Barzaz an distro : Barzaz le retour
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 12/08/14 0:26 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Yann-Fañch Kemener expliquait à Lorient comment Barzaz est né, un jour, lors des Tombées de la Nuit à Rennes.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

On pourrait dire qu'ils font leur retour, comme Ar Re Yaouank, les Stones, Johnny, les Sonerien Du... Ils ont reformé le groupe de leur jeunesse, il y a 25 ans, quand ils n'avaient pas les cheveux gris ou le crâne un peu dégarni pour Monterfil 1993. Ils rejouent les airs de cette époque où, avec Gwerz, ils avaient créé l'événement.

La flûte traversière en bois de Jean-Michel Veillon, les percussions étonnantes de Hopkins, la guitare subtile de Gilles le Bigot et la guitare basse d'Alain Genty accompagnaient alors la voix de Yann Fañch Kemener, dans des appels de bergers, des gavottes, des textes de Maodez Glanndour, avec un son qui n'appartient qu'à eux. Le chanteur souligne l'importance de Big Bravo et de sa responsable dans la tournée qui a été rendu alors possible.

Leur tournée 2013/2014 les a conduits à Glasgow, Derry, Calvi... Et à Lorient où leur concert a séduit, même si certains attendaient de nouvelles compositions.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.