Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Aucune nouvelle fréquence en breton pour le Trégor-Goëlo, une décision honteuse
Si le projet de Kaouenn FM avait été retenu la part cumulée de la langue bretonne sur cette zone FM aurait été de 5,7%. Au lieu de cela le pourcentage diminuera un peu plus pour représenter 0,4%, pour une population qui a 42% déclare comprendre le breton. .
Guillaume Morin pour Kaouenn FM le 28/10/06 16:40

Le verdict du CSA vient de tomber concernant l'attribution de nouvelles fréquences sur la bande FM, et le constat est pour le moins amer. Pour le Trégor-Goëlo aucune nouvelle fréquence ne sera octroyée à une quelconque radio en langue bretonne. Le dossier de Kaouenn FM était pourtant solide tant au niveau des soutiens d'élus, d'associations et d'adhérents que nous remercions vivement au passage, qu'au niveau du budget, de l'infrastructure technique ou de la grille des programmes.rnrn Elle n'est pas très ancienne cette période sombre de notre histoire où l'on punissait les écoliers parce qu'il leur était interdit de parler breton. Elle semble d'autant plus proche qu'aujourd'hui c'est au tour du CSA et du CTR, son relai régional à Rennes qui a instruit le dossier, d'informer les habitants du Trégor-Goëlo qu'il leur est interdit de parler breton sur les ondes, et surtout qu'ils interdisent à la zone la plus bretonnante de Bretagne d'entendre du breton, si ce ne sont les quelques miettes dont nous fait aumône le service public France Bleu Breiz Izel, et qui diminuent d'année en année.rnrn A Lannion où Kaouenn FM avait postulé peu de fréquences avait été libérées par le CSA pour être proposées aux candidats. Le CSA prétend qu'il n'y avait plus de place sur la bande FM et pour cause : on peut écouter France Inter, France Culture et France Musique sur deux fréquences différentes, voire même trois parfois avec une qualité médiocre. Qui n'a pas fait la désagrable expérience de retomber sur les mêmes radios lorsqu'il lance une recherche automatique dans sa voiture ?rnrn Citons quelques chiffres qui parlent d'eux-mêmes : Avec 14h de programmes en breton sur 168h hebdomadaires la part de la langue bretonne est de 8,3 % sur France Bleu. La part cumulée de la langue bretonne sur l'ensemble des radios FM pour la zone de Lannion (2856 heures) est de 0,5 %. Si le projet de radio en langue bretonne de Kaouenn FM avait été retenu la part cumulée de la langue bretonne sur cette zone FM aurait été de 5,7% pour une population qui a 42% déclare comprendre le breton. Au lieu de cela le pourcentage diminuera un peu plus pour représenter 0,4%.rnrn Combien de temps encore les Bretons devront ils supporter qu'on méprise ainsi leur langue ? Quelle idée se fait on de la démocratie lorsqu'on permet à quelques décideurs d'interdire l'accès à la langue bretonne à une population qui souhaite à 90% qu'elle vive au quotidien ? Une fois de plus l'Etat de droit semble à géométrie variable. Ce qui est valable pour les Corses ne l'est pas pour les Bretons à qui on continue d'imposer sur France Bleu Breizh Izel l'émission parisienne de Patrick Sabatier sur un horaire local que les Corses ont su préserver parce qu'ils ont imposé leur refus. rnrn La solution nous la connaissons : que la Région impose qu'une fréquence soit réservée par zone encore non désservie, pour que la population bretonne dans son ensemble puisse avoir le choix quelle que soit l'heure de la journée d'entendre du breton ou du français. Kaouenn FM appelle les élus à s'exprimer publiquement sur la décision honteuse prise par le CSA.rnrn Nous appelons la population, individus et associations, à poursuivre son soutien à Kaouenn FM, qui se réunira prochainement en assemblée générale pour préparer l'avenir, afin que quoiqu'il arrive la population locale puisse avoir d'une manière ou d'une autre accès à des émissions en langue bretonne. An neb a venn hennezh a c'hell.rnrn Kaouenn FM 28-10-2006

Cet article a fait l'objet de 1146 lectures.
Vos 0 commentaires :
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 1 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons