Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
Au troisième trimestre 2003, de timides signes d’amélioration
Dans un contexte d’amélioration de l’économie mondiale, l’économie française s’est un peu redressée. En Bretagne, l’activité reste morose dans de nombreux secteurs (agriculture, commerce et industrie) mais s’est améliorée dans l’ensemble des services.
pour INSEE région Bretagne le 7/01/04 22:34

Dans un contexte d’amélioration de l’économie mondiale, l’économie française s’est un peu redressée.

En Bretagne, l’activité reste morose dans de nombreux secteurs (agriculture, commerce et industrie) mais s’est améliorée dans l’ensemble des services.

Hôtels et campings de la région ont connu une bonne saison estivale.

Le chômage a continué de progresser, mais plus modérément que France entière.

Au deuxième trimestre, l’emploi dans la région s’est stabilisé.

Agriculture : morosité malgré la remontée du cours du porc au troisième trimestre

- Le cours du porc se redresse, malgré une légère baisse en août. Il s’établit en moyenne à 1,36 €/kg, soit une augmentation de 3,8 % par rapport à l’année passée.

- Au troisième trimestre 2003, les livraisons de lait sont inférieures de 2,9 % à celles de l’été précédent. Le prix du lait payé au producteur s’établit en moyenne à 0,31 €/l, soit 3,1 % de moins qu’un an plus tôt.

- La récolte de céréales de l’été 2003, bien qu’inférieure de 7,8 % à celle de l’été 2002, reste supérieure aux récoltes des deux étés précédents mais les volumes de blé produits ont diminué de 14,8 % par rapport à 2002.

Industrie : une activité stable au troisième trimestre et des perspectives à la hausse

Début octobre, les chefs d’entreprise considéraient que l’activité de l’été dans l’industrie bretonne s’était maintenue à un bas niveau comme au printemps. En retrait depuis début 2003, l’agroalimentaire a retrouvé une évolution positive au troisième trimestre.

Par ailleurs, les chefs d’entreprise se montrent de plus en plus confiants dans le développement à court terme de l’industrie bretonne.

Construction : léger ralentissement d’activité

Les chefs d’entreprise déclarent que les carnets de commandes se sont étoffés ; ils s’établissaient à 5,2 mois de travail par salarié en octobre, contre 4,5 un an plus tôt.

Consommation-commerce : dégradation des ventes dans le commerce de détail

Dans le commerce de gros, les ventes sont demeurées faibles et les perspectives générales d’activité sont à nouveau moins bonnes après l’amélioration des deux bimestres précédents.

Dans le commerce de détail, les détaillants interrogés en septembre estiment que leurs ventes en juillet-août ont décliné, se retrouvant ainsi à un des plus bas niveaux connus depuis 6 ans.

Services : amélioration de l’activité

Selon les chefs d’entreprise, l’activité dans l’ensemble des services s’est redressée au troisième trimestre et continuerait de s’améliorer, sauf dans les activités immobilières.

Hôtellerie et camping: une bonne saison estivale

De juillet à septembre 2003, l’activité dans les hôtels de la région a été la plus forte des cinq dernières années. Dans les campings, les résultats de la saison estivale sont également en hausse de 12 % par rapport à 2002 .

Commerce extérieur : recul des importations

Les importations se replient pour le deuxième trimestre consécutif : elles sont inférieures de 5 % à celles du trimestre précédent.

Les exportations se redressent très légèrement ce trimestre (+ 1,4 %). Par rapport à l’été 2002, elles sont toutefois en retrait de 13,3 %.

Emploi : le recul se poursuit dans l’industrie

Sur l’ensemble de la période, juillet 2002 à juin 2003, l’emploi salarié en Bretagne, intérim compris, a faiblement augmenté en données corrigées des variations saisonnières : + 0,7 % (- 1,7 % dans l’industrie, + 2,2 % dans le commerce, et + 1,3 % dans les services).

Chômage : progression modérée

Fin septembre 2003, 101 013 demandeurs d’emploi de catégorie 1 étaient inscrits à l’ANPE en Bretagne. En un an, ce nombre a augmenté de 2,5 % contre 7 % France entière.

Le taux de chômage s’établit à 8 %, 1,7 point de moins qu’au niveau national.

Le Flash d'Octant n°92

17 Décembre 2003

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons