Avons-nous besoin d'un nouveau préfet de Bretagne?

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 29/06/13 1:45 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

A l'occasion de l'arrivée à Rennes d'un nouveau préfet qui, à son départ de Corse s'est permis de remettre en cause la légitimité du vote de l'Assemblée de Corse sur la Co-officialité de la langue corse et du cheminement démocratique qui y a conduit, le Parti Breton demande la suppression des corps de fonctionnaires d'autorité, représentants de l'Etat français en Bretagne. Chargés des seules fonctions régaliennes de contrôle des populations locales, ces préfets, sous-préfets, recteurs, inspecteurs d'académie, etc. ne sont d'aucune utilité.

Il est urgent que soient supprimés ces symboles de la tyrannie napoléonienne repris par la république monarchique qui font de la France une drôle de démocratie en Europe. Nous sommes majeurs et n'avons pas besoin de ces petits proconsuls qui, en plus, nous coûtent chers. Pour ne prendre que l'exemple des sous-préfets: un sous-préfet, c'est 7 000 euros par mois en fin de carrière, plus les primes, un château sous-préfectoral à entretenir avec le petit personnel (cuisinier, jardinier, huissiers, chauffeur, etc.) ; que dire d'un préfet!. Et tout ça pour délivrer des cartes grises, des permis de conduire et des… CRS!

Dans le cadre de la réforme territoriale, le Parti Breton demande la suppression des préfets et des sous-préfets de départements et du préfet régional.

Yves François Le Coadic

Membre du Conseil National

mailbox imprimer
logo
Le Parti Breton est un parti politique républicain, réformateur, qui a vocation à regrouper les hommes et les femmes s'engageant dans le combat pour la reconnaissance pleine et entière de l'identité nationale du peuple breton. Il propose une vision spécifique de l'organisation sociale fondée sur la primauté de l'individu. Il se définit dans les valeurs de l'humanisme, de la solidarité, de la démocratie et de la liberté. C'est un parti de réforme, s'adressant à tous ceux qui œuvrent pour le progrès selon les principes des philosophies politiques allant de la Social-Démocratie à la Démocratie Sociale Libérale tels que ces concepts sont largement reconnus et répandus dans l'actuelle Union Européenne.

Vos commentaires :

Loic GUILLAUME
Samedi 29 juin 2013

Excellent programme ! Je vote po

Yannig Pennkalet
Samedi 29 juin 2013

A-du penn da benn ganeoc'h.

Mikael Kel
Samedi 29 juin 2013

Pas seulement inutiles ! Nuisibles aussi s\'agissant de l\'enseignement de la langue bretonne et de l\'histoire de Bretagne pour les recteurs d\'académie. Quand je pense qu\'on m\'a enseigné l\'histoire du pays d\'à côté en me faisant croire que c\'était la mienne y compris à des époques où la Bretagne était en guerre contre la France. C\'est assez proche des imbécilités enseignées dans les colanes africaines (nos ancêtres les Gaulois)Drôle de pays !

marc iliou
Samedi 29 juin 2013

Nous n'avons pas franchement besoin de ce genre de pen-cul ne servant à rien les intérêts bretons dans notre pays , il serait temps d'en finir avec le colonialisme français !

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.