Cancer des enfants : la lettre de 67 députés à l’attention de Brigitte Macron

-- --

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac
Porte-parole:

Publié le 28/11/17 14:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

(voir le site) " alt="Little boy and his teddy bear after a chemotherapy treatment" width="401" height="267" />

A l’initiative de Brigitte Bourguigon, députée du Pas-de-Calais également présidente de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, et de Michel Lauzzana, député du Lot-et-Garonne, 67 députés, dont je fais partie, ont adressé une lettre commune à Brigitte Macron. L’objectif ? Attirer l’attention de la première dame sur la lutte contre le cancer des enfants et des jeunes et la faire reconnaître comme grande cause nationale pour 2018.

Convaincu que des actions supplémentaires peuvent être menées afin de soulager la lutte quotidienne des 2500 enfants touchés chaque année par le cancer en France, j’ai accepté, avec 66 autres députés, de co-signer une lettre rédigée à l’attention de Brigitte Macron.

Notre ambition est commune : sensibiliser l’épouse du Président de la République à la lutte contre les cancers pédiatriques afin de que ce fléau grandissant devienne une des grandes causes nationales de 2018. Une manière d’éveiller les consciences pour, in fine, améliorer la prise en charge de cette affection.

(voir le site) ">Lire la lettre adressée à Brigitte Macron

 

 

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 2 commentaires
André Gilbert
2017-11-29 13:20:34
Que l'attention de l'épouse du président soit attirée par des associations , ou des particuliers , soit.
mais trouver l'appellation Première Dame de France dans le blog d'un député , il est vrai ancien UDB , passé chez En Marche c'est un peu fort.
il n'est pas sans savoir que cette appellation n'a aucune existence légale .
pourquoi ces 67 députés ne s'adressent ils pas directement au responsables actuels
(0) 
Emilie Le Berre
2017-11-30 15:16:53
Je ne crois pas qu'en s'adressant aux catégories de personnes à l'origine de ces problèmes, on aura une chance de lutter contre ce genre de maladies. Ces catégories qui pronent le développement économique, le "progrès" pour gagner toujours plus sans tenir compte des dégats. Polution, stress, déficite de sommeil, sédentarité, alimentation carencée, exposition electromagnétique...
Vous vous adressez à des gens dont ce n'est pas dans leur intérêt car les directions qu'il faudrait prendre ne demandent pas de lourds investissements mais un changement de paradigme.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.