Algues vertes : Jean Yves Le Drian reste un partenaire, mais un partenaire exigeant
Communiqué de presse de Conseil Régional de Bretagne

Publié le 22/07/10 7:41 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Jean-Yves Le Drian réagit aux différentes annonces faites à l'issue du déplacement des ministres de l'Environnement et de l'Agriculture en Côtes d'Armor, lundi 19 juillet dernier.

« Cette visite avait pour objectif de faire un point sur l'avancement du plan algues vertes lancé en février dernier, mais aussi de lever les ambiguïtés sur la volonté du Gouvernement, suite au dépôt d'un amendement contesté sur les procédures d'installation d'élevages porcins.

Sur ces deux aspects, la Région Bretagne a bien entendu les messages sur le non assouplissement des normes, l'accompagnement des communes les plus touchées, l'annonce d'un décret soumis à l'expertise des acteurs bretons, dont les collectivités, sur un plan spécifique concernant la compétitivité de la filière porcine. Les propos tenus ont confirmé l'entretien que j'ai eu avec les ministres.

La dynamique impulsée depuis plusieurs mois doit perdurer. Le Conseil régional reste au côté des territoires dans la définition de projets innovants et validés par le comité scientifique. D'ores et déjà, les avancées sont réelles grâce à une prise de conscience collective sans stigmatisation.

Les efforts sur le préventif doivent rester la priorité en intégrant l'ensemble des paramètres économiques, environnementaux et sociétaux. La nouvelle alliance entre la Bretagne et son agriculture ne pourra se décliner que dans un état d'esprit constructif, pragmatique et une volonté collective.

La Région est prête à jouer son rôle, en appelle à la responsabilité de tous et souhaite que le plan « algues vertes » se poursuive, considérant que l'enjeu concerne toute la Région. Elle veillera à ce que les annonces faites par les ministres soient suivies d'effets, y compris financiers ».

Jean Yves Le Drian

Président du Conseil régional

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Créée en 1982, la Région est encore une jeune collectivité territoriale. Expression d'une décentralisation des pouvoirs de l'État vers des institutions plus proches des réalités du terrain, elle exerce des compétences dans de nombreux domaines de notre vie quotidienne.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.