Clap de fin ou début d'une ère nouvelle ?

le 7 juillet 2017

Aux députés bretons

Clap de fin ou début d'une ère nouvelle ?

Le "Bro Gozh" chanté au dernier Conseil Régional lors du remplacement de Monsieur Le Drian par Loig Chesnais Girard a résonné comme un chant de l'espoir… d'une réunification de la Bretagne dans le cadre d'un aménagement du territoire dans l'esprit et les aspirations de ses habitants… La langue bretonne et les cultures spécifiques à la Bretagne et au peuple breton vont-t-elles connaître un nouvel essor ?

Aussi, c'est en espérant une rapide évolution que nous prenons contact avec vous, les nouveaux représentants des Bretons.

Car l'absence d'évocation des territoires dans la campagne présidentielle, demeure une profonde déception ! Une fois de plus, pas d'écoute et aucun retour sur les multiples et patientes demandes et démarches des Bretons depuis des dizaines d'années : sondages, pétitions, manifestations, etc.

Aussi, aujourd'hui l'attente d'une réorganisation du territoire, adaptée à celui-ci, est très grande. Car, outre le respect de la diversité humaine et culturelle, nous pensons que la gestion d'une Région par ses élus, au plus proche de ses habitants et de leurs aspirations, est la bonne solution. Des relais plus courts de l'organisation administrative ne peuvent être que source d'économie. De plus, ce ne serait que l'application aux territoires des lois européennes de subsidiarité signées par l'État français.

Cela a été évoqué ces dernières semaines : une rapide réforme structurelle est nécessaire et vitale. Le "millefeuille administratif" a vécu.

A galon ganeoc'h hag ho labour evit Breizh

De tout cœur avec vous et votre travail pour la Bretagne

.
mailboxEnvoyer par courriel imprimerImprimer

Auteur de l'article :

Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l\'Homme

Le Collectif breton pour la démocratie s'est constitué le 28 octobre 1999 à Carhaix, à l'initiative d'un groupe de citoyens de l'ensemble de la Bretagne. Il propose que se joignent à son appel toutes celles et ceux qui font vivre la Bretagne d'aujourd'hui. En respectant les principes fondamentaux de la démocratie, des Droits de l'Homme et de l'attachement à la diversité et l'expression culturelle de tous les peuples. N'est donc pas concernée par cet appel toute personne dont les actes ou les propos relèvent du racisme et n'accepte pas la différence culturelle.

Vos commentaires :

FRANCOIS
Mercredi 12 juillet 2017

Non, aucun espoir.

Quand on voit les leaders bretons, rien à attendre.

Je suis passé à nantes j'ai vu la grande tablée, fête "réunificative".

Des vieux le regard halluciné de leur petite gloriole, on le voit bien sur les photos d'ailleurs, voila ce qu'on a vu.

J'ai eu honte, voilà les bretons, rien a voir avec les basques ou les corses.

La bretagne a vécu, elle a trop broyé de jeunes, basta.

Le mouvement breton est folkloriste, c'est comme ça.

Paul Chérel
Jeudi 13 juillet 2017

D'accord avec François ! Quant à l'article, faut-il choisir entre clap de fin ou début d'une ère nouvelle sans même en définir le moindre mot ? Qui sont et où sont les députés bretons à qui le message est adressé ? Aux élus du CR B4, perdus dans l'insomnie générale ou aux nouveaux députés à l'AN choisis dans des circonscriptions DEPARTEMENTALES lors de "législatives" nationales ? Une ére nouvelle avec ces zozos du système ? Bof ! Paul Chérel. Pour une fois, je n'ai pas vu d'interdiction de commentaires ! J'en profite.

Fañch Ar Vilin
Jeudi 13 juillet 2017

Quel spectacle pitoyable. Comment peut-on encore croire en ces personnes qui ont peut-être vendu leur âme, en tous les cas trahi la Bretagne pour une rémunération confortable ?

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 0 ?

Publicités et partenariat