-- Cultures --

Bilan du premier salon du Livre de Pont-l'Abbé, la rivière en poésie

Sophie Le Clec'h – Le Coz présente son poème “Maria Marzen”
Bilan du premier salon du Livre de Pont-l'Abbé, la rivière en poésie
Jean Lavoué déclame son poème “Rivière fraternelle”
Bilan du premier salon du Livre de Pont-l'Abbé, la rivière en poésie
Les lauréats du salon du livre de Pont-L'Abbé entourés du maire Stéphane Le Doaré et Bernard Le Floc'h, adjoint à la culture.

Belle réussite du salon du livre de Pont-L'Abbé qui s'achevait jeudi 15 décembre par une rencontre avec Brigitte Maillard à la bibliothèque de Treffiagat sur le thème « La parole lieu de renaissance ».

Cette première édition du salon de Pont-l'Abbé était organisée par le collectif « les Plumes du Paon » représentée par Brigitte Maillard, cheville ouvrière et Bernard Le Floc'h, maire-adjoint responsable de la concrétisation du projet.

Le public s'est retrouvé nombreux dans la salle du Conseil municipal et dans les caves du sous-sol du château à la rencontre d'une trentaine d'écrivains. Les diverses animations ont été très suivies et le concours de textes poétiques s'est avéré être un succès de participation. 55 textes ont été retenus, témoignant du lien entre les auteurs et la rivière.

Dans la catégorie jeunes, le jury a attribué 2 prix à l'école Jules-Ferry de Pont-l'Abbé : le prix des écoles à la classe ULIS de Pierre Fromont et le prix spécial du jury au Cm1 d'Estelle Prigent.

Dans la catégorie adultes, le prix langue bretonne est décerné à Philippe Jolivet pour : « C'hwez stêr Pont-n'Abad » et le prix langue française à « Maria Marzen » de Sophie Le Clec'h-Le Coz. Le 2e prix est allé à Ronan Robert pour son poème « Pons-Abbatis » et Jean Lavoué obtient le 1er prix pour « Rivière fraternelle ».

Dans son allocution, Stéphane Le Doaré, maire, après avoir félicité les lauréats, rappelait le projet de médiathèque pour conforter le centre-ville avec une ouverture prévue en 2019.

Ci-dessous le texte du prix de la langue bretonne, décerné à Philippe Jolivet :

C'hwez stêr Pont-n'Abad

Bez’ e voe, d’ar mare se,

C’hwez al labour, war ar stêr se.

Bez’ e voe, d’ar mare se,

C’hwez al labour ar beizanted.

Bez’ e voe, d’ar mare se ,

C’hwez al labour martoloded.

Per e chom bev, d’ar mare mañ,

Ouzh ar c’hwez se, war ar stêr mañ ?

An hini c’hwez, a zo bremañ,

A zo ar c’hwez, ar predig mañ.

Per e chomo, ouzh ar stêr se ?

Hepken ar ster, a ijinfe.

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 1 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat