Appel à projet pour édifier la « Pierre de la mémoire bretonne »
Communiqué de presse de Koun Breizh

Publié le 12/10/22 21:38 -- mis à jour le 12/10/22 21:39

Nos projets

 Appel à projet pour édifier la « pierre de la mémoire bretonne »

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

1. Introduction :

Il est temps de donner un visage à la souffrance psychologique infligée aux Bretons pour se défaire de leur langue. A l’école avec le fameux symbole prenant la forme d’un sabot le plus souvent, attaché au cou de celui qui s’exprimait en breton ou en gallo. Cette violence psychologique et ce mépris pour nos langues et notre culture ont été intériorisés par le peuple. Nos histoires familiales en sont témoins.

  • L’enseignement de l’Histoire de la Bretagne est totalement évincé des manuels d’Histoire de France de nos écoliers, collégiens et lycéens
  • Les Bretons ne connaissent pas l’Histoire de la Bretagne
  • Des pans de l’Histoire de la Bretagne ont été omis, voire falsifiés
  • L’accessibilité aux archives est restreinte
  • Le nombre de locuteurs est en baisse et nos langues bretonne et gallèse sont en péril
  • L’état français ne prend pas de mesures efficaces pour sauver nos langues malgré les recommandations de l’ONU

De ce fait, l’association Koun Breizh a décidé de construire un historial de la Bretagne avec une stèle monumentale. Symbolisant la souffrance des bretons, victimes des pratiques déshumanisantes et appelée « la PIERRE de la MEMOIRE BRETONNE ». Il s’agit d’une pierre de résilience !

Je veux participer au projet

2. Présentation du projet : 

Caractéristiques : Le projet sera collectif et éducatif

But : Rechercher des documents, quelque soit le support ,sur les souffrances du Peuple breton face aux politiques de déshumanisation subie

Architecture de l’Édifice : Une Stèle « la Pierre de la Mémoire bretonne »

Description : La Stèle monumentale en granite breton , mesurera environ 6 mètres de hauteur . La sculpture sera en rapport avec le thème précédemment défini et nous laissons libre cours à l’imagination et au savoir faire de l’artiste pour la réalisation. Une commission sélectionnera ou pas les projets 

3. Chonologie du développement du projet 

La stèle symbolisant « la Pierre de la Mémoire bretonne » sera le point de départ de ce projet, puis en fonction de l’évolution de celui-ci, nous étudierons les projets suivants : le cercle de Menhirs, la frise historique et le bâtiment.

4. Financement

La stèle « Pierre de la Mémoire bretonne » se fera grâce à un autofinancement avec l’appui ,si besoin, d’un financement participatif.

Merci d’adresser vos projets sous la forme de dessin, croquis, à

Koun Breizh Ti ar Vro Gwened, 3 rue de la loi, 56000 VANNES

avant le 8 avril 2023, avec une estimation du coût de la main d’œuvre (Le bloc de granite sera fourni par l’association). Votre projet devra être accompagné impérativement d’un Curriculum Vitae. 

Contact téléphonique : Mark-Andrev Le Lem au 06 84 59 56 01

L’article Appel à projet pour édifier la « Pierre de la mémoire bretonne » est apparu en premier sur KOUN BREIZH.Ce communiqué est paru sur Koun Breizh

Voir aussi :

1  0  
mailbox
imprimer
Vos 1 commentaires
  Yann
  le Dimanche 16 octobre 2022 17:22
Reconnaître les souffrances de la Bretagne.
Ne pas compter sur la République actuelle pour faire le premier pas :
La République française reconnaît des massacres, des génocides dans d'autres pays mais pas sur son territoire.
(voir le site)
Contenu du 4ème paragraphe avant la fin du texte de la proposition de loi en 2013 - qui n'a pas eu de suite- :
  Concerne la Vendée militaire donc la Loire-Atlantique (inférieure).
« Reconnaître ce qui a été et le regretter publiquement, voilà qui doit contribuer à apaiser une douleur qui, deux siècles après, vit toujours ici derrière toutes les haies et sous les pierres de tous les chemins ». Alain Decaux, qui regrettait que dans le manuel scolaire de son enfance, les massacres de Vendée n’aient droit qu’à deux lignes, avait aussi déclaré : « J’ai cru que la République se grandirait dès lors qu’un historien républicain viendrait publiquement affirmer que les droits de l’homme ont été bafoués en Vendée" "
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.