An Daol Gren dément toute participation à la fête nationale du peuple breton
Lettre ouverte de AN DAOL GRENN

Publié le 11/06/04 20:58 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

[ABP] Suite à un article de Ouest France paru le 10 juin dans l'édition de Lorient, impliquant l'association An daol Grenn dans l'organisation de la fête nationale du peuple breton, celle-ci dément toute participation. D'apès An Daol Gren, l' article de Ouest France était particulièrement choquant puisqu'intitulé:

="Hellyette Bess vient soutenir les anciens d'Action Directe

Fête du peuple breton et terrorisme". =

Dans son droit de réponse envoyé à Ouest France, Patrick Corlay, déclare "En tant que président de l'Association « An Daol Grenn », je tiens à faire une mise au point très claire.

"Notre association n'est en aucun cas liée à l'organisation de cette fête. « An Daol Grenn Lanester » n'existe pas. Seule l'association An Daol Grenn (siège social ; Rest Scouhel Caudan) est légale et déclarée en préfecture (Lorient) depuis 1985.

Nous dénonçons cet amalgame, fruit de l'imagination d'une personne, ainsi que l'usurpation de notre nom au profit d'une fête, qui si elle a une justification initiale, se trouve détournée aujourd'hui.

Nous défendons les intérêts culturels du Peuple breton, nous soutenons les militants bretons emprisonnés. Le reste ne nous concerne pas."

AN DAOL GRENN

Kevredigezh disklêriet hervez lezenn 1901

Association déclarée en Préfecture selon la loi 1901

Défense et promotion de la culture bretonne

A.D.G

Rest Skouhel

56 850 Kaodan

Auray le 10 06 2004

T/F:02 97 05 77 27

T/F:02 97 50 76 03

Patrick Corlay

Président

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.