Cinq bonnes lectures pour le mois de mai
Chronique de Spered Gouez / L'esprit sauvage

Publié le 4/05/22 11:42 -- mis à jour le 04/05/22 11:42
55031_1.jpg
Le portrait dans la peinture en Bretagne (Coop Breizh)

Chaque mois, Marie-Josée Christien conseille la lecture de cinq livres ou revues parmi ceux qu'elle reçoit en service de presse. Voici son choix pour le mois de mai.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Une revue pour mon premier choix : A l'index n°43, revue fondée en Normandie par le poète breton Jean-Claude Tardif. Un sommaire copieux avec un bon équilibre entre poésie et nouvelles, entre auteurs du passé et auteurs vivants, entre célébrités et auteurs moins connus. Le numéro refermé, je retiens : Charles Bukowski (traduit par Jean-Marc Couvé), Louise Glück (traduite par Pierre Mironer), Werner Lambersy, Emmanuelle Le Cam, Hervé Martin, Philippe Simon, Cécile Quiniou, Joël Vincent.

Poursuivons avec le nouveau livre de Lydia Padellec dans la nouvelle maison d'édition d' Hervé Martin : La guitare dans l'arbre (Editions Au Salvart) : "Ne plus attendre - La tapisserie du souvenir / s'effiloche en silence / Ulysse ne reviendra plus"

Découvrons les Terres natales de Pierre Tanguy (La Part Commune) qui ont les multiples visages du Léon. Illustré par Cécile A. Horban.

Portraits dans la peinture en Bretagne, 19e et 20e siècle de Anne Le Roux-Pimpec et de Christian Bellec (Coop Breizh), est un livre d'art riche d'une centaine de reproductions. Il accompagne l'exposition accueillie au Musée du Faouët (56) jusqu'au 9 octobre.

Terminons par En marchant contre le soleil de Lionel Gerin (Le nouvel Athanor), illustré par Cécile A. Holban : "Comme cet étang rompu aux portes de l'automne, / j'accueille avec le vent ce qui me désarçonne. / Je marche, au risque de la blessure et de la douceur."

Marie-Josée Christien

Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
poète et critique, responsable de rédaction de la revue Spered Gouez/L'esprit sauvage.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.