Cathédrale de Nantes : les tombeaux et les statues épargnés mais le vitrail Anne de Bretagne détruit

-- Patrimoine --

Dépêche
Par Philippe Argouarch

Publié le 19/07/20 9:24 -- mis à jour le 19/07/20 21:34

L’incendie criminel qui a ravagé la cathédrale de Nantes a détruit complètement les orgues, les stalles, des tableaux importants et surtout le magnifique vitrail de la vie d’Anne de Bretagne réalisé en 1499 de son vivant. C’est une partie du patrimoine religieux breton qui est partie en fumée.

Il a cependant épargné les tombeaux en marbre de Carrare du dernier duc de Bretagne François II et de son épouse la duchesse Marguerite de Foix. Des chefs-d’oeuvre qui font partie des plus beaux tombeaux au monde.

Pour rappel, la cathédrale servait d'écurie pendant la Révolution française, après qu’elle ait été pillée. De nombreuses reliques et oeuvres sans prix ont disparu à ce moment-là.

Le 15 juin 1944, la cathédrale est sérieusement endommagée par les bombardements des Alliés.

En 1972, lors de travaux, un ouvrier met accidentellement le feu. Les travaux de restauration dureront jusqu’en 2013 et ont compris la construction d’une charpente en béton qui hier n’a heureusement pas pu s’enflammer comme celle de Notre-Dame à Paris.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1288 lectures.
mailbox imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.

Vos commentaires :

valy daniel
Dimanche 19 juillet 2020

toutes les chaines infos ont relayées bien sur l'incendie , mais très peu de media ont prononcé

le mot bretagne ; j'ai senti personnellement que des consignes avait très certainement été données

aux médias pour ne pas évoquer Nantes en bretagne .

le jacobinisme parisien dans toute sa splendeur !!

le feu détruit la matière ; le jacobinisme lui détruit l'histoire !

TY JEAN
Dimanche 19 juillet 2020

Un jour d'été,avec mon amie,nous étions pratiquement les seuls à pouvoir admirer cette cathédrale,puis soudainement l'organiste s'est mis à jouer sur ce magnifique ordre la toccata de Bach.Ce fut un vrai moment de bonheur.La destruction du vitrail lié à notre histoire de la Bretagne

est une immense perte.Que nous soyons croyants ou pas.

Killian Le Tréguer
Dimanche 19 juillet 2020

@ valy daniel, vous avez raison. Pas un mot sur les gisants Renaissance exceptionnels de cette cathédrale (avec l'orgue), uniquement pour ne pas à avoir à évoquer la Bretagne. La cathédrale en elle-même n'a, par contre, rien d'exceptionnelle. Très classique et fort banale.

Sinon, le patrimoine breton restant en Loire-Atlantique est en grand péril. La négligence et la légereté sont la règle. Des gisants de beaucoup moindre qualité sont vus par des touristes du monde entier au Louvre et sont surprotégés...le reliquaire d'or d'Anne de Bretagne est volé avec grande facilité, géré par une collectivité locale...les gisants exceptionnels du dernier Duc de Bretagne sont laissés dans cette cathédrale à la merci du moindre incendie et de la moindre personne dérangée de passage. Ce n'est pas une situation normale.

Il y a un Musée de la Bretagne à Rennes, il y a des choses de quatrième ou cinquième classe...des présentations tout droit sorties d'une école maternelle des années 70. Il n'est pas à la hauteur. Ne pourrait-on envisager un regoupement des collections du Duché (archives, gisants etc) au même endroit ?? Avec une mise en valeur à la hauteur, des moyens à la hauteur, une sécurité à la hauteur.

Yann D
Lundi 20 juillet 2020

C'est une catastrophe. Plus pénible encore si l'acte est criminel.

Les vitraux pulvérisés, l'orgue détruite. Symboles de la foi et du travail soigné de ceux qui les ont réalisés pour nous transmettre les traces de notre passé.

Prendre des dispositions rapidement. Avec le relâchement des comportements, la libération d'un grand nombre de prisonniers, l'arrivée d'étrangers parfois déstabilisés, une meilleure protection de notre patrimoine est absolument nécessaire.

On pouvait voir le cœur d'Anne à moins d'un mètre derrière quatre vitres en verre sans doute sécurisées mais pas suffisamment.

Quand on entrait, du moins à certains moments, dans la cathédrale aucune surveillance décelable. Le tombeau de François II et de son épouse parents d'Anne n'est pas suffisamment protégé.

Quand on s'y attarde, on sent que le terme « magnifique » n'est pas suffisant pour ce chef d'oeuvre tellement il suscite un émoi de par la beauté, la pureté, la finesse des sculptures dans le marbre et de par les messages envoyés par les statues d'angles, la Prudence, la Force, la Tempérance, la Justice exprimant ainsi des vertus repères qui nous élèvent.

l'ensemble de la cathédrale doit être protégé ou le tombeau déplacé dans la crypte. Sinon effectivement le transférer ailleurs.

En 1792. le tombeau fut démonté et caché. Une chance car les révolutionnaires ont vandalisé la cathédrale martelant des autels – 2 ou 3 visibles à l'entrée.

Sous le tombeau de François II auraient été déposés les ossements de son grand-oncle le duc Arthur III décédé et inhumé en 1458 à Nantes

Arhur III qui a tenu tête au roi de France en ces mots

« J'ai de tout temps servi Charles et son royaume ; je suis connétable, et comme tel je suis tenu de me rendre aux ordres du roi, mais non comme duc de Bretagne. Je ne suis point pair de France, attendu que mon duché n'a jamais fait partie du royaume, et qu'il n'en est point un démembrement ; et, pour ne pas compromettre l'indépendance de mes sujets, je ne comparaîtrai ni à Montargis ni ailleurs. »

Protégeons les traces de notre passé.

TY JEAN
Lundi 20 juillet 2020

Dans l'ensemble,les médias, comme par hasard, parlent d'Anne de Bretagne pour ce désastre de notre patrimoine.

il serait difficile dans ce cas, de lui donner le titre d'Anne des PDL .Si au moins ce triste évènement

réveille quelques consciences soumises aux PDL et à la falsification de notre histoire.

Et on a le culot de proposer un vote concernant un scandale historique datant de Pétain.

Quel gâchis !

Killian Le Treguer
Lundi 20 juillet 2020

"Et on a le culot de proposer un vote concernant un scandale historique datant de Pétain"

Cela ne date pas de Pétain, mais du décret du 28 septembre 1938 relatif aux Régions économiques :

(voir le site)

"Pays de la Loire : Nantes, Angers, Cholet, Laval, La Roche-sur-Yon, Le Mans, Saint-Nazaire, Saumur."

"Bretagne : Rennes, Brest, Fougères, Lorient, Morlaix, Quimper, Saint-Brieux, Saint-Malo."

J. Christ. Siou
Mercredi 22 juillet 2020

Cette cathédrale de Nantes est tout sauf "banale" comme il est dit plus haut, c'est l'une des plus hautes sous des voûtes montées d'un seul tenant et elle est aussi connue pour être la plus lumineuse des cathédrales jamais construites ; la finesse des motifs sculptés de ses cinq portails ( trois centraux, deux latéraux) et sa chaire extérieure sont également des éléments remarquables. Ce n'est pas seulement "la cathédrale des nantais" comme l'a signifié Madame Rolland, c'est celle de tous les bretons, Jean V l'avait voulu comme telle et son édification était aussi un acte politique face au voisin français. A ce titre la région B4 devrait manifester sa solidarité, ce monument appartient à la grande histoire d'une Bretagne pleine et entière.

Madame Rolland a parlé de "tristesse"... C'est tout? Doux euphémisme et discours fade. Il est révoltant de voir le peu de cas qu'il est fait du patrimoine à Nantes (je ne vais pas commencer ici la longue énumération ) ; un simple gardien de nuit (comme je crois, entre autres, dans la cathédrale du Mans) aurait suffit pour éviter ce drame et prévenir les pompiers installés à 500 mètres de là... mais il faut croire qu'un tel employé payé à l'année doit coûter une fortune à une métropole telle que Nantes qui préfère investir des millions dans de redondantes bestioles mécaniques.

Killian Le Tréguer
Mercredi 22 juillet 2020

"c'est l'une des plus hautes sous des voûtes montées d'un seul tenant et elle est aussi connue pour être la plus lumineuse des cathédrales jamais construites"

Elle n'a aucun singularité. C'est une cathédrale gothique très classique en France (pas le gothique de celle de Strasbourg, plutôt dans le pur style du Bassin Parisien) , sa principale originalité étant d'être très tardive (fin de la construction au XIXème siècle), donc un peu plus "moderne". Les Ducs de Bretagne sur la fin ne brillaient pas non plus pour leur originalité. Ils faisaient d'ailleurs appel à des artisans, architectes et artistes champenois ou du Val-de-Loire.

Je suis plus en adéquation avec la fin de votre message. On sait pourquoi le patrimoine en particulier datant de la période du Duché ou de l'Ancien régime est en péril à Nantes. Il suffit d'écouter les élus nantais.

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.

--Publicité--
yoran embanner