Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Depuis 8 semaines  les parents des écoles publiques de Bulat-Pestivien et de Languidic demandent l'ouverture de classes bilingues breton-français à parité horaire pour leurs enfants
Depuis 8 semaines les parents des écoles publiques de Bulat-Pestivien et de Languidic demandent l'ouverture de classes bilingues breton-français à parité horaire pour leurs enfants
- Communiqué de presse -
Classes bilingues - Les élus UDF du Conseil Régional de Bretagne interpellent Gilles de Robien

Les élus UDF au Conseil régional de Bretagne et plus particulièrement Fabrice LOHER, conseiller régional représentant le Morbihan et moi-même suivons avec une particulière attention let#8217;évolution de la situation dans ces deux établissements.

pour Oui au breton le 31/10/06 10:51

Les élus UDF au Conseil régional de Bretagne et plus particulièrement Fabrice LOHER, conseiller régional représentant le Morbihan et moi-même suivons avec une particulière attention let#8217;évolution de la situation dans ces deux établissements*.

Dans cet esprit nous avons adressé un courrier au ministre de let#8217;Education Nationale (que vous trouverez en pièce jointe) dans lequel nous lui rappelons ses prises de position favorables à let#8217;enseignement du bilinguisme et, en conséquence, la nécessité de leur mise en oeuvre.

Nous sommes det#8217;autant plus attachés à ce que des solutions constructives puissent être trouvées que le Conseil Régional de Bretagne a voté à let#8217;unanimité, en décembre 2004, un plan de développement de let#8217;apprentissage de la langue bretonne.

Autour de François Bayrou, les élus UDF ont toujours été en pointe sur ce combat. Cet#8217;est pourquoi nous avons insisté auprès de Gilles de Robien afin que ces deux situations puissent trouver let#8217;issue heureuse quet#8217;elles méritent et que la question de let#8217;enseignement bilingue cesse det#8217;être en quelque sorte une nouvelle forme de et#171; guerre scolaire et#187; du XXIème siècle.

Marie-Françoise DRONIOU

Fabrice LOHER

Lettre adressée à M. Gilles de Robien, Ministre de let#8217;Education Nationale

Le 19 octobre 2006

Monsieur le Ministre,

Elus régionaux UDF de Bretagne, nous venons attirer votre attention sur la situation de 2 écoles publiques situées dans nos départements respectifs, à savoir Bulat-Pestivien (Côtes-det#8217;Armor) et Languidic (Morbihan).

En effet, dans ces deux écoles, près det#8217;une quarantaine det#8217;enfants attendent la nomination det#8217;un enseignant bilingue breton-français conformément à la circulaire 2001-167 qui régit la création de classes bilingues. Or, les deux inspections académiques ne donnent pas suite à ces demandes mettant en balance le maintien de postes det#8217;enseignants en français. Cette forme de et#171; marchandage et#187; ne nous semble pas acceptable. Les deux enseignements ne sont pas opposables.

Sur place, let#8217;émotion est det#8217;autant plus forte que ces deux affaires set#8217;inscrivent dans un contexte plus global de mécontentement grandissant vis-à-vis de let#8217;Education Nationale qui semble refuser de donner les moyens de se développer à let#8217;enseignement bilingue.

Nous savons que vous avez défendu le principe des classes bilingues dans notre pays et nous venons donc faire appel à votre arbitrage pour que ces deux situations puissent trouver let#8217;issue heureuse quet#8217;elles méritent et que globalement, la question de let#8217;enseignement bilingue cesse det#8217;être en quelque sorte une nouvelle forme de et#171; guerre scolaire et#187; du XXIème siècle.

Nous sommes det#8217;autant plus attachés à ce que des solutions constructives puissent être trouvées que le Conseil Régional de Bretagne a voté à let#8217;unanimité, en décembre 2004, un plan de développement de let#8217;apprentissage de la langue bretonne.

Les élus UDF ont été en pointe sur ce combat, conformément aux traditions humanistes, décentralisatrices et respectueuses des diversités culturelles qui sont la marque de notre famille politique.

Vous remerciant par avance pour let#8217;attention que vous vous voudrez bien porter à ces deux dossiers,

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en let#8217;assurance de notre considération distinguée.

Marie-Françoise DRONIOU - Conseillère régionale

Fabrice LOHER - Conseiller régional - Conseiller municipal de Lorient (56)

* les écoles publiques de Bulat-pestivien et de Languidic

Copie reçue par le site ouiaubreton mardi 30 octobre. Continuez de soutenir les parents de Bulat-Pestivien et de Languidic en signant la pétition en ligne (voir le site)

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 3 ?