

A l'occasion de la réunion du 17 mars 2006, le périmètre d'enquête publique a été évoqué. Compte tenu de l'opportunité, enfin, de poursuivre dans des délais courts le processus de création du parc naturel marin d'Iroise autour des îles de Molène, Ouessant et Sein, d'une part, mais d'autre part, des réticences exprimées par délibération des communes du Cap Sizun qui n'ont pas pu être surmontées jusqu'à présent, les préfets ont proposé au comité de pilotage une démarche en deux temps (deux enquêtes publiques) ne remettant pas en cause le périmètre historique, et permettant à ces communes, une fois convaincues en voyant le parc fonctionner, de décider de le rejoindre dans un délai limité (2 à 3 ans).

Cette proposition, inspirée par le souci du réalisme et de l'efficacité, de créer le parc au plus vite sans exaspérer les oppositions les plus vives et concentrées en périphérie sud du projet, a donné lieu à de vifs débats entre les membres du comité de pilotage et aucune modification du périmètre n'a été décidée.

Une majorité du comité de pilotage s'est montrée attachée au respect du périmètre historique tandis que d'autres s'interrogent et qu'une minorité, principalement du Cap Sizun, refuse la procédure de consultation/création de l'automne prochain.

A ce stade, les préfets estiment que des ajustements mineurs à définir autour du Cap Sizun permettraient à la fois :

- de préserver l'unité et la pertinence globale du parc naturel marin de la mer d'Iroise, y compris la Baie de Douarnenez et les approches de l'île de Sein,

- de fonder une consultation différée (2 à 3 ans) des élus et populations du Cap Sizun.

Cet article a fait l'objet de 1010 lectures.
mailbox imprimer
Errormessage: You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MariaDB server version for the right syntax to use near 'Atlantique'' at line 2