Langue bretonne : le président du Conseil général du Finistère accueille lui-même les manifestants

-- Langues de Bretagne --

Reportage
Par Christian Rogel

Publié le 18/01/13 6:42 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L'organisation activiste et non-violente Ai'ta (voir le site) avait décidé de manifester son mécontentement à l'égard de Pierre Maille, président socialiste du Conseil général du Finistère qui avait déclaré, le 5 janvier dernier à Ouest-France, en parlant de la politique linguistique du Conseil général : « Nous ne sommes pas dans l'objectif d'une langue d'usage».

Il fallait comprendre que le breton ne pourrait jamais se maintenir comme langue largement utilisée et était destinée à ne rester que comme langue surtout écrite.

L'appel à manifester ciblait la réception pour le nouvel an qui est donnée à la Maison du Département, à Quimper, à l'intention des personnalités finistériennes.

Hier, à 18 heures, une centaine de personnes s'étaient groupées sur la rampe d'accès qu'empruntaient, tour à tour les invités.

Outre les sympathisants d'Ai'ta reconnaissables à leur jeune âge et à leur emploi courant du breton, s'étaient jointes des personnes connues pour leurs activités autour de la langue bretonne, de Quimper et d'un peu au-delà, comme le président de l'Institut culturel de Bretagne, Patrick Malrieu.

A cet endroit-là, le breton était, pour un temps, la langue majoritaire.

Le tract diffusé par les organisateurs accusait Pierre Maille de faire du breton «un élément décoratif» et de mépriser ceux que le parlent au quotidien et, «ceux... qui ne (le) parlent pas encore, mais, souhaitent qu'(il) continue d'exister».

Il était précisé que «le breton n'est pas qu'une affaire d'argent...(car) si le Conseil général utilisait systématiquement la langue bretonne dans l'ensemble de ses actions ..., il en ferait la promotion permanente et à moindre frais». Plus loin, il est suggéré de «mettre en place une politique linguistique ambitieuse et dynamique».

Petite surprise, vers 18 heures 30, Pierre Maille vint au contact des premiers manifestants et leur annonça que toutes les personnes présentes étaient invitées à se joindre à la réception.

La majeure partie voulut bien entrer et les responsables d'Ai'ta demandèrent à Pierre Maille de leur accorder une entrevue,il indiqua qu'il voulait bien prendre un rendez-vous, mais, seulement, dans les jours suivants.

Placé, comme à l'habitude, en position d'accueillir chaque invité, Pierre Maille demanda que le mégaphone et les banderoles soient déposés à l'accueil.

Finalement, quelques manifestants ne souhaitèrent pas s'attarder, mais, d'autres restèrent assez longtemps et l'un d'entre eux en profita pour interpeller, courtoisement, le maire de Brest, François Cuillandre, sur la signalisation bilingue de la ville.

Les revendications pour un usage élargi de la langue bretonne avec le soutien des collectivités locales sont, donc, encore une fois, formulées de manière paisible.

Il reste à attendre la réponse, certainement très politique, que fera Pierre Maille à ces jeunes brittophones se déclarant révoltés.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1779 lectures.
mailbox imprimer
Christian Rogel est spécialiste du livre, de la documentation et de la culture bretonne.

Vos commentaires :

Job LE GAC
Vendredi 18 janvier 2013

Et on nous promet la signature de la Charte sur les langues minoritaires . . . Comment pourrions croire à une telle promesse??? . . .Non ! ou elle n'aura pas lieu, ou cette signature ne couvrira que quelques points négligeables de la Charte !

Que les élus retroussent leurs manches, indiquent si oui ou non la langue bretonne est destinée à être usitée dans les affaires quotidiennes;

Comme pour le retour de la Loire Atlantique en région Bretagne, arrêtez Mesdames et Messieurs les élus d'être timides ou intimidés par vos "patrons" parisiens !

Jean-Louis G.
Vendredi 18 janvier 2013

Pas grand monde à cette manifestation

Paol Bras
Vendredi 18 janvier 2013

Excellente réactivité qui démontre que le brezhoneg reste incontournable chez nous. Et pour longtemps encore, \'mechañs !

Bretagne demain
Samedi 19 janvier 2013

Jean Louis G dit "pas grand monde à cette manifestation".

Jean Louis, tu y étais ?

Si oui, respect; si non, fais comme moi qui n'y étais pas : remercie les présents et évite-nous ce genre de commentaire.

(voir le site)

Mikael Kel
Samedi 19 janvier 2013

Ceci dit, Monsieur Maille en remet une couche dans le télégramme de vendredi : il n\'a aucun \"état d\'âme\" !

Il est clair qu\'il fait partie d\'une mouvance majoritaire au PS, (et donc à l\'éducation \"nationale\"), qui fera tout pour empêcher qu\'une autre langue fasse sérieusement concurrence au français.

Il n\'y a pas 50 solutions au problème linguistique breton : il n\'y en a qu\'une seule c\'est l\'enseignement systématique, et pour tous nos enfants, de notre langue !!

Ar Vran
Samedi 19 janvier 2013

Et si ce Pierre Maille ne serait-il pas" l'idiot utile " qui manque à la Bretagne pour qu'enfin elle se réveille ?

Pierre CAMARET
Dimanche 20 janvier 2013

Je le voudrais bien .C'est une profession d'etre idiot utile .

J'ai pris tout le mois de Janvier 2013 pour reflechir sur tout et etablir les resultats a atteindre sur tous les aspects , les miens , la famille ,les enfants , la politique .

Sur cette dernier point biensur la Bretagne :

- Premiere etape etablir un pouvoir breton en Bretagne B4 + LA a partir des assemblees et Conseils Regionaux. Ces assemblees a ce jour sont dominees en direct par les Partis parisiens et/ou leur derivee seconde .Les Partis purs qui se disent seulement bretons ne sont pas credibles vis a vis des electeurs .Leur score rend triste a pleurer.Explications a cela :

- Les Bretons s'én foutent comme de leur premiere culotte .

- Ces Partis n'ont pas le bon discours , la bonne presence .

Dans le premier cas , il n'y a rien a faire. Attendre . Dans le second cas eh bien il faut s'ámeliorer .

Meme discours depuis 50 ans . Pensez que celui qui est ne , il ya 50 ans est Grand Pere maintenant ... 2 generations en marquant le pas ????.Le CELIB a ete une chance , le Gouvernement francais a ete au debut oblige d'en tenir compte en surface , et en et politiquement l'a fait couler avec le Torpilleur "La Gauche "pour en sortir l'UDB , eleve tres obeissant et derivee seconde du PS .

Un CR B4 + un CG LA en majorite breton-breton ( je ne parle ni d'índependantistes , ni d'autonomistes )feraient evoluer les choses , au lieu de faire du surplace .

Qui peut arriver a ce resultat : les electeurs bretons c'est simple Non ? .

Mais je me demande si les bretons en sont vraiment conscients : s'enflammer contre le Nucleaire , contre NDDL Ma Doue oui .Se battre pour etablir un pouvoir breton responsable pourquoi ??? on est bien comme cela : La SS , l'Assurance Chomage , la Retraite a 60 ans ( tu vas voir ce qui va arriver bientot )??? .

Pendant de temps la les jeunes bretons courageux s'en vont , en Australie , Canada . J'avais fait paraitre hier un commentaire a ce sujet , qui n'est pas paru .Peut etre est ce un sujet qu'il ne faille pas aborder a ABP ??? .

Quel dommage que je n'ai pas pense a devenir politicien en Bretagne , commencant par la Mairie de mon village J'avais un tres bon credit dans le village . Il y avait un Camping , plein l'ete et combien de fois la Mairie est venu me chercher pour faire l'interprete , anglais ou allemand avec des touristes qui avaient quelques problemes .Pour les habitants j étais un Monsieur car en plus j'habitais un Manoir .Les gens venaient me voir , me demandant pour qui voter ??? je donnais quelques commentaires sur l'economie en general; reaction des gens , on nous a jamais parle comme cela .Mais , Je derangeais .... en premier lieu la Mairesse(Divers Droite ) pour qui j'etais un Chatelain "Rouge" car si je ne suis pas Socialiste , je suis Social et defendais certains points de vue .

Aigri oui un peu , decu oui beaucoup .

Toutes ces discussions sur la langue , l'economie etc..... pourraient etre debattues et resolues (?) par un pouvoir Breton .

Mr HOLLANDE President de la Republique a dit l'Alsace sera ce que les alsaciens voudront ( discours Officiel , car deja le Torpilleur "La Gauche "a appareille pour Strasburg ou certains Socialistes alsaciens sont maintenant contre CTA Conseil territorial d'Alsace).

Mr HOLLANDE pourrait dire , la Bretagne sera ce que les Bretons voudront ???? comme cela le Torpilleur "La GAUCHE"reappareillerait pour Nantes et Rennes et.....

Vincent Le Floc'h
Dimanche 20 janvier 2013

On est des nuls. Apprenons à notre Peuple à re-parler/parler sa langue, faisons en une langue d'usage ! Ha pik echu. Si on ne l'impose pas, on nous laissera pas le choix que d'attendre "des réponses très politiques"... qu'ils aillent en doull an diaoul ba menez !

iffig cochevelou
Dimanche 20 janvier 2013

a tous les donneurs de leçons

Que ne faut-il pas entendre ? De ces discours simplistes , que l'on entend radoter depuis des décennies!

Il faut croire que certains oublient que nous sommes (bien malgré nous) dans un Etat des plus rétrogrades au monde, ou le système en fonctionnement depuis 200 ans est basée sur l'intoxication , le lavage de cerveau permanent, et l'on voudrait que les Bretons aient la capacité de réagir : on pourrait créer un prix Nobel de cette intoxication !

Mais tout n'est pas perdu , car , malgré l'effort surhumain de nos envahisseurs, leurs hussards de la république , il existe cette résistance , peut-etre minoritaire . Et au lieu de passer son temps à s'invectiver, on ferait mieux de se rassembler.

Et la , pas d'excuse, ces 3 % de la population sont capable de tout remettre en question , mais il suffit de le vouloir !

eugène Le Tollec
Dimanche 20 janvier 2013

Je bois du petit cidre...

cela s'appelle quelque part des remarques sur dumanagement de grand projet ,le jalonnage ,la planification ,les déclinaisons d'objectifs

les analyses saines réalistes et pragmatiques des situations ,etc!

j'en retiens

"Toutes ces discussions sur la langue , l'economie etc..... pourraient etre debattues et resolues (?) par un pouvoir Breton"

Voilà ce que tous nos politiciens bretons ne veulent pas admettre ,la hiérarchie des priorités.

Tout se décline sur la première ... après on voit(tout en ayant déjà réfléchi!).

Ma finalité de propos

Bretagne ,tu as la possibilité de ton avenir,soit ,enfin bretonne par ton vote ( je l'ai dit sur un commentaire qui n'a pas été pris en compte )

Hollande l'a dit ,la Bretagne sera ce que nous en voudront et feront!

Bretagne arrêtez de voter pour Les partis centraux!

M.Camaret ,en Bretagne ,est ce que tout est inféodé? (autre désespérance)

Sommes nous des passeurs de sains propos?

Amitiés,bonne journée

Ps: je pense que ABP est au dessus des "combinaciones" de partis qui jouent sur du velours ,en Bretagne.

Autre interrogation

Devons nous devenir les Palestiniens de la France?(élites qui s'expatrient,etc)

Pierre CAMARET
Dimanche 20 janvier 2013

Mais je suis d'accord .

Mais qui peut l'imposer aujourdhui ????? le CR B4 ? le CG LA ???

J'admire le travail de AI TA. Le harcelement , mais il faut etre jeune pour faire cela ....... et les "autorites" certainement exedees s'en foutent completement en pensant : Ils se lasseront , avant nous . Politique de l'oreiller .Tapez dessus tant que vous voulez .

eugène Le Tollec
Dimanche 20 janvier 2013

Ar Vran

Non,. Maille n'est pas un idiot utile ,il n'est simplement qu'un adepte,élève ou suppôt d'une sensibilité,il doit obéissance au parti socialiste français ,il est sous obédience ;

c'est pourquoi je dis et redis que les bretons doivent s'affrabchir de ces obédiences.

Depuis toujours ,je dis que la Bretagne doit être au dessus des partis(surtout les nationaux),c'est pourquoi,je crois en une pensée bretonne qui doit s'orienter dans le même feeling de pensée que l'état français ... (et ettre en place un processus breton),mais pour cela il faut à la Bretagne une transcendance et une mécanique intellectuelle égale sinon plus forte que la mécanique française

L'avons nous?

La Bretagne est un tout où tout se raisonne! le faisons nous?

Je parle souvent d'unité!

La faisons nous?

Savons nous nous dépasser,le faisons nous?

Sommes nous réaliste ,pragmatiques?

Sommes nous dans l'avenir ou le passé?

Entre les deux peut être!

eugène Le Tollec
Dimanche 20 janvier 2013

Pierre CAMARET

Le vote,en changeant la donne ....

On ne peut pas lutter contre le jacobinisme et les partis nationaux ,il ne nous reste que ce P... de vote!

la seule chose que je vois, c'est que la Bretagne s'enfonce de plus en plus avec tous ces votes de partis (PS-UMP-Centre - Communistes,etc) ,cela est le summum de la soumission d'un peuple.

Les peuples peuvent vivre côte à côte ,en se respectant!

Pierre CAMARET
Dimanche 20 janvier 2013

@ Iffig Cochevelou.

Des lecons pour personne . Seulement des analyses personnelles .

La minorite combattante Oui c'ést vrai .3 % c ' est peut etre vrai.Se rasssembler c'est egalement un voeux que j'entends depuis 50 ans ...... mais les bretons le veulent ils : NON et NON .

Ils sont bien comme cela .Ils ont vote pour le changement ( francais ) pas le changement breton.

Etat retrograde oui c'est vrai . Intoxication : oui c'est egalement vrai .... oui je voudrais que les bretons aient la capacite de reagir .

Ils ne le font pas , pourquoi parceque peu a peu ils se sont laisses endormir dans cet etat retrograde .

La Question quoi faire pour les reveiller ??? et veulent ils etre reveilles??

Oui comme les palestiniens , les meilleurs s'en vont ( un nouvel exemple tres recent ).

eugène Le Tollec
Dimanche 20 janvier 2013

iffig cochevelou

iffig

Le vote...que le vote et rien que le vote pour chasser une fois pour toute ces Maille et confrères;

EST CE QUE CELA EST DIFFICILE?

Pierre CAMARET
Lundi 21 janvier 2013

@ELT,

Cela semble difficile .Chaque Breton semble enferme dans sa chapelle ideologique .Comme disait , il y a quelque temps , une representante active de l'UDB : plutot pas de Bretagne , qu'une Bretagne qui ne serait pas Socialiste .... nous sommes a 180 degs . Ma perception : Je veux une Bretagne , meme ( helas ) socialiste .

Le vote , je ne vois que cela aujourdhui . Il y a plus de 200 ans , 10000 gars avec des fourches et des fusils auraient pu changer l'aspect des choses ..... mais il y a plus de 200 ans .

Pierre CAMARET
Lundi 21 janvier 2013

@Vincent LE FLOCH ,

Et Oui , il faudra exercer une sorte de contrainte legale pour reintroduire le breton dans la vie courante . Par exemple - en commencant dans le Pays Bretonnant - prorite a l'embauche dans les services publics aux agents bilingues Breton-Francais , plus un avantage pour ceux qui parlent egalement l'anglais ( langue ...europeenne , non officielle mais dans la pratique ) .

Qui peut faire cela ???? le CR , les CG ????.... ils negocieront un compromis : il faudra dire KENAVO ........... Non, un pouvoir Breton le pourra , meme dans une federation avec la France .

La tete du fascisme jacobin est a Paris .Je ne vois a terme pas d'issue .Gauche/Droite en France appartiennent a la Tribu Jacobine . Ils ont les memes interets , les memes avantages . Un souvenir l'election de CHIRAC au deuxieme Tour , ces Messieurs les Jacobins avaient les fesses serrees de peur avec le succes de LEPEN , donc la solution commune : Le Front Republicain et les bons gauchistes ont vote pour CHIRAC UMP , pour conserver la cohesion de la Tribu/avantages .

Cela existe depuis le debut . La France , avec sa grande gueule n'est pas un pays democratique .Ces discussions depuis 50 ans me fatiguent . Mais cela existait avant .J'ai retrouve des documents /livres avec des phrases /paragraphes soulignes ( je suppose mon Pere ou mon Grand Pere ) datant de 1935 . Le meme tabac , Messieurs sauf qu'l'epoque le Mouvement Breton etait , semble t- il , plus puissant .

Je me souviens de mon Pere , qui me disait les Bretons sont des imbeciles, il le disait non par haine , mais par frustration .

Michel Prigent
Mardi 22 janvier 2013

"Fascisme jacobin" voilà la formule choc employée ppar P.Camaret pour qualifier notre régime "bonapartiste" (sic Canard Enchainé).

La formulation est rude, mais en y regardant de près, notre Constitution ne contient-elle pas les ingrédients que ne renieraient pas les régimes totalitaires: "Un seul peuple, une seule langue, un seul chef."?

-Un seul peuple; le Peuple français, l'ensemble des individus constituant l'Etat-Nation.

-Une seule langue: "La langue de la République est le Français" (Toubon)

-Un seul chef: Le Président de la République élu au suffrage universel qui doublonne avec le gouvernement (exception française oblige).

Ajoutez à celà:

-"La République est une et indivisible".

-Et un code électoral anti-démocratique.

Vous obtenez en effet des ingrédients qu'un journaliste du Point avait qualifiés dans son livre de "fascisme soft".

En cours de droit, mon prof, prudemment, nous parlait de "régime unitaire" pour qualifier le centralisme jacobin.

Moi je préfère "fascisme jacobin".

eugène Le Tollec
Mardi 22 janvier 2013

Michel Prigent

Le combat des Français dont les bretons devra être celui contre les principes d'unité et d'indivisibilité de la République Je l'écris et dis:

- La république est une somme de peuples premiers de France.

- L'identité française est la somme des identités des peuples soumis ou conquis.

- La République est "Une" par et dans cette somme.

Il 'y aurait jamais eu de France sans tous ces peuples héxagonaux.

La Révolution et les idées frelatées issues de l'humanisme ont tué les peuples de France et continuent à les soumettre(jacobinisme - centralisme et carriérisme généralisé)

Nous devons retrouver nos libertés par le biais du fédéralisme.

UNE FRANCE FEDERALE PEUT ËTRE UNE REPUBLIQUE "UNE ET NDIVISIBLE".

J'en ai assez de ces votes socialistes de droite ,de gauche (vote qui permettent cette emprise sur la France et notre Bretagne).

L'action des pensées politiques de terrain ou d'analyse supérieure doit être dans cet axe d'éradiquation de cette mainmise!

Nous le POUVONS!

ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.